12.9 C
Alger
mardi, février 27, 2024

Tebboune finira « emprisonné » ou « assassiné » : la sombre prévision de Nourredine Boukrouh a suscité un malaise au plus haut sommet du pouvoir algérien

C’est une lettre très funeste qui a de quoi susciter toutes les spéculations les plus affolantes. Au moment où tous les médias algériens sont bâillonnés, où les partis politiques sont placés en étroite surveillance, où les réseaux sociaux sont scrutés quotidiennement à la recherche de la moindre expression libertaire audacieuse contre le régime algérien, un homme politique nous sort une lettre dans laquelle il annonce que Tebboune finira « emprisonné » ou « assassiné » s’il poursuit sa politique actuelle ignorant totalement les revendications du peuple algérien. 

Et cet homme politique s’appelle Nourredine Boukrouh. Depuis Alger, l’homme qui s’était entièrement tu en 2019 sous l’ère Gaid Salah observant une neutralité glaciale par rapport à la bouillonnante actualité algérienne, a publié le 23 février 2021 une lettre dans laquelle il explique clairement, et sur un ton téméraire,  qu’il « reste une dernière chance à Tebboune ». Oui, une toute dernière chance pour corriger sa politique chaotique et se mettre en phase avec les revendications du Peuple du Hirak.

Si Tebboune rate cette dernière, il finira « emprisonné » ou, pire encore, « assassiné » ! L’écrit de Nourredine Boukrouh est, sans doute, la lettre la plus provocante ou subversive contre une autorité suprême du régime algérien depuis la mort de Gaid Salah le 23 décembre 2019. « Il lui reste une ultime chance avant son éviction, son emprisonnement ou son assassinat dans une ‎Algérie où aucun président n’a quitté ses fonctions dans des conditions ordinaires. Aucun en ‎soixante ans ! « , dit ainsi Nourredine Boukrouh dans sa lettre incendiaire adressée à Tebboune après avoir ‎énuméré ses multiples ratages comme le dernier « remaniement du gouvernement, pléthorique et inefficient » alors que Tebboune pouvait ‎remplacer le gouvernement Djerad II « par une équipe ramassée et capable ».

Les reproches sont durs. Les attaques sont sanglantes. Jamais une telle liberté de ton n’a été observée en Algérie depuis le début de la répression contre le Hirak. Et Nourredine Boukrouh vit à Alger. Il a écrit cette lettre contenant des prévisions sombres sur le destin de Tebboune depuis Alger. Et pourtant, aucune autorité n’a ordonné son interpellation ou sa présentation devant un Procureur de la République pour qu’il s’explique au sujet de ses propos qui peuvent facilement être interprétés comme une « offense à la personne du Président de la République ». Pour des commentaires beaucoup moins caustiques que ceux-là, de simples activistes ou militants du Hirak ont fini en prison.

Mais Nourredine Bourkouh ne lui arrive rien. Le porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer, généralement si prompt à dénoncer et condamner les « dérives de la liberté d’expression » contre les représentants de l’Etat, s’est également enfermé dans un silence intrigant. Pourquoi ?

Parce qu’il apparaît clairement qu’une autorité importante, influente ou puissante est derrière cette lettre totalement inédite et alarmante de Nourredine Boukrouh. Observateur de la vie politique algérienne, Nourredine Boukrouh n’est guère un « Zoro » des temps modernes. Ce n’est pas du tout le gars qui pourrait mettre sa vie en péril pour faire danser sa plume contre les injustices des puissants de son pays. Preuve en est, lors du règne d’Ahmed Gaid Salah, Noureddine Boukrouh, ancien président du Parti du renouveau algérien (PRA) et ancien ministre ayant occupé plusieurs portefeuilles notamment celui du Commerce entre 1999 et 2005, n »était jamais dans une diatribe contre le pouvoir militaire qui venait de s’emparer totalement du pays.

En clair, Nourredine Boukrouh a parlé aujourd’hui parce que des gens puissants lui ont assuré de leur « protection en haut lieu ». Et sans cette garantie, Nourredine Boukrouh n’aurait jamais pu publier sur sa page Facebook une tel pamphlet. Les pronostics sombres de l’ex-ministre algériens sur le devenir d’Abdelmadjid Tebboune relèvent d’une nouvelle configuration des rapports de force au sein du régime algérien.

Le ton menaçant employé dans cette lettre est un message codé que Tebboune devrait prendre au sérieux. Cela signifie qu’une partie du système est en train de se retourner contre le Président affaibli, malade et impopulaire Abdelmadjid Tebboune. Cette partie du système pourrait bel et bien être celle des anciens caciques du DRS des années 90 qui ont pignon sur rue depuis le retour triomphal en Algérie du général Khaled Nezzar à la mi-décembre 2020 et la réhabilitation définitive du général Toufik par la Cour militaire de Blida le 2 janvier 2021. Plusieurs autres officiers comme Mhenna Djebbar ou le général Hassan avaient été également libérés, réhabilités récemment. Nourredine Boukrouh était un fervent défenseur de l’ex-DRS contre le régime de Bouteflika. De 2015 jusqu’à 2017, il avait défendu ardemment le système DRS contre le système Bouteflika.

Noureddine Boukrouh avait même exhorté à la fin de l’année 2017 l’institution militaire à intervenir, d’une manière ou d’une autre, pour stopper une dérive politique aggravée, selon lui, par le refus d’une alternance justifiée par l’état de santé de l’ex-chef de l’Etat, à savoir Abdelaziz Bouteflika. Boukrouh, porte-parole du clan de l’ex-DRS ? Ce fut bel et bien le cas en 2015 et 2017. Mais aujourd’hui, pourquoi ce clan qui vient à peine de reprendre ses forces après la disparition brutale de Gaid Salah le 23 décembre 2019 veut-il se lancer dans une croisade contre Tebboune ? La réponse à cette question suppose de nombreuses spéculations car les sources les plus fiables refusent de s’exprimer sur un sujet aussi gênant, aussi sensibles.

Quoi qu’il en soit, l’appel de Bourkouh à Tebboune cache des velléités de changement au sein même du système. Des cercles déçus, en colère et craignant les conséquences de l’instabilité du pays, montent au créneau pour demander à Tebboune de se raviser. L’actuel Président algérien s’accroche à son agenda politique totalement irréaliste : élections législatives pour une future APN qui sera composée par des partis qui vont lui vouer une allégeance absolue comme les partisans de l’islamiste et controversé Abdelkader Bengrina. Cet agenda politique basé sur le statu-quo avec le maintien d’un gouvernement incompétent déplait et inquiète d’autres décideurs.

Et pour pouvoir s’exprimer ainsi sans craindre l’harcèlement judiciaire ni une vengeance des services de sécurité, Nourredine Boukrouh doit se sentir protégé. Par qui ? Même les anciens caciques du DRS ne peuvent pas lui offrir une telle protection. Seule l’institution militaire actuelle sous l’égide de son chef Said Chengriha peut lui garantir d’écrire une telle lettre annonçant l’assassinat de Tebboune sans qu’il craigne un « retour de manivelle ». Au plus haut sommet du pouvoir algérien, le malaise est plus que jamais palpable. Et la stabilité du pays sera soumise à une rude épreuve.

 

 

 

dernières nouvelles
Actualités

19 تعليقات

  1. OUI , le pouvoir algérien fait pire que les derniers de la classe africaine:
    Ce jour même, à Boufarik, des généraux ont été en grande pompe et toute honte bue recevoir un… don humanitaire des chinois: un petit lot de 200 000 vaccins.En effet, le pouvoir algérien ayant TOTALEMENT raté ses commandes de vaccins, la Chine lui a fait un humiliant don humainitaire. Dans la delegation : Belhimmer le ministre de la com. père d’un trafiquant de drogue. Un don humanitaire…la honte.Beau nif.

  2. Au vu de la situation du pays , cette option est plus que plausible . le système a besoin de replatrage pour perdurer et la mise sur orbite de Tebboune n’était pas fiable pour le nouveau clan qui prend ses marques . Le président a été choisit par AGS seul sans concertation , ni avis d’autrui . Pour se laver les mains et après juste un curage ,il faut l’inscrire dans le bilan très proche des pertes et profits . Drole de destin , quand on dirige un pays avec 6,45 % !

  3. Les scénarios de science fiction raisonnent comme des incantations de Semmar….Il aimerait tellement que tout ce qu’il souhaiterait arrive..

    Même ses articles bidonner ne le font pkus reculer.
    Semmar a passé une étape : il appelle et prie pour des catastrophes.
    Étonnant pour un démocrate épris de l’Algérie…Je comprends mieux pourquoi Toutoune l entubé apprécie Semmar…c’était pas pour la qualité déontologique des articles….Qu’est ce qu’il y a de plus proche qu un cochon? Un porc…

  4. « Des cercles déçus, en colère et craignant les conséquences de l’instabilité du pays, montent au créneau pour demander à Tebboune de se raviser. »
    Face à la détermination du peuple utiles, les généraux voient que leur avenir est entre le TPI et le lychange à la kadafi … ni un scénario a la abou dahdah ou l’aide de la France ou ils ont planqué leurs familles et argent ne pourra les sauver de leur destin!

  5. Tiens Tiens Mr boukokoh nous a pendu une lettre sur son excellence camarade président, mais delà à dire que si il ne change pas , il va finir par être assassiné , c’est très fort, soit il sait quelques chose qui se prépare, soit Mr boukokoh est tout simplement abou dahdah bis ??? Bref , la question est la suivante, un manifestant avec un carnet intime vide a été violé et a failli prendre perpéte dans le même temps un ancien soit disant ministre de l’économie prédit l’assassinat du camarade président est reste dormir au club des lapins . Ils nous prennent vraiment pour des diarrhées, patchiote et grosse bouse dz . »des cons quoi. »

  6. En gros, on nous explique que le président en mousse imposé par la junte militaire pourrait subir le même sort qu’il cautionne à ses opposants pacifistes.
    Personnellement, mort ou en prison, pas sûr que je verse une larme.
    Quand on s’allie avec le diable, on ne joue pas au saint.
    Après, s’il se prend de repentance sincère ( c’est tout le mal que je lui souhaite) grand bien lui fasse.
    Mais pour qu’il soit crédible, qu’il avoue ses fautes et ne nous endorme pas avec ses mesurettes comme ce que nous avons vu à Mostaganhem avec Rachid Nekkaz.

  7. 25 Février 2021
    الشروق أونلاين
    استقبل السيد الرئيس عبد المجيد تبون السيد رئيس الجمهورية الصحراوية العربية الديمقراطية الشعبية في إطار الزيارة التي يقوم بها إلى الجزائر تستغرق 48ساعة وقد أستعرض الرءيسان خلال هذا اللقاء تطور القضية الصحراوية و الانتصارات التي حققتها على الصعيدين الديبلوماسي والعسكري.

  8. …Je croyais que Bouk Rouh reside a Beyrouth !…. Semmar dit qu il est à Alger ! mais i ne donne pas de preuves !.. peut etre pour donner plus de crédit à la lettre de Bouk Rouh !….le retour de Nazer ou l’élargissement de toufik sont des non évenements ….ces deux la ne peuvent en aucun cas changer la balance !….et les citer et dire que Chengriha est derrière cette lettre ce n’est qu’un langage de garçons de café ! Chengriha n’a pas besoin de Book Rouh ou de qui que ce soit. S’il veut destituer Teboune ! la dernière des mesures serait de dire que le Président est mort de Covid 19 et le tour est joué !… ou meme l obliger de démissionner !…..semmar semble bien ignorer comment fonctione le systeme bati par Boumedienne après l attentat qui l’avait visé en Avril 1968 et commis par Laroussi khelifa le père du golden boy qui croupit en prison ! Un systeme qui survit aux hommes et aux gouvernements ! depuis cette date aucune tentative de changement n a eu lieu car tous les dirigeants du pays qui’ils soient du pouvoir apparent ou du pouvoir réel signent la charte
    du respect des regles de jeu ! lorsqu on dit a quelqu’un de partir il part et sans rouspeter ! cela a eu lieu avec Chadli, Kafi, Zeroual Toufik, Bouteflika !….Boukrouh n est qu un truand de la politique et un jour ou l’autre il le paiera cher !….d’ailleurs a Beyrouth il y a beaucoup d’hommes de mains amis du régime algérien ! et tuer Boukrouh ou l envoyer dans un colis à Alger est un jeu d enfant pour eux !… Non ! Boukrouh n’est pas un type courageux ! il profite comme les Franco-berberistes de la tolérance du pouvoir et il sait que ce dernier l’ignore completement car il sait que seuls les imbéciles kabylistes peuvent le croire !….

  9. En principe on ne crache pas sur la main qui te nourrit, en l’occurrence le canal qui te permet de s’exprimer, ceci du moins quand on dispose du minimum de courtoisie, de bienséance et d’honnêteté mentale….
    Lire un article n’oblige pas a y adhérer et n’empêche pas de faire valoir son désaccord , sans aller a l’insulte, sinon un remède efficace meilleur que le doliprane est de lire autre chose qui ne provoque pas d’hypertension…

  10. Ah bon, Boukrouk est devenu madame soleil.
    De quoi se mêle ce type. On l’a vu à l’œuvre comme ministre de l’économie. Toutes ces prévisions se sont révélées fausses.
    Peut-il nous parlé de son bilan à la tête de ce ministère. Il fait parti de cette catégorie que quand ils ne sont pas aux manettes, ils te mettent plein les yeux avec des idées en vois-tu en voilà mais, une fois au poste, ils ne sont nul part.
    Tout le monde sait critiquer et insulter mais très peu sont à la hauteur.
    Pour tous les algériens qui permettent à certains crétins marouquis de venir s’exprimer en toute liberté chez nous, vous vous êtes posé la question pourquoi aucun algérien n’a le droit de citer sur les sites du makhzen. Tu peut te gratter, aucun commentaires ne peut être publier s’il ne va pas dans leur sens et nous, en Algérie, ils sont un demi million chez nous, il gagnent de l’or en barres, ils s’expriment comme il veulent et ils se permettent de critiquer nos institutions sans retenue.
    Je sais bien, ils sont comme le virus, si tu ne le combat pas, il te colonise mais, il faut rendre au roi ses sujets, je ne vois pas ce qu’ils foutent chez nous puisque apparemment l’Algérie est un pays raté et le Maroc c’est le paradis sur terre, pourquoi ils ne rentrent pas chez eux.
    Pourquoi tous ces marouquis qui ne font chier toute la journée, ils n’appellent pas au retour de leurs frère qui se trouvent chez l’ennemi.

  11. Ah bon, Boukrouk est devenu madame soleil !
    De quoi se mêle ce type. On l’a vu à l’œuvre comme ministre de l’économie. Toutes ces prévisions se sont révélées fausses. Peut-il nous parlé de son bilan à la tête de ce ministère.
    Il fait partie de cette catégorie de personnes que quand ils ne sont pas aux manettes, ils t’en mettent plein les yeux avec des idées en vois-tu en voilà mais, une fois au poste, ils sont perdus.
    Tout le monde sait critiquer et insulter mais très peu sont à la hauteur une fois aux commandes.
    Pour tous les algériens qui permettent à certains crétins marouquis de venir s’exprimer en toute liberté chez nous, vous vous êtes posé la question pourquoi aucun algérien n’a le droit de citer sur les sites du makhzen. Tu peux te gratter, aucun commentaire ne peut être publier s’il ne va pas dans leur sens et nous, en Algérie, ils sont un demi-million chez nous, ils gagnent de l’or en barres, ils s’expriment comme il veulent et ils se permettent de critiquer nos institutions sans retenue.
    Je sais bien, ils sont comme le virus, si tu ne le combat pas, il te colonise mais, il faut rendre au roi ses sujets, je ne vois pas ce qu’ils foutent chez nous puisque d’après eux l’Algérie est un pays raté et le Maroc c’est un paradis sur terre, pourquoi ils ne rentrent au paradis retrouver leurs vierges. On peut les aider en leur offrant des billets d’avion gratuits à partir de la base Boufarik avec en cadeau un coup de pied au cul.
    Pourquoi tous ces marouquis qui ne font chier toute la journée, ils n’appellent pas au retour de leurs frère qui se trouvent chez l’ennemi.

  12. Gaïd Salah lui-même a avoué que vu son cv, il n’aurait jamais rêvé être Chef d’État Major. c’est Bouteflika qui l’a bombardé à ce poste pour qu’il ne lui fasse pas de l’ombre et qu’il lui soit redevable.
    Gaïd Salah a fait pareil avec Tebboune qui n’a que l’envergure d’un préfet de province , son corps d’origine. Un préfet cela ferme sa gueule et obéit. Et en plus celui-là est, ADN du pouvoir algérien oblige, profondément stupide.
    On remarquera que tout comme Bouteflika, Tebboune a profondément humilié les algériens en se faisant, des mois durant, soigner en Algérie. Mais le summum de la honte c’est le boutef en chaise roulante, muet, hagard et les yeux exorbités.
    Ajoutons la servilité des ministres et du FLN qui saluaient et offraient des cadeaux à un tableau de Bouteflika dans les meeting.
    La honte et le ridicule se sont succédés à la tête du pouvoir algérien.

  13. Toujours les mêmes pour nous endormir avec nos frères marocains.
    Je critique l’Algérie parce que:
    C’est mon pays.
    Il est plus que critiquable.
    Je suis un parmi les millions de Résistants
    Je ne laisse quiconque m’insulter avec mes propres richesses et droits.
    Si honte il y a , c’est à vous qu’on la doit…

  14. Toutoune mon porcinet…Tu excelles dans la posture Neo Harki.
    Um marocain qui balaye devant sa porte aurait un peu de crédibilité.

    Un Axis qui défend à la vie à la mort un roitelet ignare bouffi et sioniste à quand même moins de crédibilité ?
    Qu’en penses tu porcinet au lieu de tout mélanger et noyer le porc?

    On sait tous qu Axis profite de sous merde comme toi pour se défouler…J’espère que demain il t entubera avec un autre calibre.
    Et ce jour là ne n n’appelle pas à l’aide l’Algérie…
    La différence entre un Néo Harki et un amoureux de l’Algérie réside là.

  15. @AXIS@ le maroki qui a honte de ses origines…j’ai appris ce matin par des journaux marin que le Maroc et le Sénégal ont été reconduit sur la liste noire des narco état ( blanchiment d’argent)…et du financement du terrorisme
    Je comprend mieux pourquoi tu a cité Dakar..

    https://www.yabiladi.com › articles › details › maroc-liste-…
    Il y a 3 heures — Le Maroc sur une liste de surveillance du financement du terrorisme et du blanchiment d’argent. Le Groupe d’action financière (Financial …

  16. Samir….encore un marochien qui ne supporte pas que les verités sur leur makhzen soient dites…Ils adorent venir cracher sur l’Algérie qu’ils haïssent..
    Moi j’attends la proche désintégration ton pays dirigé par une pedale bouffie et inculte…

    En fait je suis comme toi : j’aime mon pays et je déteste le tien.

    Aucuns sites marocains ne laisse un algérien s’exprimer….Donc je fais ici.

  17. Samir…va regardez le reportage sur le roi et son narco-royaume de la chaine israélienne 12
    Tu apprendras qui est le Roi le plus corrompu du monde
    Comment le roi des pauvres qui ne se rend pas compte du vol de 36 de ses montres de luxe d’une valeur de 170 millions de $ par son personnel qu’après quelques années ( une de femme de ménage a été arrêté 10 ans après les faits)
    Le roi qui achète le château à Paris du Roi d’Arabie saoudite pour 180 millions d’€ en plein prise covid alors que des millions de ses sujets sans sans ressources
    Un narco-état qui est sur la liste noire des pays finançant le terrorisme et le blanchiment d’argent