23.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Révélations. Le général Belkecir : l’homme que le régime Tebboune n’ose pas approcher

Le général Ghali Belkecir. Voila que l’homme coule une heureuse retraite entre le 16e arrondissement parisien et les chics quartiers de Marbella en Espagne. L’ancien patron de la gendarmerie nationale en Algérie, l’homme le plus corrompu de l’armée algérienne, est jusqu’à maintenant intouchable en dépit d’un mandat d’arrêt international lancé par la justice militaire algérienne le 11 août dernier. En réalité, ce mandat n’est qu’un bluff car il s’agit d’une action totalement inutile et contre-productive. Les diverses conventions bilatérales signées par l’Algérie avec les pays européens écartent la mise en oeuvre des décisions prononcées par la justice militaire. 

En réalité, ce coup de bluff de la justice militaire algérienne est beaucoup plus un service rendu au général Belkecir qui devient, de ce fait, un personnage politique qui peut se targuer d’être victime d’une machination politique décidée par la nouvelle direction de l’armée algérienne ayant pris le commandement à la place du défunt Ahmed Gaid Salah. En Algérie, aucune affaire, oui pas la moindre affaire, n’a été enregistrée par la justice civile contre le général Ghali Belkecir. Et pourtant, ce dernier en compagnie de son épouse, l’ex-Présidente de la Cour de Tipaza Fatiha Boukhers, est cité dans d’interminables scandales de corruption, abus de pouvoir, détournements de deniers publics, etc.

Mais pourquoi personne ne touche au général Belkecir ? Parce qu’il ne s’agit pas de n’importe quel simple général algérien. Il était « la boite noire » du régime algérien de 2015 jusqu’à 2019. C’est lui qui dirigeait les enquêtes judiciaires que lui confiaient le défunt puissant Ahmed Gaid Salah. L’affaire cocaine du port d’Oran, c’est Belkecir. L’affaire de l’enrichissement illicite des 5 anciens puissants généraux de l’armée algérienne comme Said Bey, Habib Chentouf, Abderrazak Chérif ou Menad Nouba, c’est Belkecir. Les dossiers secrets de tous les oligarques algériens comme Ali Haddad, Mahieddine Tahkout, les frères Kouninef ou Mourad Oulmi, c’est Belkecir. L’enquête sur l’empire de la famille d’Abdelghani Hamel, l’ex-patron de la DGSN et adversaire direct d’Ahmed Gaid Salah,  c’est Belkecir.

Il faudrait un très long article pour citer les multiples affaires sur lesquelles a travaillé Ghali Belkecir. En réalité, le général Belkecir détient tous les secrets du régime de ces 5 dernières années. Les images montrant les multiples rencontres entre Khaled Tebboune, le fils ainé du Président d’Abdelmadjid Tebboune, avec le fameux milliardaire Kamel Chikhi, principal suspect de l’affaire de la cocaine du port d’Oran, il n’y a que le général Ghali Belkecir qui les détient. Les amis mystérieux de Tebboune dans les milieux des hommes d’affaires turcs, c’est encore Belkecir.

Abdelmadjid Tebboune est, d’ailleurs, l’un des des rares dirigeants algériens qui connait particulièrement bien le pouvoir de nuisance du général Ghali Belkecir. Lorsqu’il dirigeait le ministère de l’Habitat entre 2012 et 2017 le secteur de l’Habitat et de l’Urbanisme, Abdelmadjid Tebboune avait travaillé beaucoup avec plusieurs collaborateurs qui sont issus de l’entourage direct du général Ghali Belkecir à l’image de l’ancien SG du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, un certain Kamel Beldjoud, l’homme qui a été promu plus tard ministre de l’Intérieur du régime Tebboune.

En été 2017, lorsque Said Bouteflika se brouille avec Abdelmadjid Tebboune. Le général Ghali Belkecir va particulièrement faire mal à l’actuel Chef de l’Etat. Belkecir, ingénieux équilibriste entre le clan Ahmed Gaid Salah et le clan présidentiel des Bouteflika, va permettre à Said Bouteflika de décapiter Tebboune. Subrepticement, Belkecir va remettre à ses amis les Kouninef de nombreux dossiers de dilapidations du secteur de l’Habitat.  impliquant directement Abdelmadjid Tebboune. Ghali Belkecir obtient ses dossiers grâce à une taupe placée au sein du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme : le fameux Abdelwahid Temmar.

Peu d’Algériens le savent, mais le véritable parrain d’Abdelwahid Temmar est le général Ghali Belkecir. Temmar est uniquement un simple directeur de l’Urbanisme de la Wilaya d’Oran qui avait énormément d’ennuis avec la justice en 2012. Et pour cause, Abdelwahid Temmar avait utilisé son poste et son autorité pour s’enrichir illicitement en facilitant les affaires de plusieurs promoteurs immobiliers et entreprises de BTP à Oran. 3 villas à Seddikia, une autre villa à Canastel, 7 locaux commerciaux situés au niveau de la rue de Mostaganem, une rue marchande de la ville d’Oran, Abdelwahid Temmar s’est constitué une véritable fortune en faisant du trafic d’influence et en exigeant les pots-de-vin aux entrepreneurs qui défilaient dans son bureau.

Poursuivis devant les tribunaux, Abdelwahid Temmar doit son salut au général Belkecir, l’influente magistrate Fatiha Boukhers, l’amie intime du ministre de la Justice Tayeb Louh de 2013 jusqu’à 2019. Le général Belkecir obtient, par la suite, une promotion à Abdelwahid Temmar en intervenant auprès de Tebboune qui va le nommer inspecteur régional d’urbanisme puis directeur général d’urbanisation et d’architecture. Il fera une solide carrière et en août 2017, les frères Kouninef vont convaincre Said Bouteflika de le nommer à la tête du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat après un bref passage à la tête de la wilaya de Mostaganem entre juillet 2015 et août 2017.

Temmar accède à ce ministre névralgique parce qu’il a transmis au clan présidentiel des Kouninef et Said Bouteflika tous les dossiers sensibles pouvant compromettre Abdelmadjid Tebboune. Ce dernier, affaibli par le poids de ses dossiers dangereux, n’avait pas résisté longtemps à ce bras-de-fer et il a été éjecté du premier-ministère en à peine 3 mois au cours de l’été 2017.

Et durant toute cette séquence secrète du sérail algérien, le général Belkecir se pose en chef-d’orchestre et manipule tout le monde pour s’octroyer tous les privilèges. Il en sort plus que jamais grandi. Il a réussi ce qu’aucun autre dirigeant algérien n’avait fait avant lui : contenter Said Bouteflika et son clan tout en séduisant encore Ahmed Gaid Salah et l’establishment de l’armée algérienne. Cerise sur le gâteau : il s’octroie un véritable empire grâce à des affaires juteuses. Terrains agricoles dans diverses localités à Mostaganem, des villas restaurées au profit de son épouse la présidente de la Cour de Tipaza dans les coins les plus insoupçonnés comme à El-Beldj à Tipaza, les Belkecir vont s’enrichir comme personne avant eux et de la manière la plus discrète. Lorsque le Hirak débute le 22 février 2019, Belkecir est l’arme fatale dont avait besoin Ahmed Gaid Salah pour asseoir son pouvoir et remplacer les Bouteflika.

En juillet 2019, Ahmed Gaid Salah est contraint de se séparer de son sulfureux soldat Ghali Belkecir. Il le limoge mais lui promet l’immunité à condition qu’il quitte le pays. Belkecir prend ses bagages et emmène avec lui tous ses dossiers secrets, ses documents compromettants et ses pièces à conviction qui donnent des sueurs froides à Tebboune et tous les acteurs de son clan. Belkecir a damé le pion à toute la Nomenklatura algérienne au grand dam de l’intégrité morale de l’Etat algérien qui ne sera jamais restaurée ni réparée tant que ce général véreux court encore à l’étranger.

 

 

dernières nouvelles
Actualités

22 تعليقات

  1. En d’autres termes les institutions, au sens noble du terme, n’existent pas en Algérie. Sinon comment expliquer que des dossiers hautement sécuritaires se retrouvent entre les seules mains d’une seule personne fusse-t-elle général-major et chef d’état major de la gendarmerie? Si je comprends bien aucun de ces chauds dossiers n’est enregistré (archivé), encore moins numérisé, et donc aucune traçabilité possible. Un tel modus operandi n’est même pas envisageable dans une république bananière. Par contre, c’est le propre d’une république couscoussière.

  2. Si Beleksir se targue et nargue la justice algerienne en France sans être inquiété par l’Algérie c’est qu’il a été un espion de la France et c’est pour celà que la France le protège ,et c’est là qu’on voit nos fameux généraux, ils se servent de l’armée pour faire leurs affaires .Ce ne sont que des affairistes qui ont établi une dictature sur le peuple pour le spolier ,ils est temps oui il est temps de dégager ces merdes de la tête jusqu’en bas ,le peuple doit prendre son destin en main, sans l’Algérie ne changera pas et la ruine du pays continue a faire son chemin.

  3. Tu n »etait jamais posé la question pourquoi ces voleurs et criminels tels Belkcir, Bouchouareb, Ould Kaddour et compagnie trouvent refuge dans le pays de  » lumiere » et « droit de l’homme » et en même temps leur président se targue et se postionne d’aider la personne de Tebboune et non pas l’Algerie, est ce c’est pas du mépris ???.
    C’est vrai on a un régime pourri, mais ces oligarques de sales besognes savent que leur arrières sont assurés , le receleur bienveillant est pour les protégés.

  4. Tous des pourris. Montrez-moi un seul responsable, du plus petit au plus grand, qui ne s’est pas enrichit frauduleusement. Pire encore, il n’y a pas que les responsables qui s’enrichissent, tout leur entourage (famille, amis) s’enrichissent également. Qui peut dire en Algérie qu’il est blanc comme neige.
    L’écrasante majorité de ceux qui prétendent dénoncer et combattre la corruption et les malversations, sont ceux qui ont été éjecté du système et qui ne peuvent plus en profiter. Revanchards, ils se mettent dans les habilles de lanceurs d’alertes pour éclairer l’opinion mais, d’où obtiennent-ils les informations sensibles s’ils ne sont pas dans les rouages. Moi, citoyen lambda, ne connais pas les détails et les secrets des dossiers de corruption et d’enrichissement illicites des uns et des autres.

  5. @dz-man
    S’enrichir fait partie du propre de l’homme. Et c’est son droit. Mais en travaillant et, aussi, en enrichissant les collectivités. Le cas de notre pays relève de la sociologie que Frantz Fanon a bien noté : Tout esclave rêve de devenir maitre. Cette culture nous la portant en nous. En un mot, une fois devenu « indépendant » chacun de nous rêve de se substituer à l’ancien colon. Le résultat s’étale devant nous. Quant à notre système politique, il n’est pas compliqué puisqu’il ne s’inspire d’aucune doctrine bien définie parce qu’il n’en a pas.
    Pour terminer, je dirai que la gestion de l’Algérie est à l’image de notre mentalité et de notre culture. Pour être plus claire : Le jusqu’au boutisme à outrance, après moi c’est le déluge, celui qui n’est pas avec nous est contre nous, soit on est traitre ou héro, etc. Il n’y a pas de juste milieu ni de résonnement. Donc nous sommes ingérables. Et nos « décideurs », pauvres et incultes, sont aussi à notre image.
    Ceci est mon humble avis.

  6. @Abdesslam
    Pouvez vous nous eclairer cette Equation?? SVP
    La Langue Arabe + Science+Poesie+Lumiere etc..
    =
    Gendarme de Merde+Voleur+Corruption et Traitre.
    J’ai fait des Maths mais cette equation echappe a tout le monde je suppose?? Non??
    Quoique que vous fassiez c’est notre langue et beaucoup de pays de lumiere le savent et la craignent car elle porteuse de messages codes dans le Coran.
    Si on utilisons ces codes franchement on n’en serait pas a ce niveau tres bas de voleurs et traitres.

    Et tant qu’on a pas laisse cette langue s’exprimer comme cela fut dans le temps passe et comme preuve elle a repeche des sciences perdues et les a eclaire vers d’autres cieux et l’univers.
    Elle a transforme l’homme et les societes, de la bassesse a la grandeur etc..
    Je vous invite a revoir les bases des sciences fondamentales et experimentales qui ont abouti aujourd’hui a s’exprimer avec des outils tels que nous connaissons aujourd’hui.
    Chimie, Alchimie, Maths, Geometrie, Analyse etc..
    Mon Ami juste par respect de ce poids qu’elle a reussi a transmettre au monde et aux civilisations nous lui devons du respect.
    C’est une langue reconnue par des millions d’Experts en Langue.
    Bon…Expliquez nous l’equation
    Ou bien venez en Angleterre et on vous aidera a voir et comprendre cette Belle, bellissima and Beautifull Language.

  7. Ça me rappelle lorsque les gendarmes ou les policiers vous arrêtent pour un contrôle de route ,l’un vous verbalise et l’autre s’approche a côté de vous il vous demande la moitié du tarif en liquide pour vous sauter le PV . J’ai posé la question a un ami pourquoi ils font ça , et la réponse n’oublie pas qu’ils ont un patron le plus grand voleur et le plus de l’Algérie alors les gendarmes suivent le modèle de leur chef .Il y a encore des millions de gens de la mafia en Algérie et ces gens sont intouchables est qui sont sous la protection des généraux , tout le monde insulté Tebboune alors que vous savez que Tebboune n’est qu’une marionnette placé par les généraux qui tiennent la moitié de l’Etat ,ils prennent 40 o/o du budget pour eux logés et nourrit sur le dos du peuple et c’est pour cela qu’ils ne lâcheront jamais leurs places
    .Et rappelez la fameuse phrase de Boumediene quand Taher Zbiri a voulu lui faire un coup d’état après il s’est sauvé au Maroc ,un journaliste français lui posa cette question Mr le Président vous vous êtes entouré de plusieurs colonels n’avez vous pas peur et Boumediene répondait oui je le sais et je sais que la majorité d’eux sont mes ennemis et ennemis de l’Algérie. Donc maintenant il faut y faire avec , jusqu’à que le Bon Dieu ouvre un rayon de soleil, aujourd’hui chaque président élu par l’armée doit servir ces gens sinon il lui arrivera comme Boumediene , Chadli.Et ce qu’il est arrivé a Tebboune ça sert de leçon a tous les futurs présidents . Tebboune a voulu changer rapidement la constitution et en voulant écarter un peu l’armée du pouvoir civil et dissoudre l’assemblée ,il a payé par la peau des fesses ,il a oublié que le FLN et le RND sont la création de l’armée et j’ai peur que le prochain hirac risque gros , ils sont capables de se servir des islamistes pour créer des attentats comme dans les années noires pour faire croire aux nations que dans le hirac il y a des terroristes ,et là ils ouvrent le feu sur tous les manifestations et cela pour ne pas perdre leurs places et pour échapper à la justice de la cour internationale, maintenant attendant le retour de Tebboune quand ? et dans quel état.

  8. Tahar s’est réfugié au Maroc après avoir déclencher un coup d’état a Boumediene en 1975 ( la fameuse bataille de Afroune ) où il disait que s’il n’avait pas réussi son coup d’état c’est parceque Boumediene a été aidé par les pilotes russes et ce n’est pas vrai, c’est grâce au colonel au colonel Benabid commandant de la base de Blida qui a averti que des chars sont proches a Alger cela a un jeudi après midi a 16 h , Tahar Zbiri était ministre de la défense et en quelques mois Boumediene a changé la constitution en supprimant le ministre de la défense et depuis le président de la République est devenu ministre de la défense. Tahar Zbiri s’est sauvé au Maroc et la le makhsen a demandé au l’ONU le désarmement de l’Algérie mais la Russie et la Chine ont bloqué le vote. Boumediene, Fayçal, Tito, Seqou Touré, Kadhafi, Karim kassem de l’Irak et Nasser étaient sur la liste noire destinés à être supprimés rapidement par les Etats Unis et la France et Israël. Bourguiba a refusé de se mêler de cette affaire. Et c’est Chadli qui a autorisé Zbiri a rentrer en Algérie.

  9. On a aveuglé le peuple en l envoyant dans les mosquées à apprendre des foutaises pendant que les dirigeants se mettent plein les poches. Mais il ne faut pas désobéir aux chefs selon les principes de l islam. Pauvre peuple qui n a pas compris que la religion est utilisée dans TOUS les pays musulmans dans le SEUL but est de s enrichir pendant que le peuple prépare sa mort (un au-delà qui n existe pas, tu vien s de la terre et tu y retournes, un point et c est tout !) et que ceux qui ont tout compris vivent bien sur terre.

  10. @Saber
    « …s’il n’avait pas réussi son coup d’État c’est parceque Boumediene a été aidé par les pilotes russes et ce n’est pas vrai »… Point d’interrogation. Ait Messaoudene, pilote en ce temps-là, disait le contraire. Boumedienne lui avait ordonné de bombarder les blindés mais il avait refusé. Et Lui a dit : Un Algérien ne doit pas tirer sur un autre algérien. Et c’est pourquoi Boukharouba avait fait appel à ses copains russes. La suite nous la vivons dans la douleur.

  11. saber@ : نسي الجزائري اقتصاده, تقدم شعبه، إلا المخزن المغربي هو وحده الذي لا يمكن ان ينسوه لا في الليل ولا في النهار في الشتاء في البرد في الصيف في السماء في الارض ،
    لا حول ولا قوة الا بالله.

  12. 28000 euros !! vous plaisantez j’espère? c’est ca » énormément d’argent » pour vous!
    Franchement Abdou arrêtez de faire le jeu de l’autre clan car c’est de la manipulation et dans l’historie on vous donne des infos mais il y a une contre partie ….laquelle ?
    plus sérieusement, vous êtes bien journaliste non ! et vous êtes assez intelligent pour comprendre qu’on vous utilise pour dénoncer ce genre de faits

  13. @Hmimed et cie
    Wellah ci vri ya boudella3a, Boutchelliqa 1 et 2 (le nain et le lombric), Bedjaoui 1 et neveux, Bouchouareb, Chakib Khellil, Rahmani 1 (Paris) et 2 (Prison), le Drabki converti en timpaniste d’orchestre philharmonique, Sahraoui, Belkcir and spouse, Amar Tou, Si Affif, Zoukh, Hamel and Smala, Tliba, Les Fils De Godasse Salah etc. etc. etc. Wellah ci vri ya boudella3a ils font tos partie de la secte kabyle comme vous le dites ci bien. Mabrouk 3lina lefhama we racisme m3aha.