23.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Révélations. La scandaleuse ascension de l’actuel Wali de Mascara Abdelkhalek Sayouda

L’actuel Wali de Mascara Abdelkhalek Sayouda a connu ces dernières années une ascension fulgurante qui cache en vérité de nombreux scandales politoco-financiers. Abdelkhalek Sayouda a occupé le poste de wali pour le première fois dans le Wilaya de Batna, après avoir occupé plusieurs poste de moindre envergure. Auparavant, il occupait les fonctions de secrétaire général de le wilaya de Constantine et de directeur de l’administration locale de d’Oran.

C’est le 22 avril 2019 que ce Wali devient une personnalité publique connue en Algérie lorsqu’il est nommé à la tête de la très stratégique Wilaya d’Alger par le défunt Président par Intérim de l’Etat Abdelkader Bensaleh. A cette époque, Sayouda avait remplacé le sulfureux et controversé Abdelkader Zoukh, ex-Wali d’Alger déchu à la suite du Hirak en raison de son implication dans de nombreux scandales de corruption du clan Bouteflika.

Mais il s’avère que le sieur Abdelkhalek Sayouda est beaucoup moins exemplaire que le sinistre Zoukh. Et pour cause, l’actuel Wali de Mascara a tapé dans l’oeil des dirigeants du pouvoir algérien en 2014 lorsqu’il était responsable de la commission de surveillance des élections présidentielles d’avril 2014 au niveau de la wilaya d’Oran. Abdelkhalek Sayouda va abuser de ses prérogatives pour falsifier les résultats du processus électoral au niveau de sa wilaya afin d’offrir au candidat Abdelaziz Bouteflika briguant un 4e mandat successif le deuxième meilleur score national au cours de cette élection présidentielle face à son premier adversaire Ali Benflis.

Cette « performance » lui avait valu l’estime des plus influents membres du clan présidentiel des Bouteflika. Et c’est ainsi que la carrière d’Abdelkhalek Sayouda a pu décoller dans des circonstances totalement troublantes. Il avait été ensuite promu à la suite de cet épisode scandaleux Secrétaire général de la wilaya de Constantine, la plus importante wilaya de l’est du pays. A Constantine, il avait obtenu « carte blanche » pour manigancer dans plusieurs passations douteuses de marchés publics notamment en ce qui concerne l’attribution du foncier industriel à des entrepreneurs ou des industriels algériens en quête d’assiettes foncières pour leurs projets d’investissements.

A la suite de son « dévouement » pour le clan présidentiel des Bouteflika, Abdelkhalek Sayouda a été promu Wali de Batna. Il entame ainsi son entrée fracassante dans le cercle restreint des hauts commis de l’Etat algérien. Le Hirak et la chute des Bouteflika n’ont pas pu l’ébranler parce que le sieur Sayouda avait établi une très forte proximité avec l’ex-Premier ministre Nourredine Bedoui qui avait dirigé la troublante période de transition menant jusqu’à l’élection présidentielle du 12 décembre 2019. C’est, d’ailleurs, Bedoui qui avait persuadé les autorités algériennes de confier à la fin avril 2019 la Wilaya d’Alger à Abdelkhalek Sayouda.

A ce moment-là, il s’était engagé corps et âme pour orchestrer la répression du Hirak à Alger dans le seul but de plaire et de séduire les nouveaux maîtres de « l’Algérie Nouvelle ». Un travail pour lequel il avait été récompensé puisqu’il a été maintenu au lendemain de l’arrivée d’Abdelmadjid Tebboune au pouvoir dans ses fonctions de Wali et muté vers d’autres wilayas du pays alors que son dossier est « sale » et « bourré » de scandales. Quel bel exemple de moralité et d’intégrité pour la « Nouvelle Algérie ».

 

 

 

dernières nouvelles
Actualités

7 تعليقات

  1. Et pourtant les plus grands fossoyeurs et voleurs sous Bouteflika c’était bien des zouaves…Et je parle pas des plus connus comme Haddad ou Tahkout ( des centaines de MILLIONS d’euros volés) maïs des milliers d’autres qui se sont bien goinfrer..et j’en ai vu à Alger des paquets de ces Kav….
    Beaucoup sont aujourd’hui à Paris ou au Canada avec l’argent du peuple algérien…

    Mais comme on dit nous les algériens MUSULMANS : Kayene Rebbi Sobhanou…

  2. Calomnier, calomnier, il restera toujours quelque chose !
    Ou,
    « Un mensonge répété dix fois reste un mensonge ; répété dix mille fois il devient une vérité. c’ est une loi de propagande souvent attribuée au nazi Joseph Goebbels [En fait, la citation est d’Hitler, NdT]. Pour les psychologues, il s’agit de l’effet appelé « illusion de vérité ».

    Vous ne pourrez jamais arriver à effacer tous les livres d’histoire qui vous authentifient comme les véritables Zouaves de la première heure, par qui la France a pris racines en Algérie. Le pire, c’est qu’après la France, vous avez trouvé à vous recycler avec le pouvoir dominant du moment, c’est votre spécificité naturelle.
    Quant aux termes « Islam » ; « Musulmans » ce ne sont que des slogans creux de votre fonds de commerce.
    Fakkoôô, Gââ !!
    Vous pouvez parler des seules Kabyles, car ils sont utilisés à dessein pour être jetés en pâture au peuple, pour que vos maîtres s’en lavent les mains de leurs forfaitures ! Voyez le nombres de vos acolytes en fuite…

    On voit la paille dans l’oeil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien.  » Explication Nous sommes toujours plus sensibles aux défauts d’autrui, si infimes soient-ils, qu’à nos propres défauts, si flagrants soient-ils.

  3. @ kabyle, le Maroc à des années lumières de l’Algèrie. Au Royaume, les décideurs sont compétents et les postes de responsabilités sont occupés par les plus méritants. Résultats, ce pays est mieux développé malgré ses faibles moyens. Par contre, en Algérie, les postes de responsabilités sont distribués en fonction de l’allegence des candidats au faux présidents désignés par les militaires, d’où le sous développement et la misère en Algérie malgré sa richesse en pétrole et gaz. Cette réalité est connue du Monde entier.

  4. @Anhichem
    Au Maroc il n’y a qu’un décideur : le roi
    Rien ne fait sans son consentement préalable. Le Maroc c’est sa boutique
    Ce que vous appelez décideurs sont il est vrai de super diplômés en général des plus grandes écoles mais font partie de la cour du roi et c’est uniquement pour cette raison qu’on leur donne des postes à « responsabilités »
    Ce n’est que de l’affichage pour montrer le coté « moderne » du royaume
    Le roi a « décidé « récemment de s’offrir en pleine crise du Covid un petit chez soi parisien à 180M€. Normal me direz vous il a les moyens…sauf que l’Etat marocain lui verse chaque année 200M€ pour entretenir ses palais et se faire plaisir …
    En Algérie ce sont les militaires qui décident de tout et notamment de l’utilisation de la rente pétrolière
    Au final le Maroc et l’Algérie c’est bonnet blanc et blanc bonnet
    Les populations ne profitent de rien
    C’est l’union des peuples du Maghreb qui changera les choses : les maghrebins ne sont pas plus crétins que les européens

  5. 30 Marochiens sont refoulés chaque semaine vers leur Bordel de gueux à ciel ouvert…Chaque semaine des marocains sont prêts à tout pour franchir la frontière et venir survivre en Algérie…800 000 marochiens vivent en Algérie….

    Et après tu lis Anhichem…. hahahahahaha.. Wellah le marocain est fidèle à son image : Fourbe mensonger et surtout 0 dignité…

    Le Maroc a encore demandé à l’Espagne de faire pression sur l’Algérie pour que le gazoduc GME ne soit pas fermé…Refus net de l’Algérie.
    Avant on aurait continuer à livrer le gaz, aujourd’hui on a enfin des dirigeants qui ont compris qu’avec le Maroc c’est : 0 échanges 0 relations…Il reste juste une dernière chose : renvoyer une grande partie des 800 000 clandestins marocains chez eux… J’espère que ce sera la prochaine étape !