25.9 C
Alger
mercredi, juillet 17, 2024

Réda Kouninef face aux juges : « Oui Said Bouteflika est mon ami et je n’ai pas profité de cette amitié pour avoir des marchés »

C’était le procès le plus attendu depuis le début du Hirak en Algérie. Les frères Kouninef ont enfin comparu devant les magistrats du tribunal de Sidi M’hamed hier mercredi. Après plusieurs reports et un suspense qui a soulevé de nombreuses interrogations sur la capacité réelle de la justice algérienne à enquêter sur ce très lourd dossier, le procès des frères Kouninef s’est enfin tenu et d’ores et déjà des révélations fracassantes nous parviennent depuis Alger et nous permettent de comprendre les dessous de certains épisodes sombres de l’histoire contemporaine du pays. 

De prime abord, Réda Kouninef, le véritable cerveau des frères Kouninef et l’une des boites noires du régime algérien durant ces 10 dernières années, a répondu aux juges du tribunal de Sidi M’hamed avec beaucoup de confiance en assumant clairement son amitié avec le frère et influent conseiller de l’ex-Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à savoir Said Bouteflika.

« Oui, Said Bouteflika est mon ami. C’est une relation d’amitié, sans plus. Ce n’est pas une relation d’intérêt et je n’avais pas profité de son amitié pour avoir des marchés », a expliqué ainsi Réda Kouninef sans aucun faux-fuyant et sans aucune tentative de diversion. L’homme assure et ne dit aucun mal de son ancien ami avec lequel il était lié pendant de nombreuses années. Réda Kouninef n’a pas nié également avoir entretenu des liens d’amitié avec plusieurs autres hauts responsables du régime de Bouteflika.

Mais à chaque fois, il a nié toutes les les accusations de favoritisme, corruption et de népotisme. Selon Réda Kouninef, tous les marchés publics réalisés par le groupe familial des frères Kouninef KOUGC ont été obtenus à la régulière en participant à des appels d’offres publics suivant des procédures de mise en concurrence loyale.

dernières nouvelles
Actualités