27.9 C
Alger
samedi, juin 15, 2024

Poursuivi pour complicité de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité : la Justice Suisse a procédé à l’audition finale du général Khaled Nezzar

La Justice Suisse a auditionné récemment l’ancien ministre de la Défens Nationale Khaled Nezzar qui devrait comparaître prochainement dans un nouveau procès au cours duquel il devra se défendre contre les accusations de complicité de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, nous apprend ce mardi 8 février le quotidien suisse Le Temps. 

« L’audition finale de Khaled Nezzar, pris dans les mailles de cette procédure à l’occasion d’un séjour à Genève en 2011, s’est déroulée à Berne les 2 et 4 février derniers dans les locaux du Ministère public de la Confédération (MPC). Le parquet fédéral se contente de confirmer la tenue de cet ultime interrogatoire sans faire d’autre commentaire », révèle ainsi ce média suisse considéré comme le premier et seul quotidien généraliste francophone de dimension nationale en Suisse.

« Après dix ans d’une procédure jalonnée de rebondissements, le général algérien Khaled Nezzar, 85 ans, pourrait bientôt être renvoyé devant un tribunal helvétique pour y répondre de complicité de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité », indique encore à ce  sujet la même source d’après laquelle « le prévenu, qui était ministre de la Défense et qui a fait partie des cinq membres du Haut Comité d’Etat au début de la guerre civile, deviendrait ainsi l’un des plus gros poissons à devoir rendre des comptes devant une juridiction nationale ordinaire en application du principe de compétence universelle ».

Les avocats suisses du général Khaled Nezzar sont d’ores et déjà sortis de leur silence pour contester les éventuelles charges qui seront retenues contre l’ex-chef d’État-major de l’Armée nationale populaire de 1988 à 1990 puis ministre de la Défense nationale entre 1990 et 1993.

Selon le quotidien Le Temps, les deux avocats du général Khaled Nezzar, Marc Bonnant, Magali Buser et Caroline Schumacher, ont fait savoir qu’ils contestent « fermement » les charges que la procureur fédérale Miriam Spittler envisage de retenir à son encontre. « La compétence universelle n’est pas synonyme de savoir universel. Le général a mené une résistance légitime contre les islamistes et n’a ni commis, ni ordonné d’exactions », a réagi ainsi dans les colonnes du quotidien suisse Le Temps, Marc Bonnant.

Soulignons enfin que la Justice Suisse reproche au général Khaled Nezzar d’avoir, entre le 14 janvier 1992 et le 31 janvier 1994, participé comme complice (en sa qualité de chef de la junte militaire) à des meurtres, des actes de torture, des traitements inhumains et des détentions arbitraires, tous qualifiés comme les pires des crimes.

 

dernières nouvelles
Actualités

5 تعليقات

  1. TEBBOUNE et CHENGRIHA ont pris le flambeau des 2 pères de L’ALGERIE .
    Longue vie à Boumedienne et son frére de combat Bouteflika , les pères du pays depuis sa création en 1962, qui ont instauré les solides bases de l’Algérie , en éliminant les traitres ( comme Chaabani et autres) et en donnant le plein pouvoir aux glorieux militaires compatriotes (comme Belkhir et Nezzar) , et longue vie aussi aux 6 millions 532 302 des chouhadas.

  2. Ou sont les témoins? ce type est un criminel mais en Europe sans la présence des témoins ou des victimes la justice classe les affaires.
    Il y est allé, il a a été auditionné par un Juge Suisse et il rien n’a été retenu contre lui car le principal témoin a eu la trouille et il s’est débiné ou carrément le mec qui a déposé plainte contre lui voulait le statut de réfugié à l’époque et a mis en cause « le général putschiste » , « éradicateur » ou  » juillétiste » au choix

  3. Le général Nezzar est un militaire intellectuel qui s était opposé à la naiveté de feu Chadli Benjdid qui voulait offrir une démocratie crue à un peuple mineur!L idéologie arabo-islamiste qui nous gouverne aurait pu nous jeter à notre perte,je dis nous Afrique du Nord!Si cet homme avait fait des dégâts collatéraux,les grandes puissances démocratiques en font aussi!Feu Ben Ali de Tunisie,Nezzar l Algérien et Sissi nous ont protégés d une propagation de l islamisme déstructeur!Cet homme a pu « arracher »LA3yayda à Hassan 2 grâce à sa gentillesse,à son sens d humour et à sa diplomatie!S il ne tenait qu à lui il aurait résolu le différend maroco-algérien mais l idéologie boumedieniste pèse de tout son poids dans le système