9.9 C
Alger
mardi, mai 21, 2024

Panique dans le clan Tebboune : et si le NON le remportait ?

Une véritable panique s’est emparée ce dimanche soir depuis 21 H au sein du cercle fermé des conseillers et collaborateurs les plus proches de Tebboune. Les nouvelles qui leur parviennent depuis les centres de vote de plusieurs wilayas sont mauvaises, très mauvaises. En effet, au delà d’un taux de participation très faible qui n’a pas dépassé les 25 % sur l’ensemble du territoire national, le NON le remporte dans plusieurs wilayas sur le OUI tant espéré par l’entourage du Président de la République. 

La tension a atteint son paroxysme depuis 21 H au palais Présidentiel d’El-Mouradia où se réunit en ce moment le le clan Tebboune dont la plupart des membres viennent à peine de sortir du confinement sanitaire après avoir été contaminés au coronavirus COVID-19 il y a de cela plus de 15 jours. Le référendum populaire sur la nouvelle Constitution voulue ardemment par Abdelmadjid Tebboune risque de tourner au cauchemar. Hospitalisé en Allemagne pour une période encore indéterminée, Abdelmadjid Tebboune est loin de saisir que sur le terrain, il risquerait d’essuyer une terrible défaite si les premiers résultats sont confirmés officiellement par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE).

Officiellement, l’opération du dépouillement des bulletins votes se poursuit toujours et une source proche de L’ANIE a fait savoir à Algérie Part que les résultats définitifs seront dévoilés ce dimanche soir à partir de 22 H.

Il faut savoir que les premières annonces et informations qui nous parviennent de plusieurs wilayas dessinent les premiers contours des résultats. A Djelfa, Laghouat, El-Oued ou Jijel, plusieurs centres de vote ont envoyé leurs résultats définitifs qui témoignent de la victoire nette du « NON ». Mais pour l’heure, il est difficile de faire des projections et la situation demeure totalement floue en raison du très faible taux de participation citoyenne à ce scrutin. Reste à savoir enfin si les autorités algériennes accepteront les résultats des urnes et ne feront pas de manoeuvres indélicates pour falsifier les résultats définitifs. Quoi qu’il en soit, si le NON le remporte officiellement, c’est tout le mandat présidentiel d’Abdelmadjid Tebboune qui sera plus jamais compromis et remis en cause. Nous y reviendrons.

dernières nouvelles
Actualités

10 تعليقات

  1. En ce qui me concerne le non l’a déjà emporté avec un taux de participation aussi faible le peuple a répondu non à cette mascarade de pouvoir, non à la constitution de l’armée et celle de sa face civile en la personne de Mr Tebboune.
    Quand est-ce que ces aveugles au pouvoir comprendront que le peuple en a juste marre de leurs discours vide de tout et qu’il est temps de le laisser construire sa propre constitution qui libèrera vraiment le pays!!

  2. Mais vous parlez de quoi.??? Pizzas, slips, et cacas de chauves-souris. Du n’importe quoi. Alors que plus 76% des Algériens se disent non concernés par cette constitution, et que sur les 23% déclarés »officiellement » votant le non est majoritaire, celui des islamistes très actifs.. Pauvre Algérie pleine de cacheristes.

  3. Comment voulez vous que le non l’emporte, ceux qui ont voté sont soucieux d’un changement positif de la constitution, et ne peuvent que voter OUI, arrêter de faire de la suspicion et de la critique non objective votre leitmotiv, je me souviens encore de vous lorsque vous arrangiez les affaires de Tahkout en niant le fait qu’il faisait du montage de pneus!
    Vive la nouvelle Algérie !

  4. Que la constitution passe ou pas celà n’inquiète personne, de toute manière dans la tête du système elle est passée. Mais une chose qui va inquiéter le peuple , c’est que Tebboune a été mis dans un coma artificiel depuis vendredi soir suite a un œdème pulmonaire , Tebboune est un grand fumeur de cigarettes ,2 paquets par jour en plus le covid d’après les journaux allemand .Prions le bon Dieu de l’aider et qu’il s’en sort de cette maladie et qu’ils nous renvoie pas le président sur une chaise roulante comme boutef. Surtout que notre pays est entrain de passer un mauvais moment avec les Emirats qui installent un consulat a El ayoune a la demande du Maroc et quand les Emirats rentrent dans un pays , c’est le sionisme qui va éclater une guerre sûrement comme ils ont fait avec le Yémen.

  5. Un référendum est accepté s’il réunit 50% + 1 voix des votants. Hors il ne recueille que 23,7% !
    Le peuple a donc rejeté la nouvelle constitution qui ne pourra plus être soumise une nouvelle fois à référendum pendant le mandat de Tebboune.
    L question qu’il faut se poser est: comment Tebboune s’il se rétablit, ce que je lui souhaite à titre personnel, va gouverne sans l’adhésion du peuple Algérien ?
    Les militaires ont tort de croire qu’on mettant une marionnette à la tête de l’état, ils peuvent garder le pouvoir et agir dans l’ombre comme dans le passé.
    Le Hirak est là et sera toujours là même après la création d’un état de droit réel, c’est ça la nouveauté crée par le Hirak, une création réellement Algérienne!