27.9 C
Alger
samedi, juin 15, 2024

Les nombreuses fausses informations diffusées par l’entretien de Tebboune avec le magazine français Le Point

Le 3 juin dernier, le magazine français Le Point a publié une interview qui lui a été accordée par le Président algérien Abdelmadjid Tebboune. Ce dernier a effectivement reçu au Palais Présidentiel d’El-Mouradia les deux écrivains et journalistes Kamel Daoud et Adlène Medi qui ont réalisé cette interview exclusive au profit du magazine français Le Point. Il s’avère que dans cette interview, de nombreuses fausses informations ont été affirmées notamment concernant les dossiers économiques en Algérie. Des contre-vérités ont été, malheureusement, prononcées induisant ainsi en erreur l’opinion publique nationale et internationale. Explications. 

 

La filiale du montage automobile a-t-elle vraiment créé seulement 400 emplois ?

« Prenez l’exemple des kits – dans l’automobile, l’électroménager, etc. –importés pour être montés en Algérie: nous avons réussi à mettre sur le marché des voitures plus chères que les voitures importées! Et tout cela pour créer à peine 400 emplois alors que le projet a coûté à l’État 3,5 milliards de dollars. Ça, ce n’est pas de l’économie! Ceux qui veulent se lancer dans la construction mécanique, en respectant les cahiers des charges, sont les bienvenus. Pour les industries légères, comme l’électroménager, l’intégration devrait être, au départ, d’au moins 70%. Ce que nous voulons, c’est construire une économie dans
laquelle les besoins de notre pays soient satisfaits par notre propre production », a affirmé ainsi le Président Abdelmadjid Tebboune concernant le bilan dérisoire de la filiale du montage des véhicules neufs qui avait lancée en Algérie entre 2014 et 2019.

Il s’avère que les informations communiquées par Tebboune sont fausses. Et pour cause, la filiale du montage automobile a créé beaucoup plus que les 400 emplois dérisoires dont parle le Président algérien. Rien que l’usine Renault à Oran, première lancée en Algérie en novembre 2014, avant le lancement du plan social en été 2020, employait plus de 1 100 collaborateurs formés aux métiers de l’industrie automobile, et plus de 700 emplois indirects ont créés par ce projet à Oran. L’usine du groupe privé algérien Global Motor qui assemblait et distribuait depuis Batna en Algérie des véhicule légers de la marque sud-coréenne KIA employait également pas moins de 1200 travailleurs. Et l’usine de l’opérateur privé SOVAC en partenariat avec le groupe Volkswagen à Relizane a également recruté près de 600 travailleurs. L’ensemble des projets lancés dans cette filiale ont permis la création de près de 10 mille travailleurs sans compter les emplois indirects créés grâce au recours à de nombreux sous-traitants employés dans plusieurs secteurs d’activités. Tous ces emplois ont disparu avec le démantèlement de cette filiale du montage des véhicules neufs.

80 % des activités de SANOFI en Afrique réalisés en Algérie ?

« Notez que 80% de l’activité de Sanofi en Afrique est réalisée en Algérie et il n’y a pas de contentieux avec cet associé. Le partenariat avec Saidal est en train de se concrétiser. Pour d’autres – comme Suez ou la RATP –, les partenariats battent de l’aile. Nous pourrions aller plus loin mais des lobbys français [les nostalgiques de l’Algérie française et les réseaux marocains, NDLR], très puissants, criminalisent pratiquement le fait de travailler avec l’Algérie. C’est une réalité et pas un complexe de persécution »,  a affirmé encore Tebboune dans cette interview exclusive accordée au magazine Le Point.

Il s’avère que cette information est également fausse. Le géant pharmaceutique français Sanofi a certes inauguré, le jeudi 11 octobre 2018, sa plus grande usine africaine en Algérie, mais il ne réalise pas 80 % de son activité africaine en Algérie. L’objectif du groupe français est de produire plus de 100 millions d’unités par an, portant la production locale de Sanofi  « à 80-85 % de ses produits vendus en Algérie » contre 65 % en 2018, comme l’a expliqué  Philippe Luscan, vice-président exécutif du groupe chargé des affaires industrielles. Cela ne signifie pas que 80 % des activités africaines de SANOFI sont basées en Algérie, comme l’a dit le Président Tebboune dans les colonnes du magazine français Le Point.

Le géant français Sanofi dispose de plusieurs autres usines sur le continent africain comme en Afrique du Sud où la filiale sud-africaine fournit le secteur public et le supporte dans l’implémentation du NHI via l’amélioration de l’accès aux soins de santé.

Knauf est-elle une société française ? 

« Il faut sortir du mythe que les investisseurs français ont été malheureux en Algérie. Renault, Legrand et Schneider ont prospéré. Lafarge et Knauf ont exporté. BNP, SG, Natexis, Crédit agricole, Air France… ont acquis des parts de marché aussi, plus de 450 PME françaises sont présentes en Algérie », a affirmé ainsi Abdelmadjid Tebboune dans les colonnes du magazine Le Point. Il s’avère que cette affirmation contient aussi une fausse information.

La société Knauf n’est pas française, mais allemande. Knauf est une entreprise multinationale et familiale dont le siège est basé à Iphofen, en Allemagne. Elle est présente en Algérie depuis 2006 à travers la participation dans l’usine de plâtre Fleurus à Oran.

5 milliards d’investissements de la Turquie en Algérie ?

« Cela ne nous dérange pas. Le litige entre la Turquie et certains pays arabes est principalement lié au dossier des Frères musulmans. L’Algérie a d’excellents rapports avec les Turcs, qui ont investi près de 5milliards de dollars en Algérie sans aucune exigence politique en contrepartie. Maintenant, ceux que cette relation dérange n’ont qu’à venir investir chez nous ! », a affirmé encore Abdelmadjid Tebboune dans son interview accordée à Le Point. Il s’avère également que ces informations sont totalement inexactes.

Et pour cause,  les investissements des sociétés turques en Algérie atteignent à peine les 3,5 milliards de dollars et ont permis la création de 30.000 postes d’emploi. Il y a près de 377 projets d’investissements turcs établis en Algérie. Les investissements de la Turquie en Algérie n’ont jamais atteint les 5 milliards de dollars dont parle Tebboune. Ce chiffre de 5 milliards de dollars a été dévoilé par l’ambassadrice turque à Alger, Mahinur Ozdemir Goktas, qui s’est fixé comme objectif de l’atteindre.

« Les échanges commerciaux entre l’Algérie et la Turquie peuvent atteindre facilement » les 5 milliards de dollars par an », a-t-elle affirmé le 23 novembre 2020. Et il s’agit d’échanges commerciaux bilatéraux et non d’investissements directs turcs en Algérie. Cela signifie qu’il s’agit de transactions commerciales entre les deux pays à travers les importations et exportations. Ces 5 milliards de dollars ne représentent aucunement un investissement productif avec création des emplois en Algérie, comme le laisse entendre Tebboune. Plus de 1.200 entreprises turques sont en activité en Algérie dont trente (30) sont des investisseurs directes avec un montant de 3,5 milliards de dollars, employant plus de 10.000 personnes. La voila la vérité sur la présence économique turque en Algérie.

Ces nombreuses informations erronées démontrent que le Président algérien s’appuie sur un staff peu rigoureux et très mal informé sur les réalités économiques et financières du pays. Ces erreurs traduisent l’amateurisme du staff présidentiel car un Chef d’Etat s’appuie sur son staff avant de se lancer dans une communication officielle dans les colonnes d’un média étranger influent. Tebboune devra revoir la composition de son staff s’il veut se montrer crédible et sérieux aux yeux de la communauté internationale.

dernières nouvelles
Actualités

15 تعليقات

  1. Il a aussi accusé les multinationales installées au temps de Boutef d’avoir versées des pots de vins y compris ton usine Renault que tu défends
    Apres 6 années d’installation, elle continuait a monter de kits et la voitures produitent bénéficies d’exonérations fiscales
    Les sociétés françaises et nos monteurs de pneus facturés plus cher les pièces détachées pour ginfler les factures et sortir les devises au prix imbattable de la banque d’Algérie
    Oui les turques ont créés des sociétés créatrices d’emplois

  2. Tu a deux sujet que tu parle souvent sonatrach air algerie et l’armée trois sujets pardon pourtant jeune afric qui et financé par le makhzan a dis que sait la première entreprise en Afrique je parle de sonatrach y’a le journaliste tu a pas honte je t’avait dis que sait les gens comme vous et zaitout dz qui y’a insulter et humilier que maintenant tu prends ça défense car tu et pas un homme parce que sait t’a femme y’a jayahe qu’elle journalismes vous nous parler et qu’elle démocratie que vous prétendez honte ne à vous aucun article sur 10000 marocain qui en envahit l’Espagne en une journée 2000 mineurs tu a pas le droit de parler sait ça la démocratie pourtant le monde entier à parler de ça vous parler du Sahara occidental qu’elle et pas reconnue pourtant le dossier et à lonu non et vous reconnaissez pas ce pays vous êtes sérieux monsieur le journaliste votre monteur ils reconnaît la sad parce que ils siège avec eux en ligue africaine vous êtes sérieux monsieur le journaliste et la démocratie sait pas tout le
    Monde qui et avec vous non monsieur le journaliste investigateur mais source honte à vous sans t’ai article tu fait honte à la presse

  3. Kamel Daoud , voilà l’exemple type du fils de pute, un harki 2.0 qui trouve que la situation ( depuis Paris) en Algérie ne va pas si mal , que le fils de pute qu’il interview de façon totalement bidonnée est légitime.
    Un suceur de blanc à leurs services, rien d’autres.

  4. Tebboune a passé son temps à mentir comme un desoeuvré dans un café à Barbes. D’ailleurs, aucun président au monde n’accorde plusieurs heures à des journalistes sauf s’il est au chômage ou alcoolique. Toutes ces approximations, exagérations, calomnies et delires sont l’œuvre de quelqu’un dont le Covid a visiblement atteint les neurones. Bref, Tebboune prouve encore une fois de plus qu’il n’est pas au niveau. Un clown.
    Autre enorme mensonge de Tebboune: L’Algérie a été la première à vacciner et que tout roule et que c’est pas de sa faute si les algériens….refusent le vaccin!!! Enorme et comique.
    Sans compter qu’il met plus de 200 militants honnêtes en prison et fait sortir son fils de prison impliqué dans des affaires puantes.

  5. @ Axis7, @Balou, Grand Fils pute, esclaves consentants appartenant au Grand Homosexuels Maitre des esclaves du Maroc et leader du rite spirituel des esclaves Marocains,

    Allez soyez a la hauteur du spermatozoide qui a gonfler ta mere, et je serai plus qu’heureux de te rencontrer vivant, du moins de l’espere! Chiche Grand fils de pute!

    PS: T’est pas un homme, tu n’est qu’un encule’ d’esclave consentant, je ne baise pas les males je les defonces fils de pute.

  6. Zemmar a déjà défendu par le passé son ami Takhout gonfleur de pneu de Tiaret quand toute la presse a dénoncé la supercherie
    Oui espèce de menteur gonfler des pneus et « monter des voitures en kit » c’est comme les legos , il ne faut absolument pas 1200 ouvriers mais une dizaine à tout casser
    Renault Tlelat est une supercherie car même avec quelques milliers d’ouvriers, cette usine de montage a couté à l’état des centaines de millions d’euros chaque années grâce aux exonérations de TVA, de droits de douanes, et le taux de change
    Quand Renault vends sa Dacia ( bas de gamme de Renault) , les bénéfices restent en Europe grâce aux factures gonflées des pièces …les autres sociétés de montages, ont fait pareil…gonfler les factures d’importations, profiter du taux de change de la Banque, des exonérations des droits de douanes et des taxes…
    les turcs ont construit une usine sidérurgique à Oran qui produit et exporte sans couter un KOPEC à l’état, formés et embauchés des Millers de techniciens alors que celle de Annaba( El Hadjar) coute et a couté des milliards de dollars à l’état comme les autres sociétés étatiques sauf Sonatrach, qui grâce au monopole sur l’exploitation du Gaz. et du pétrole

  7. Autre mensonge de Tebounette: Les manifestant de Hirak seraient au plus 25 000 pour … toute l’Algérie!!! Cet type ne sait pas compter. Il ment comme il respire à la façon de l’ex KGB: plus c’est énorme et plus ils adorent.
    Réduire le nombre des manifestants anti décolonisation de l’Algérie à 25 000 personnes est une provocation. Au peuple de se faire respecter comme en Kabylie où le pouvoir algérien n’ose pas interdire les marches comme à Alger car il a peur des kabyles.

  8. Selon le journal espagnol OK Diaro c’est sur pression de Rabat que l’Espagne a refoulé l’avion présidentiel algérien en plein vol. Le Maroc a exigé que le violeur du Polisario soit exfiltré dans un avion non présidentiel algérien pour lui denier son pseudo statut de chef d’État et le réduire à son vrai état: un malfrat tortionnaire et violeur.

  9. @ Axis7, @Balou, Grand Fils pute, vous esclaves consentants appartenant au Grand Homosexuels Maitre des esclaves du Maroc et leader du rite spirituel des esclaves Marocains,

    Allez soyez a la hauteur du spermatozoide qui a gonfler ta mere, et je serai plus qu’heureux de te rencontrer vivant, du moins de l’espere! Chiche Grand fils de pute!

    PS: T’est pas un homme, tu n’est qu’un encule’ d’esclave consentant, je ne baise pas les males je les defonces fils de pute.

  10. @Axis7@sujet esclave soumis de ton roitelet ,peédale 6 narco trafiquant, et proxénète de son royaume
    selon la presse espagnole c’est un avion militaire algérien qui a transporter le chef du polisario à l’Aller comme au retour
    Le chef du polisario avait un passeport algérien
    Et Tebboun dans son interview à envoyé un message à ton roitelet :on fait de qu’on veut, quand on le veut et vous avez ni les moyens ni le pouvoir de vous y opposer
    Et tant que c’est le mekhnez qui dirige votre narco état , les frontières seront fermé`