23.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Les délinquants originaires d’Algérie suscitent une énorme inquiétude à Toulouse

Les délinquants originaires d’Algérie et tout particulièrement de la région de Mostaganem sont ces jours-ci au coeur d’une alarmante controverse à Toulouse, une grande et importante ville du Sud-Ouest de la France. Plusieurs médias français rapportent des données révélées par des sources policières qui témoignent de l’augmentation dramatique des faits de la délinquance, des actes et des délits commis par des jeunes algériens originaires massivement de la wilaya de Mostaganem, située à 80,7 km à l’est d’Oran et à 363 km à l’ouest d’Alger. 

La polémique a commencé par les révélations du quotidien régional français La Dépêche du Midi qui a publié récemment un dossier spécial sur l’explosion des chiffres de la délinquance à Toulouse. Une délinquance qui serait liée à « l’arrivée de nombreux clandestins en provenance de la ville côtière d’Algérie, Mostaganem », indique ce quotidien régional français en citant de nombreux officiers de la Police française.

Le Figaro s’est emparé ensuite de ce sujet en publiant plusieurs statistiques qui aident à cerner le fléau de la délinquance à Toulouse. « En 2016, 400 originaires de Mostaganem faisaient déjà l’objet d’une procédure judiciaire dans la ville rose et ses environs. En 2021, le chiffre aurait déjà doublé, à 800 poursuites, correspondant à plus d’un millier d’arrestations pour vol, agression et trafic de stupéfiants », révèle ce mercredi 9 mars Le Figaro qui cite plusieurs sources policières, mais aussi des sociologues et des universitaires spécialistes de l’immigration algérienne à Toulouse.

Ainsi, ces jeunes délinquants qui sèment la terreur seraient liés à la « diaspora ancienne originaire de Mostaganem et installée à Toulouse », a décrit Olivier Peyroux, sociologue et membre de l’association Trajectoires, interrogé à ce sujet par le Figaro. « Les premiers arrivants sont venus avec l’immigration de travail, dans les années 1970. Les arrivées ont été réactivées par la crise migratoire des dernières années », a indiqué le responsable, qui renseigne les éducateurs de terrain pour la prise en charge de ces migrants.

Un nouveau réseau d’entraide se serait ainsi mis en place, qui orienterait des milliers d’Algériens de cette commune d’environ 150.000 habitants vers la ville rose. Bateau jusqu’à Alicante, en Espagne, transit par Barcelone puis entrée en France par différents cols, notamment le village de Fos, en Haute-Garonne, a expliqué pour sa part, le quotidien régional La Dépêche du Midi. « Au fil des dernières années, les plus anciennement arrivés guideraient jusqu’à eux les nouveaux, dans ce qui ressemble à une filière, même si aucun système de ce type n’a été officiellement identifié par les forces de l’ordre », croit savoir ainsi le Figaro.

« Dans les années 80, pour gagner de quoi manger ou s’habiller, ces sans-papiers se tournaient vers la vente à la sauvette de cigarettes. Des cartouches achetées en Espagne ou en Andorre à prix cassés. Mais depuis cinq ans, ils lorgnent aussi le trafic de drogue ou les vols à l’arraché, notamment dans le métro », a témoigné à ce propos un policier toulousain interrogé par La Dépêche du Midi. Un autre, auprès du Figaro, partage le constat et confirme « une délinquance très accrue de ces jeunes, âgés entre 18 et 30 ans mais dont beaucoup se font passer pour des mineurs isolés ». « ls arrivent dans des réseaux, et s’installent dans la délinquance d’autant plus que les rapatriements sont un peu à l’arrêt, avec le Covid », a ajouté enfin ce policier cité toujours par le Figaro.

 

 

dernières nouvelles
Actualités

7 تعليقات

  1. Ce sont ces mêmes délinquants algériens que le pouvoir algérien refuse deliberement de recuperer. Pire, il vide exprès ses prisons pour en faire des harragas et se débarrasser des criminels vers l’Europe comme expliqué par Algeriepart..
    Le pouvoir algérien a toujours usé de son pouvoir de nuisance pour exister quitte à faite monter le racisme et mettre en danger les 99% des musulmans de France qui subissent par amalgame la haine raciste.

  2. Longue vie à Bouteflika et son ami de combat Boumedienne (Boulmakhrouba) , les 2 pères fondateurs du pays « continent » ,créé par la maudite France coloniale, et qui ont instauré les solides bases de l’Algérie en 1962
    TEBBOUNE et CHENGRIHA ont pris le flambeau des 2 pères fondateurs de L’ALGERIE nouvelle .

  3. @AXIS7@ la drogue est bien marocaine puisque le royaume de Amir El Haschschine détient la première place mondiale en production comme en exportation de cannabis au monde
    23 % du PIB du narco état du Maroc provient du traffic de drogue
    La propre Banque du baron de la drogue, Attijarawafa. Bank Amir El Haschaschine a été une nouvelle fois condamné en janvier 2021 à 500.000 euros d’amende et un Blâme …les banques marocaines blanchissent l’argent de la drogue et du recel en Europe
    Alors, désolé, la Macro mafia, les petits caïds de banlieues françaises, allemandes, italiennes , espagnoles , belges, hollandaises et ailleurs sont les enfants et petits enfants de marocains
    D’ailleurs Ami El Haschaschine a comme amis les frères Azaitar, grand délinquants franco-allemand