23.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Le chômage est reparti dangereusment à la hausse en Algérie : les cadres et travailleurs qualifiés durement touchés

Depuis novembre 2021, le chômage est reparti dangereusement à la hausse en Algérie. les chiffres de l’Agence Nationale de l’Emploi (ANEM), l’organisme qui assure la connaissance de la situation et de l’évolution du marché national de l’emploi et de la main d’œuvre en Algérie, a révélé dans son dernier bilan de novembre 2021 des données alarmantes sur l’aggravation du fléau du chômage en Algérie. Et pour cause, depuis fin novembre 2021, le nombre des chômeurs déclarés et enregistrés auprès de l’ANEM a dépassé les 2,1 millions de personnes. 

Oui, depuis fin novembre 2021, plus de 2,1 millions d’algériennes et d’algériens cherchent désespérément un emploi. Les cadres supérieurs, les travailleurs qualifiés et diplômés sont les plus touchés par le chômage massif qui martyrise la population algérienne. En effet, pas moins de 643 802 travailleurs qualifiés et cadres supérieurs sont au chômage et formulent des demandes d’emploi auprès de l’ANEM. C’est un chiffre très considérable qui témoigne de la gravité de la situation économique prévalant en Algérie. Avec autant de cadres supérieurs et qualifiés au chômage, cela signifie que les entreprises algériennes ont licencié massivement leur personnel le plus compétent parce qu’elles sont incapables de les rémunérer à cause de la situation financière très fragile que traverse actuellement l’Algérie marquée par l’absence d’une quelconque croissance économique.

Il faut savoir à ce propos que les cadres supérieurs et cadres dirigeants représentent depuis novembre 2021 plus de 31 % de tous les chômeurs algériens recensés par l’ANEM. Et ces chiffres relativisent la réalité amère du marché de l’emploi en Algérie car une grande partie des chômeurs algériens ne s’inscrit pas auprès de l’ANEM et préfère cherche du travail par le traditionnel bouche-à-oreille et les connaissances personnelles.

Notons également que 124 089 techniciens supérieurs sont au chômage en Algérie depuis novembre 2021 et pas moins de 40 975 personnes hautement qualifiées cherchent du travail alors que l’Algérie a besoin cruellement de leurs compétences pour développer sa production nationale.

Il est à signaler que l’ouvrier hautement qualifié a un travail plus complexe que celui d’un ouvrier ou d’un ouvrier qualifié. Il a suivi une formation plus longue et spécialisée qui lui donne les capacités d’être indépendant au sein d’un atelier de production.  D’une manière générale, l’ouvrier hautement qualifié est la référence technique et opérationnelle sur un domaine particulier au sein d’un atelier, sur un chantier ou une ligne de production. C’est dire enfin que le chômage de ces travailleurs hautement qualifiés est un indicateur de la mauvaise santé économique et financière de l’Algérie.

 

dernières nouvelles
Actualités

1 تعليق

  1. Longue vie à Boumedienne et son frére de combat Bouteflika , les pères du pays depuis sa création en 1962, qui ont instauré les solides bases de l’Algérie , en éliminant les traitres ( comme Chaabani et autres) et en donnant le plein pouvoir aux glorieux militaires compatriotes (comme Belkhir et Nezzar) , et longue vie aussi aux 6 millions 532 302 des chouhadas. Vive L’ALGERIE NOUVELLE de TEBBOUNE et CHENGRIHA qui ont pris le flambeau des 2 pères du pays .