21.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Le bilan des incendies de Tizi-Ouzou s’alourdit : une cinquantaine de morts et des dizaines de blessés

Le bilan des incendies et feux de forêt qui ont débuté le lundi 9 août dans une dizaine de localité de la wilaya de Tizi-Ouzou s’est nettement alourdi à la fin de la soirée de ce mardi 10 août. Et pour cause, cette région névralgique de la Kabylie déplore, désormais, pas moins d’une cinquantaine de morts dont au moins 25 jeunes soldats qui ont péri en tentant d’éteindre les flammes de ces incendies ravageurs qui continuent d’encercler de très nombreuses localités des villages isolés et coupés du monde par les flammes dessinant dans leur sillage des tableaux dignes de l’enfer. 

Selon plusieurs sources locales contactées par Algérie Part, le nombre des morts déplorés dans la wilaya de Tizi-Ouzou est d’au moins 28 victimes. Nous avons pu confirmer ce chiffre près de plusieurs sources hospitalières concordantes d’après lesquelles des dizaines de blessés graves et de personnes en état de choc ont été également recensées. Or, il s’agit uniquement de morts civils auxquels il faut rajouter, malheureusement, les victimes militaires qui ont été emportées par les flammes ou asphyxiées par les fumées des incendies de forêt.

Le ministère de la Défense Nationale et la Présidence de la République ont confirmé à ce propos la mort d’au moins  25 éléments de l’Armée « tombés en martyrs, après avoir sauvé plus d’une centaine de citoyens des flammes suite aux incendies de forêts déclarés dans les wilayas de Béjaïa et de Tizi Ouzou ».

« J’ai appris avec une profonde tristesse et une grande affliction la nouvelle du décès de 25 éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), tombés en martyrs, après avoir sauvé plus d’une centaine de citoyens des flammes dans les monts de Béjaïa et de Tizi Ouzou », a tweeté à ce sujet le Président Abdelmadjid Tebboune.

Pour l’heure, la Protection Civile n’a pas encore rendu de bilan officiel ou actualisé. Le dernier bilan communiqué à 20 H a été rendu public par l’APS qui cite « un membre de la cellule de crise de la wilaya de Tizi-Ouzou ». Ce bilan fait état d’au moins 12 citoyens décédés.

« Six nouveaux morts ont été déplorés mardi, dont quatre à Larbaa N’Ath Irathen (sud de la wilaya) et deux à Illoula Oumalou (sud-est), a-t-on appris de même source. Hier lundi, six personnes sont mortes dans ces incendies, a affirmé le ministre de l’intérieur des Collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Kamel Beldjoud qui s’était rendu à Tizi-Ouzou dans la matinée pour s’enquérir de la situation et présenter les condoléances du président de la République et du Premier ministre aux familles des victimes », a indiqué cette source.

Cependant, il semble clairement qu’il s’agit d’informations non-actualisées car les dégâts humains sont encore beaucoup plus lourds notamment au niveau de quelques villages isolés et encerclés par les incendies dans les environs de Larbaâ Nath Irathen ou Azazga. Notons enfin que les flammes ont continué de ravager des zones entières de la wilaya de Tizi-Ouzou tout au long de cette nuit.

 

dernières nouvelles
Actualités

9 تعليقات

  1. Allah yer7amhoum… J’espère qu’on trouvera les lâches qui ont commis ce crime…
    Une grande pensée aux Khenchlis qui ont vécu une catastrophe il y a peu avec des incendies gigantesques…Une pensée pour les autres wilayates touchées par les incendies.
    Allah i khelikoum wa i qaderkoum.

    Karim70 et ses semblables jubilent comme ils jubilaient dans les années 90….Maise on a toujours eu le mot de la fin en restant debout.

    Vive L ANP! Vive les frontières ouest fermées à vie !

  2. Les auteurs …mais faut pas être sorti de saint Cyr pour deviner à qui profite le crime…des dizaines de dépars de feu simultanée..c’est des actes criminels
    Allah yarham AL Jami3A…les civils tués et brulés, les chouhadas militaires, gendarmes et sapeurs pompiers qui sont morts pour sauver des vies…
    J’espère que la diaspora va organiser des collectes pour les sinistrés qui ont tout perdus

  3. Ces feux ont étés allumés par le pouvoir, point.
    Quant à Dey le fils de pute né au Bordel et zakakhra le fils de harkis époux de la pute à kharabes, allez vous faire tringler par les chameliers.
    La Kabylie sera indépendante bla din rabkkoum.
    Vive le Mak, vive Israël et vive le Maroc.
    Rouhou in3al din rabkkoum votre pédophile Mohammed, votre islam, et votre ouma ya Ouled lekleb et lekheb.
    La KABYLIE reviendra plus forte.
    In3al din errassa ta3koum avec votre Tebtoub et votre armée corrompue jusqu’à la moelle osseuse.
    La KABYLIE renaîtra de ses cendres et sera toujours votre cauchemar bande de bâtards.
    Vive ISRAËL
    Vive Le Maroc
    Et que vive tous vos ennemis qui sont et seront toujours nos amis.
    Bande de rats.

  4. @Loco
    Ay agma ur tsak-ara awal i izukar ighardhayen. Wigui zemren i l3ar lsan aqendor-is. Tamurt nagh yeghli idh fel-as seg ass mi bdhen izukar iserghinen s ilughman nsen, imiren tehdjeb tafat ghaf tamurt nnagh.
    Un arbre qui a poussé tordu, tu ne peux le redresser. Matoub dit dans une de ses chansons : « Même ce que mes yeux ont vu, il se trouve certains pour me contredire et dire que je divague ».
    Tout est dit. Comment veux-tu que ceux qui nient la réalité des massacres commis par le pouvoir sanguinaire puissent être au diapason de la réalité. Non, ils continuent à voguer dans les sphères du surréalisme, ils te diront que les Kabyles ont allumé ces brasiers gigantesques pour se victimiser et désigner un ennemi imaginaire, comprendre par ça le pouvoir maléfique auquel ils lèchent le cul et se prosternent comme des serfs dociles et bien domptés. On appelle cela la servitude volontaire, dont a traité magnifiquement La Boëtie.
    Si tu penses que le temps des kasmates et des comissar boulitik est révolu, tu te trompes, car ils pullulent sur ce site, comme dans le temps du parti unique de Chérif Messaadia, ce plouc condamné par le vrai FLN des maquis, mais sauvé de l’exécution par le sanguinaire Boukharouba dont il devient un caniche servant.
    On va te ressasser qu’il y a des incendies partout, en Grèce, au Brésil, en Californie etc. Aussi dans le reste de l’Angiri Izerman, mais ce qu’ils tairont, ils ne te diront pas si dans ces pays il y a eu 35 foyers d’incendie éloignés par des kilomètres qui se sont déclenchés à l’unisson, comme partis par une minuterie magique et se transformer en brasiers infernaux, résultats d’accélérants chimiques certainement, suivis par une dizaine d’autres déclenchés simultanément qui tuent des innocents, consument bêtes, propriétés, arbres fruitiers et autres.
    Cet exploit a été réussi par l’Angiri Nouvelle, le haras des génézéros aux bedaines en outre de chamelle et aux postérieurs fagotés comme des Venus hottentotes. T’appelles ça des militaires toi ?
    Ce n’est pas ces traîtres qui vont au charbon pour mériter leurs faux galons, non … Ce sont des petits jeunes appelés pour la plupart sous équipés, sans masques appropriés contre la fumée dense, sans combinaisons ignifuges, ces jeunes sont sortis des casernes implantées à travers la Kabylie, d’abord pour sauver leur peau des flammes et qui ont péri asphyxiés par la fumée. Ces jeunes n’étaient pas formés pour ce genre de situation tragique, ils sont des victimes tout comme les habitants de Kabylie qui ont laissé leur peau, ils sont les enfants du petit peuple aussi victime que quiconque, tout comme les pompiers débordés épuisés, sous équipés. Ils ont fait de leur mieux, mais ne pouvaient rien contre cette folie meurtrière, cette opération diabolique, dont le sinistre de l’intérieur Beldjoud affirme que c’est une opération criminelle, tout comme le directeur des ressources forestières de la Wilaya, cette institution qu’on baptisera dorénavant Direction des ressources en bois arsin.
    Les flammes ont atteint l’hôpital de Michelet, un pompe à essence a explosé dans une gigantesque déflagration, à Nath Hicham, il n’y avait rien dans la matinée, subitement 5 feux se sont déclenchés par magie, l’hôpital de Larbaâ Nth Irathen brûle , à Ouacif les flammes sont en voie d’atteindre la polyclinique, le seuil établissement sanitaire de la région etc. etc.
    Jamais, au grand jamais que nous oublierons cette agression criminelle. Jamais nous n’abdiquerons notre terre, notre identité, notre langue, nos coutumes, notre patrimoine historique et mémoriel. Jamais!
    La Kabylie reverdira par la force de ses enfants.
    La Kabylie vous emmerde bande de lâches.

  5. @ Ya DENDANI,
    Ya3tik essaha agma.
    Je pleure ma Kabylie.
    Je pleure nos morts du covid, et ceux brûlés.
    Que leurs reste t-il à nous faire subir ?
    Je te jure que je suis dans une tristesse sans nom.
    Je n’arrive même pas à joindre certains membres de ma famille.
    Soyons solidaire, c’est nôtre seule issue.
    Merci frère
    Thanmirthik

  6. @Loco/Balou, Ya Oulid El Kahba,

    Sale chien de garde sioniste et Esclaves consentants appartenant au Grand Homosexuel du Maroc, tu n’est qu’un chien qui se cache derrière un micro.
    Ya Oulid el Kahba tu n’a même pas de nom, tu est un bâtards et Homosexuel comme est ton maitre des Esclaves.
    Tu est un Oulid el Kahba, chien de garde sioniste.

    Tu vois Ya Oulid Kahba il suffit de te rappeler ta condition animalière, un chien de garde galeux sioniste.
    Continue à aboyer comme à fait ton géniteur harki avec les racistes et colonialistes français ya Oulid el Kahba.

    Ya Oulid el Kahba je terrorise les terroristes chiens de garde sioniste et autres ouled el Khab comme toi. Tu commence à comprendre ya Oulid el Kahba.

    Ya Oulid el Kahba regagne ta niche.