22.9 C
Alger
samedi, juin 22, 2024

La liste des détenus politiques ne cesse de s’allonger en Algérie : au moins 64 personnes incarcérées pour leurs opinions

La liste des détenus politiques ne cesse de s’allonger en Algérie. Jusqu’à ce mercredi 21 avril, il a été recensé pas moins de 64 personnes qui sont incarcérées dans plusieurs prisons réparties à travers le territoire nationale en raison de leurs opinions politiques ou leurs participations à des activités liées aux marches du Hirak. 

C’est un Ramadan particulièrement sinistre pour les libertés publiques et droits civiques en Algérie. Le régime algérien a relancé la machine répressive orchestrant ainsi des procès expéditifs qui s’enchaînent avec des placements sous mandat de dépôts pour des militants et des activistes pacifiques qui n’ont commis aucun crime répréhensible. Cette répression a pris une dimension alarmante depuis le 5 avril dernier date à laquelle une vingtaine de militants du Hirak ont été embarqués par les services de sécurité et présentés devant des magistrats des tribunaux de Bab El-Oued et de Sidi M’hamed qui ont décidé de les incarcérer sans aucun ménagement à la suite de leur participation à une tentative de marche avortée dans les rues de la capitale Alger le samedi 3 avril dernier.

Il y a aussi les détenus de l’affaire du mineur victime d’attouchements sexuels dans un commissariat d’Alger-centre, la fameuse affaire de Said Chetouane. Une affaire qui a totalement défrayé la chronique en raison des dérapages inédits de l’appareil judiciaire.  Il s’agit des Mohamed Tadjadit, surnommé « poète du Hirak » et plusieurs fois détenu, Malik Riahi, également ancien détenu, Tarik Debachi, Soheib Debaghi et Noureddine Khimoud. Les cinq activistes ont été arrêtés dimanche 4 et lundi 5 avril, après l’éclatement de l’affaire du mineur Saïd Chetouane qui a accusé les forces de police de l’avoir maltraité pour lui infliger des attouchements sexuels.

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 13 avril à Alger, les avocats des cinq activistes du Hirak, sous mandat de dépôt depuis le 8 avril, ont dénoncé « une amplification du dossier par le procureur général près la Cour d’Alger et des médias ». Le même collectif d’avocat des jeunes détenus avait apporté également un démenti concernant les allégations de certaines chaînes de télévision privées qui ont accusé ces jeunes activistes de « déviation sexuelle » et « d’ouverture d’un lieu de débauche ».

Cette campagne d’arrestations et d’incarcérations menée tambour battant en Algérie reflète enfin une volonté manifester de verrouiller et d’étouffer la contestation populaire qui ne faiblit pas. Bien au contraire, elle se renforce avec le renforcement du sentiment de colère populaire en raison des multiples problèmes socio-économiques qui plongent le quotidien des Algériennes et Algériens dans la sinistrose.

 

 

 

 

dernières nouvelles
Actualités

3 تعليقات

  1. Et ce régime parle d’organiser les législatives en juin prochain! Imaginons que Kim Jong annonce des législatives pour élire une assemblée de députés en Corée du Nord tout le monde va rigoler … la junte perd son temps à organiser des élections alors que le régime algérien est désormais aux yeux du monde entier qu’une dictature qui emprisonne, qui torture, qui viole, qui affame, … son Peuple!

  2. C’est la pierre ANGULAIRE
    THE KEYSTONE
    Avant de faire des élections il faut avoir un comité de sages pour écrire une constitution (qui n’auront aucun mandat après) déjà il faudrait des personnes avec une expérience (l’expérience c’est la mère de la science) donc d’un certain age il faudrait arrêter avec le jeunisme et le « grabatairisme »
    Dans cette constitution les bases de la démocratie doivent être gravés.
    LA RELIGION A LA MOSQUEE
    LES RANGERS DANS LES CASERNES
    C’est la DIALECTIQUE qui gouverne
    A partir de la on ne pourra plus mettre une personne en prison parce qu’elle dit  » TOUTOUTE fait pipi au lit »
    et se ridiculiser avec atteinte à l’unité nationale ou moral des troupes
    c’est FONDAMENTAL
    AVEC COMME TITRE : YATNAHAW GAA & YATHASBOU GAA