19.9 C
Alger
vendredi, juin 21, 2024

Il n’y a pas que les médecins : plus de 30 % des jeunes algériens veulent quitter leur pays

La fuite massive des médecins algériens vers la France a provoqué un véritable tollé médiatique en Algérie ces derniers jours. La polémique ne cesse d’enfler en raison de l’impact socio-économique de l’exode ces cerveaux sur le développement du pays. Mais l’émigration des médecins n’est guère un phénomène isolé en Algérie. Et pour cause, un récente étude sur la jeunesse algérienne a dévoilé que plus de 30 % des jeunes algériens veulent quitter leur pays. Explications. 

Cette étude avait été réalisée dans le cadre du projet européen SAHWA (« éveil » en arabe) qui était un projet collaboratif de recherche interdisciplinaire impliquant des approches socio-anthropologiques, économiques, politiques, sociologiques et culturelles, pour étudier les tendances et perspectives de la jeunesse dans un contexte de transitions sociales, économiques et politiques dans les pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée.

L’ambition de SAHWA était de relier une expertise spécialisée dans les études sur la jeunesse et une analyse complète des transitions politiques et socio-économiques actuelles. Le projet a réuni 15 partenaires d’Europe et de la région méditerranéenne, dont un certain nombre de centres de recherche de premier plan, autour des axes thématiques suivants : éducation, emploi et inclusion sociale, mobilisation et participation politiques, culture et valeurs, migrations et mobilité internationales, genre, politiques publiques et coopération internationale.

SAHWA a jeté les bases d’une vaste entreprise de recherche coopérative dans la région et a ouvert la voie à une analyse systématique des tendances chez les jeunes dans les pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée.

Initiée et financée par l’Union européenne dans le cadre du projet Sahwa et réalisée au niveau de cinq pays arabes qui présentent des caractéristiques économiques et sociales assez similaires : l’Algérie, l’Égypte, le Liban, le Maroc et la Tunisie, cette enquête de grande envergure a été effectuée sur un échantillon global de 10 000 jeunes, répartis équitablement entre les cinq pays (2000 par pays). Pour la partie algérienne, cette enquête avait été conduite en 2016/2017/2018 par les chercheurs du Centre de Recherche en Économie Appliquée pour le Développement (CREAD).

Cette vaste enquête originale sur la jeunesse algérienne nous apprend ainsi que plus des deux tiers des jeunes ne désirent pas s’expatrier. Les résultats de l’enquête
indiquent, en effet, que 69,6% de l’ensemble des jeunes ont déclarés être attachés au
pays, en dépit de toutes les difficultés liées à leur éducation, à leur formation, à leur
emploi et aux difficiles conditions de vie. Ils sont donc 69,6%, parmi les jeunes, à être
conscients qu’il ne suffit pas de franchir les frontières pour réussir et mener la vie dont
ils aspirent.

Cependant, en terme d’ampleur, un peu plus du quart des jeunes (25,7%) désire émigrer ou ré-émigrer (pour ceux qui ont déjà connu l’émigration). Si on compte les indécis, l’émigration est désirée par 30,4% des jeunes algériens. Cette dernière proportion est
importante, même si elle ne concerne que moins du tiers des jeunes algériens.
Les garçons sont relativement plus nombreux à vouloir émigrer. 31,9% des garçons
désirent émigrer contre 19,3% pour les filles. Même si elle est relativement moins
importante que chez les garçons, la proportion des filles qui désireraient émigrer est
assez élevée. La migration qui attirait essentiellement les garçons, jusqu’à un passé
récent, est un phénomène qui concerne également la population féminine, a constaté également la même étude.

Le désir de migration est par ailleurs plus important pour les jeunes non mariés
comparativement aux mariés, indique la même source. « Ils sont 27,6% parmi les jeunes non mariés à vouloir s’expatrier contre 18,6% pour les mariés. Cette constatation est logique, compte tenu de la nouvelle situation acquise par le jeune qui se marie, caractérisée par plus de stabilité et de responsabilité. Il importe cependant de souligner l’importance de la proportion des mariés qui veulent quitter le pays », explique  l’étude du CREAD menée dans le cadre du projet Sahwa.  C’est dire enfin que les médecins ne sont guère la seule catégorie de la population algérienne touchée de plein fouet par le désir ardent de partir vivre et travailler ailleurs.

 

dernières nouvelles
Actualités

21 تعليقات

  1. Ce phénomène ne date pas d’hier et a pour principal cause le sous développement.

    Il y a même des occidentaux qui s’expatrient pour vivre mieux.

    Relativement à l’Algérie, je pense que le pourcentage n’est pas si catastrophique que ne le prétend votre UNE.

    Axis 7 et consorts vont certainement sauter sur l’occasion pour tenter de vanter leurs mérites et pour d’autres de dénigrer encore plus leur propre pays.

    Peine perdue, si je puis dire, car vous élaguez volontairement ce fait sur les pays cités pour concentrer votre critique sur l’Algérie.

    Voilà donc un lieu qui ne peut pas être taxé de pro-algérien, il veut tout dire puisque 70 % des HMAROCains veulent quitter le royaume désenchanté.

    https://fr.hespress.com/236708-rapport-7-jeunes-marocains-sur-10-sont-tentes-par-limmigration.html

  2. Il faut un être un cachériste inconscient et repus pour chanter les louanges d’une dictature qui a fossilisé tout son peuple au bout de 60 ans de règne à coups de fatwas, sans partage. Que c’est petit, de tout le temps justifier ses déboires en se comparant au petit Maroc, à peine plus vaste qu’une ou deux wilayas algériennes !
    Vous êtes tous tombés bien bas. Et vous voulez convaincre qui en venant sur ce site ?
    Retournez vous épancher dans l’AP à béni-oui-oui de l’Algérie de papa, comme jadis celle des pieds noirs.
    Qu’avons-nous à foutre du Maroc quand l’Algérie se vide de ses meilleurs enfants désespérés par des écervelés ?
    Vous vous comportez pire que des occupants que seul le présent intéresse. Votre maxime « c’est H’yini el yawm ; wa Aktalni Ghadwa » ! En clair, après vous c’est la fin du monde !
    Puisque ce pays ne vous intéresse pas, chargez-vous jusqu’aux oreilles et partez et ne vous retournez pas !

  3. Le donneur de leçon peut-il nous donner le nombre de délinquants franco-algérien ou algériens dans les prisons françaises?
    Le taux de chômage dans les banlieues maghrébine? entre 25% et 40 %
    C’est la faute à la junte française? au colonisateur ? ou à la junte algérienne?
    Pour les prisonniers Zemmour le juif kabyle a donné des chiffres depuis des années
    40.000 ( sur 67.000) des détenus en France sont des franco-musulmans …soit plus de 60 %
    Des voleurs, des trafiquants de drogues, des receleurs et des jihadistes
    Alors que les « musulmans » pratiquants ou pas ne représentent que 8% de la population

  4. Et voila de la lecture pour les trafiquants de drogues, receleurs , jihadistes et Cie
    Selon un « rapport choc », il y aurait 60% de musulmans en prisonhttps://www.tf1info.fr › Sujets de société
    23 oct. 2014 — « Alors qu’environ 60% de la population carcérale en France, c’est à dire 40.000 détenus, peuvent être considérés comme de culture ou de …

  5. Zemmar est allé, bien sur, compter le nombre d’Algériens qui veulent s’exiler à l’étranger.
    il faudra recompter chaque année, parce que le phénomène n’est pas nouveau.
    ce n’est pas un scoop après « investigations » de votre torchon.
    On retrouve le même phénomène dans tous les pays d’Afrique, il n y qu’à voir le nombre de médecins originaires d’Afrique et formés dans les pays africains, exerçant dans les hôpitaux français.
    J’étais à Rabat il y a quelques mois pour un séminaire, et j’ai découvert que beaucoup de médecins marocains spécialistes tentaient le concours français qui a lieu chaque année pour intégrer l’ordre des Médecins (dans un premier temps en tant que stagiaire pendant 3 ans payés au SMIC alors qu’ils sont déjà médecins diplômés !).
    Ce phénomène concerne également d’autres professions telles que les informaticiens pour lesquelles la France manque de ressources : Sur les deux dernières années, nous avons recruté une cinquantaine d’ingénieurs (Data et Digital) en provenance de la Tunisie et du Maroc parce qu’il n’existe aucune difficulté d’ordre administratif pour les ingénieurs en provenance de ces deux pays. Des sociétés en charge de recrutements se sont même installées sur place.

    ces candidats choisissent la France pour la proximité, la langue , le cadre de vie et les conditions financières.

  6. Mais qu est ce qui prend la jeunesse populaire algérienne héritière de vaillants résistants(salilato al mo9amine Al abrar?!Hier,nos chohada nord-africains chassaient l occupant,aujourd hui nos familles vendent leurs vaches,des parcelles de terre pour octroyer à leurs enfants de quoi payer les passeurs pour les enmener ches les anciens occupants!Cela dénote que les Harkis avaient raison!Il n y a pas de Harkis précoloniaux et postcoloniaux,ils sont tous des Harkis sauf que les premiers sont sincères et les seconds conservent leur animosité envers la France et veulent vivre dans la propreté(à tous les sens)quand même!

  7. Cachiristes-bras-cassés qui courent l’argent facile. Vous n’avez rien a envier aux dealers des banlieues, officiellement chômeurs (à 40 % dites-vous ?), mais qui se payent des bagnoles rutilantes en empoisonnant leurs prochains !
    Vous aussi, à coups de fakes news, de statistiques tronquées à coups de « Chakkor » vous arrivez à faire croire que vous noyez les poissons pendant que ceux que vous visez, et qui souffrent, n’ont même pas voix au chapitre !
    Comparez donc ce qui est comparable, par exemple le taux de chômage français et algérien et dites-vous pourquoi un
    pays comme l’Algérie, immense et riche, n’offre même pas à ses enfants un niveau de vie décent. On en est à raser
    les murs en compagnie de pays comme le Mali, la Tunisie et autres pays pauvres d’Afrique !
    Mais votre Job facile, c’est de dissimuler pour continuer d’exister, peu vous importe que la maison Algérie brûle !
    Vous cherchez tous un destin de roi pour régner sur des esclaves qui ne pipent mot, c’est plus commode pour vous !

  8. c’est pire au maroc 70% des jeunes veulent fuir mais au contraire des
    algériens le roules à laisse sans qualification
    vu que leur système d’éducation ne permet qu’aux fils de bourgeois et de la classe dominant et courtisan du roi
    d’accéder à de hautes écoles et de la detre des cadres de ce royaume du hachich et du bakchich

  9. Moi, en tant qu’Algérien, j’ai honte que des va-nu-pieds insultent le Maroc à longueur de temps sur des sujets qui
    ne le concerne pas. Les marocains n’ont jamais été témoins de nos 1000 milliards de $ partis en fumée (corruption)
    avec la bénédiction de la junte. On peut concevoir que des cachiristes à deux neurones, formatés pour insulter,
    cherchent ainsi à sauver leurs bouts de gras. Mais des prétentieux, qui se surestiment, en insultant la France en public, après s’être goinfrés avec elle en cuisine, me révolte au plus haut point ! Le Maroc au moins est cohérent avec lui-même, pendant que nous, nous faisons du surplace en disant une chose et son contraire !

  10. Nos Chouhada nord-africains(je l ai dit maintes fois sur des journaux marocains)ont commis,Allah isamah-houm,une erreur en chassant la France!Ils avaient une allergie à tout ce qui est étranger si grande qu ils s étaient employés entièrement à repousser las envahisseurs bienfaiteurs qui voulaient nous initier à une vie meilleure dans laquelle règnent l intérêt collectif,la probité et la justice afin de faire décoller notre région!Si la Ftance était restée elle nous aurait créé un France-bis développée à même de contenir sa population et nous aurait épargné la perte de vies et d argent des vaches,des parcelles de terre,des mulets….que nos familles vendaient pour expédier leur progéniture vers l inconnu!Regardez la Réunion française,elle est le pôle attractif de la population indépendante voisine pour ne citer que cet exemple!La France voulait nous alléger,nous faire quittet les djallabas et les bernus pour nous faire enfiler des costumes et des effets(vêtements)nous permettant de bien nous déplacer et sauter un canal par exemple!!Un jour,enfant encore,alors que que je voulais enjamber un canal d eau en oubliant de faire monter la djallaba jusqu au visage et la tenir par les dents,j ai tombé dedans le canal et m étais mouillé jusqu aux oreilles!!!C était le sort que mes chouhada m ont réservé!
    Les occidentaux ont une dose d humanisme au dessous de laquelle ils ne descendent jamais!La morale leur interdit la négligeance totale!Les nôtres,nos prédateurs, ils mordent jusqu à la moelle!

  11. Nous les algériens nous avons la nation la forte du monde militairement, nous avons les meilleurs hôpitaux du continent , nous exportons des médecins, des ingénieurs et même des cadres a ….vélos et rouillés par dessus le marché, mais il nous manque une chose essentielle et des pas des moindre
    Des hommes ( Irgazen)des vrais , oui c’est vrai nous en avons quelques-uns, mais pour le restant « la majorité ” il ne sont que des enfants de femmes de joie et cachiristes extracteurs de semence humaine.

  12. A zakamerde,
    Les seuls délinquants en Europe sont les shab el cachir et bouchkara comme toi. Car vous avez toujours défendu votre cachir au détriment du peuple. Les suppléants de la France c’est vous, ceux qui mettaient les cagoules dans les SAS c’est vous,et personne d’autres. Quant à insulter les Marocains à longueur de journée, prouve juste que le dernier des Marocains vaut dix fois mieux que vous et votre race de cafards.
    Vous êtes des sous merde et rien d’autre,un jour l’Algérie retrouvera ses enfants et ce jour vous allez savoir ce que sera la fin de votre monde de poufiasse, vivant à quatre pattes en offrant votre train arrière à des pédophiles incontinent bouwalines.
    Tfouh zeri3et el bak.

  13. Le scandale du siècle, la nauséabonde APS, le bourricot Lahmamra , le caporal Chengriha lboual et sa junte de soldatesque de caporaux sanguinaires et mafieux n’ont pas honte de clamer haut et fort une victoire historique à l’union africaine en chassant Israël et annulant son statut d’observateur à l’UA . La junte des caporaux et sa meute de médias de propagande ont gaver les misérables Algériens d’intox et mensonges sur une prétendue résolution de l’union Africaine qui gèle le statut d’observateur de l’état d’Israël, or le communiqué de la présidence Africaine ne parle aucunement d’un gèle ni d’une annulation ni d’une suspension du statut d’Israël, il parle d’une suspension des discussions sur le statut d’observateur accordé par Moussa FAQUI commissaire de l ‘UA à Israël. Donc le régime pourri de la caserne Mouradia et son officine d ‘intox l’APS ont créé de toute pièce une pseudo victoire diplomatique que très vite le ministère Israélien des affaires étrangères a débusqué en affirmant la présence du représentant de l’état hébreux lors du sommet Africain et confirmé l’échec cuisant de l’Algerie et l’Afrique du sud en les nommant toutes les deux . Donc encore une fois un échec monumental pour le régime harki et sa diplomatie hmamriene transformé en une pseudo victoire ,histoire de détourner l’attention des misérables Algériens de leur misères et famines de plus en plus aptes à générer une explosion sociale sans précédent, bref Mr SEMMAR je t’ai offert un bon filon pour mettre à nu le pilier fondamental du régime des caporaux sanguinaires, à savoir le monsenge et l’intox ,faite votre travail en enquêtant la dessus, bon courage.

  14. L’ALGERIE de TEBBOUNE et CHENGRIHA ont pris le flambeau des 2 pères du pays.
    Longue vie à Boumedienne et son frére de combat Bouteflika , les pères du pays depuis sa création en 1962, qui ont instauré les solides bases de l’Algérie , en éliminant les traitres ( comme Chaabani et autres) et en donnant le plein pouvoir aux glorieux militaires compatriotes (comme Belkhir et Nezzar) , et longue vie aussi aux 6 millions 532 302 des chouhadas.