30.9 C
Alger
dimanche, juin 16, 2024

Il n’y a pas de travail ni de développement en Algérie parce qu’il n’y a pas assez…. d’entreprises

C’est une réalité que les Algériennes et les Algériens ne prennent pas suffisamment en considération. Si dans notre pays, il n’y a pas assez de travail, de création de richesses ou de développement, c’est parce qu’il n’y a pas assez… d’entreprises. Oui, l’Algérie manque cruellement d’entreprises. Explications.
En effet, depuis fin 2019, l’Algérie recense seulement 1,2 million d’entreprises y compris les artisans ! Un chiffre dérisoire et insignifiant pour un pays qui compte 45 millions d’habitants. Il y a en Algérie à peine 28 entreprises pour 1000 habitants alors que la norme des pays développés ou émergents est de 50 jusqu’à 70 entreprises pour 1000 habitants. Si l’Algérie était un pays vraiment dynamique et en pleine croissance, il y aurait eu au moins 2,1 millions d’entreprises qui activent dans divers secteurs d’activités économiques.
Si notre pays veut sortir de son impasse actuelle, à savoir la morosité économique qui provoque le chômage et l’appauvrissement de la population, il est nécessaire, voire urgent, de lancer au moins 2,4 millions d’entreprises sur la période 2022-2025.
Récemment, une organisation patronale algérienne, à savoir la Confédération algérienne du patronat citoyen (CAPC), anciennement le Forum des chefs d’entreprises (FCE jusqu’en 2020), a établi ce diagnostic et a formulé des propositions au gouvernement pour permettre la création de 300 mille nouvelles entreprises par an d’ici 2025.
Si l’Algérie n’atteint pas cet objectif, son développement économique sera définitivement compromis et la pauvreté va se renforcer encore davantage au détriment d’une population qui souffrira de la précarité grandissante.
Il est à signaler enfin que l’Algérie demeure très fragile parce que son tissu économique est composée à 96 % de très petites entreprises (TPE), à savoir des entités de moins de 10 salariés. 50 % de ces entreprises activent dans les services et 23 % dans l’artisanat, à savoir des secteurs qui produisent très peu de valeur ajoutée et fournissent une productivité très faible. C’est pour cette raison que les experts plaident depuis des années pour une transformation structurelle de l’économie algérienne afin de pouvoir répondre aux besoins de la population en croissance permanente avec plus d’un million de bébé depuis 2014.
dernières nouvelles
Actualités

4 تعليقات

  1. Oui, en effet, les services de l’état ont saisi 1000 milliards de biens à son ami escroc
    Zemmar a bien écrit un article pour défendre Takhout qui a été dénoncé par d’autres « vrais journalistes » comme ceux de Liberté, El Watan et d’autres journaux arabophone
    500 voitures dont des Bentley , des mercedes, des Hummers (immatriculés aux USA), des 4/4 `
    putain faut voir l’intérieur luxueux de ses véhicules , on dirait un prince Kharab du golf
    Des bateaux de plaisances de tout types, des hors bords , des jets skis
    De l’argent volé au peuple