20.9 C
Alger
jeudi, juin 13, 2024

Grand rassemblement des avocats algériens contre la « Justice du Téléphone »

Ce mardi 6 juillet, plusieurs centaines d’avocats algériens ont organisé un grand rassemblement à Alger devant le tribunal de Sidi M’hamed pour protester vigoureusement contre les violations successives des droits de la défense dans de multiples affaires et procès tenus dans de nombreux tribunaux algériens. 

Les « robes noires » ont crié leur colère et ils ont dénoncé « la justice du Téléphone », à savoir cette justice qui fonctionne selon les instructions communiquées d’en haut sans tenir compte de la droiture, l’objectivité et de l’impartialité dont doit faire preuve l’institution judiciaire. En colère et très remontés contre les récentes humiliations infligées à plusieurs de leurs camarades, les avocats algériens s’estiment lésés, marginalisés et méprisés par des juges qui leur font payer cher leur soutien indéfectible à la cause des détenus d’opinion, à savoir les activistes pacifiques du Hirak injustement incarcérés par de nombreux tribunaux à travers le pays.

Ce grand rassemblement organisé devant le tribunal de Sidi M’hamed, le plus important tribunal de la capitale Alger, intervient à la suite de la rocambolesque polémique du tribunal de Dar El-Beida où un adjoint du Procureur de la République a offensé les avocats en infligeant un traitement avilissant à l’un de leurs collègues. Ceci dit, la colère des avocats algériens remontent à plusieurs semaines notamment depuis l’incarcération jugée abusive de l’avocat Abderraouf Arslane qui a été arrêté et placé en détention provisoire le 26 mai dernier. Il est soupçonné d’adhésion au mouvement Rachad, désigné par les autorités algériennes de mouvement terroriste le 18 mai dernier. Le 1er juin, la chambre d’accusation de la cour de Tébessa a confirmé le mandat de dépôt prononcé à son encontre et son maintien en détention provisoire. Il est poursuivi pour « diffusion et propagation d’informations malveillantes susceptibles de porter atteinte à la sécurité publique et à l’ordre public ». Il est notamment reproché à Abderraouf Arslane d’avoir accordé des interviews à des journalistes et de faire des interventions dans des médias étrangers proches du mouvement Rachad.

Depuis ce triste épisode, les avocats algériens se sentent particulièrement ciblés par un mouvement de répression qui vise à les faire taire et à les dissuader de poursuivre leurs engagements politiques en faveur du Hirak.

 

dernières nouvelles
Actualités

4 تعليقات

  1. Une Algerie gouvernee par des civiles ne veut pas dire que ce ne seras pas une dictature. Alors le slogan  » madania machi 3askaria » ne veut absolument rien dire ! Il est souvent repete par des gens qui n’ont aucune idee de ce dont ils parlent mais ceux qui l’ont inventes et qui le poussent a l’opinion publique veulent instituer une autre forme de dictature, celle la religieuse.
    Une dictature peut etre civile ou militaire. Alors, voila le vrai slogan qu’il faut:
    Algerie Algerienne, seculaire, democratique et federale.

  2. Je pense que « RADP » peut convenir à tout le monde. Il y’a juste la lettre D à remettre à l’enDroit en poussant dehors les usurpateurs qui l’ont travesti en Dictature. Après quoi, un peuple libéré sait écrire les règles de droit commun qui permettent à tout un chacun de trouver sa place dans notre diversité, pour un meilleur « vivre ensemble ».
    Pour le reste, il ne faut pas se laisser abusé, notre Créateur a permis la liberté de croire ou de ne pas croire et il a pris soins de ne nommer aucun lieutenant de Dieu sur la terre. Cette question réglée, contentons-nous de gérer notre quotidien pour mieux vivre ensemble au lieu de nous disperser sur des questions qui ne sont pas de notre ressort.

  3. Rassemblement des corbeaux , moi je suis un corbeau réputé ,je connais tel juge ou tel procureur si tu payes bien moi le corbeau je t’arrange ton affaire et le pauvre meskine qui n’a rien se trouve en prison me s’il a raison , c’est pour cela que tous les corbeaux habitent des villas et on vient nous faire croire qu’ils sont des honnêtes gens ,il n’y a aucune différence entre les corbeaux ( juges) et les corbeaux (avocats) ces gens ont été éduqués par le même système.