23.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Drame au CHU de Beni Messous à Alger : une femme enceinte décède faute d’oxygène médical

Les soignants du CHU de Beni Messous, l’un des plus importants et plus grands hôpitaux publics de la Capitale Alger, sont sous le choc. Hier dimanche, ces médecins n’ont pas pu empêcher un drame qui a bouleversé tout le personnel de l’unité COVID-19 de cet hôpital important de la wilaya d’Alger. Un drame au coeur duquel nous retrouvons une femme enceinte originaire de M’sila qui est décédée brutalement à cause de la pénurie de l’oxygène médical, a pu confirmer Algérie Part auprès de plusieurs sources hospitalières concordantes. 

Après avoir été admise en urgence au sein d’une unité COVID-19 de l’hôpital de Beni Messous, les soignants se sont battus jusqu’à la dernière minute pour tenter de lui sauver la vie et de lui permettre de conserver le bébé. Malheureusement, la pénurie chronique de l’oxygène médical a fini par gâcher tous les efforts fournis par le personnel médical et paramédical. Et pour cause, le camion qui devait approvisionner le CHU de Beni Messous en bouteilles d’oxygène médical contenait plusieurs bouteilles désespérément vides et le nombre des bouteilles remplies était très en deçà des besoins des patients gravement atteints de COVID-19 de cet hôpital algérois.

Plusieurs décès ont été ainsi déplorés dans ces conditions extrêmement déplorables et parmi lesquels nous retrouvons l’infortunée jeune femme enceinte originaire de M’sila. Selon nos sources, une autre femme âgée d’à peine 36 ans a perdu également la vie dans ces mêmes conditions au niveau du service de pneumologie du CHU de Beni Messous. Cet hôpital public est l’un des plus durement touchés par les effets désastreux de la 3e vague de l’épidémie de COVID-19 en Algérie.

dernières nouvelles
Actualités