26.9 C
Alger
dimanche, juin 23, 2024

DGSN : Un nouveau patron pour les Renseignements Généraux et limogeage de plusieurs agents et responsables à la suite du crime abject de Djamel Bensmail

Les révélations d’Algérie Part sur l’implication avérée des agents des Renseignements Généraux (RG) relevant de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) dans le crime abject et barbare de Djamel Bensmail le 11 août dernier à Larbaâ Nath Irathen en Kabylie ont finalement réveillé les autorités algériennes de leur torpeur.  Preuve en est, la Présidence de la République a demandé le limogeage de l’ancien patron des RG et son remplacement par un nouveau responsable qui devra faire le ménage au sein de cette direction sensible de la Police Algérienne grandement impliquée dans les évènements tragiques qui ont mené au lynchage criminel et inouï de Djamel Bensmail sur une place publique de Larbaâ Nath Irathen dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Selon nos informations, plusieurs agents des RG relevant de la Sûreté de Wilaya de Tizi-Ouzou ont été d’ores et déjà suspendus et d’autres font l’objet de plusieurs enquêtes internes menées dans la plus grande discrétion. 

C’est dans ces conditions controversées que  Saidani Tahar, Contrôleur de police, a été nommé nouveau Directeur des renseignements généraux le dimanche 22 août dernier à la suite de fermes instructions communiquées par la Présidence de la République au patron de la DGSN, Farid Zinedine Bencheikh. Saidani Tahar est l’ancien chef de cabinet à la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Il est considéré comme l’un des hommes qui bénéficient de la pleine confiance du patron actuel de la DGSN. C’est dire que Farid Zinedine Bencheikh est conscient du danger encouru par la sécurité nationale à cause de la la gestion chaotique qui prévaut au sein des RG. Une gestion marquée par des maladresses, des dérapages et des dérives occasionnant des conséquences fâcheuses et dramatiques à l’image de l’acte barbare et horrible dont fut victime l’infortuné Djamel Bensmail en Kabylie.

Il est à signaler, en outre, que le nouveau patron des RG, Tahar Saidani, est un habitué des intrigues et des manigances. entre 2008 et 2010, il était inspecteur général de la DGSN et il avait été relevé de son poste, puis déféré au tribunal de Chéraga, uniquement parce qu’une attestation de dépôt de plainte auprès de ses services a été retrouvée parmi les documents de l’ancien directeur de la résidence universitaire de Dergana, à Alger, et ex-coordinateur de la région est d’Alger, Belkacem Brahimi – jugé et condamné à une peine de prison pour une affaire de corruption – et qui était en conflit avec l’homme d’affaires et milliardaire déchu Mahiedidine Tahkout. Il avait été ensuite blanchi par la Justice.

Tahar Saidani n’est donc pas un novice, mais rien ne prouve qu’il est capable de redresser les RG qui connaissent une profonde déchéance depuis leur instrumentalisation excessive par le pouvoir algérien dans la répression politique et arbitraire des militants ou activistes du Hirak. Les agents des RG sont les premiers fonctionnaires de la Police qui ont été chargés de surveiller, espionner et procéder à des filatures permettant d’identifier les acteurs les plus dynamiques des marches populaires du Hirak pour ensuite les interpeller et les placer en garde-à-vue en prévision de leur présentation devant les divers tribunaux afin de les incarcérer ou de les placer sous contrôle judiciaire.

Il est à rappeler que la direction des Renseignements Généraux (RG) était dirigée jusque-là par Benyettou Benziane. Ce dernier a été nommé et confirmé dans son poste par l’ancien directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Khelifa Ounissi, le 15 septembre 2019. Le bilan de Benyettou Benziane à la tête des RG est tout simplement catastrophique. Au lieu de servir de fer de lance de la police algérienne contre les bandes criminelles, les menaces terroristes et les réseaux de la délinquance dans toutes ses formes, les RG sont devenus le principal instrument de répression et de violation des libertés publiques et civiles des Algériens. Une police politique-bis dont la première mission au cours de l’année 2020 Et 2021 fut de traquer sans merci les manifestants du Hirak pour mettre fin aux marches populaires de ce mouvement populaire pacifique.

Pour rappel, Algérie Part avait révélé le 14 août dernier que les Renseignements généraux (RG) relevant de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), à savoir la Police algérienne, ont joué un rôle troublant dans le meurtre cruel et barbare du jeune bénévole Djamel Bensmaïl à Larbaâ Nath Irathen dans la wilaya de Tizi-Ouzou en Kabylie.

Ce sont des éléments des RG relevant de la sureté urbaine de Larbaâ Nath Irathen qui ont procédé le mercredi 11 août dernier à l’arrestation de Djamel Bensmail pour des raisons qui n’ont strictement aucun lien avec les « origines criminelles » des incendies de forêt en Kabylie, a-t-on pu confirmer au cours de nos investigations. Des éléments des RG surveillaient depuis le mardi 10 août les déplacements et les mouvements de Djamel Bensmail en Kabylie. Les éléments des RG s’intéressaient à ce jeune homme de 35 ans en raison de son activisme en faveur du Hirak. Il était dans le collimateur des RG et services de sécurité depuis de longs mois à l’image de plusieurs centaines de militants actifs du Hirak soupçonnés par les autorités algériennes d’appartenir à des « organisations politiques » classées comme « terroristes » depuis le 18 mai 2021.

Les RG ont appréhendé ainsi Djamel Bensmaïl au début de l’après-midi du mercredi 11 août dernier pour l’interroger sur les « véritables motivations » de son déplacement en Kabylie et les dessous de ses actions de bienfaisance. Les enquêteurs des RG soupçonnaient Djamel Bensmaïl de tenter d’exploiter un drame national comme celui des feux de forêt ravageant la Kabylie pour insuffler des idées contestataires et rallumer ainsi la flamme du Hirak.

En aucun cas, Djamel Bensmaïl a été arrêté pour sa supposée participation à des incendies criminels. Malheureusement, les agents des RG à l’origine de son arrestation ont procédé à une manipulation ordurière qui va conduire à une tragédie innommable. En effet, nous avons pu confirmer auprès de plusieurs sources policières concordantes que les éléments des RG ont manqué cruellement de discrétion lorsqu’ils ont intervenu pour interpeller Djamel Bensmaïl. Des témoins oculaires ont assisté à l’arrestation musclée. Or, pour passer sous silence leurs intentions politiques, les RG ont fait croire à des habitants de Larbaâ Nath Irathen que Djamel Bensmail est un « pyromane » impliqué dans le déclenchement des incendies criminels qui ont provoqué les pires feux de forêt dans l’histoire contemporaine de l’Algérie en général et de la Kabylie en particulier.

Cette information totalement infondée devient très vite une rumeur massivement partagée et elle s’était répandue comme une traînée de poudre provoquant ainsi un affolement général et le rassemblement d’une énorme foule enragée et enfiévrée de colère. La suite des évènements a dépassé toutes les limites de l’entendement. Inconscients de la gravité de leur manipulation, les éléments des RG décident de se fondre dans la masse et remettent Djamel Bensmail à des policiers en tenue pour le transférer vers le commissariat central de Larbaâ Nath Irathen. Mais la rumeur a fait déjà trop de dégâts et une immense foule s’était constituée pour réclamer un châtiment exemplaire et demander vengeance.

La situation s’était totalement envenimée en échappant au contrôle des policiers pris d’assaut par une foule déchaînée et assoiffée de vengeance. A ce moment-là, les policiers ont été « instruits » de conserver leur intégrité physique et de céder à la colère de la foule pour éviter des affrontements violents entre les forces de sécurité et les habitants sinistrés de Larbaâ Nath Irathen. Et c’est ensuite dans ces conditions troublantes que l’infortuné Djamel Bensmaïl a été lynché et brulé enfin vif.

 

dernières nouvelles
Actualités

9 تعليقات

  1. Les vidéos qui ont été posté sur les réseaux sociaux par les badaud , les voisins et amis des barbares contredisent tes thèses mensongères Mr Zemmar…c’est des pieds nickelés c’est « militants du MAK »…ils ont été piégé par leurs propre entourage…on les voit se comporter comme des barbares
    Le fait que la victime soit pyromane ou pas ne justifie nullement leurs réactions et leurs actes…c’est des actes de barbares , des criminels ,

    Les policiers avaient comme instruction de ne pas utiliser leurs armes létales contre la foule sinon il y’avait eu des morts et on aurait un nième « printemps kabyle »..

  2. @zakaria
    Ne serait-ce pas le temps de ranger ta haine ? Tu ne crois pas qu’il y a assez de drames comme ça pour continuer à attiser les rancœurs ? Jusqu’à maintenant tu as suffisamment exprimé ton antikabylisme primaire, ça suffit. Les preuves sont accablantes quant à la magouille orchestrée par les agents de la police répressive contre ce jeune homme, car on le suivait depuis Miliana où il était connu pour un militant très actif du Hirak. Les premières images d’Aures TV et du chien policier qui était auprès de lui avec des citoyens qui éteignaient les feux, avant son ‘’arrestation’’, avec sa casquette NY des Yankees de NY et son T-shirt gris ARTV, qu’on a revu plus tard en train de lui donner des coup de pieds à côté du fourgon de police, sont des preuves accablantes, ajoutées à toutes celles qui se recoupent ça et là, avec tous les chiens en civil qui étaient mobilisés pour ce traquenard.
    Les citoyens de LNI ont bien témoigné que beaucoup des gens présents autour du fourgon de police ne sont pas de LNI. Ceux qui ont chauffé la foule avec des ‘’Allah ou akbar’’. Est-ce que tu vas nier ceci ?
    Seulement, les gens dans ton genre, avec la haine chevillée au cœur n’arrêtent jamais dans le délire de stigmatisation. 3ib 3lik ! Nous avons déjà assez de roter et de vomir la propagande cynique du pouvoir mafieux. Dilem l’a bien exprimé avec sa cinglante caricature de Don Quichotte et Sancho Panza prêts à combattre les moulins à vent. Je t’invite à la découvrir et surtout la comprendre.
    La Kabylie vient de payer le plus gros tribut de son Histoire avec la colonisation. Ce qui ne s’oubliera pas de sitôt, si tu veux mon avis. La haine est au bout du nez, puis, s’il vous plait arrêtez avec vos messages hypocrites de compassion, za3ma. Tes propos et ceux de tes semblables sont des plus abjectes.

  3. C’est « extrêmement » gravissime. Si l’implication des éléments des RG venait à être confirmée (ce dont j’en doute puisque Mr Chakour s’est empressé, avant la moindre enquête, de blanchir la police et par ricochet les RG), c’est le patron de la DGSN, Farid Zinedine Bencheikh qui doit sauter en premier en sa qualité de premier responsable, accompagné par Mr Chakour pour sa gestion catastrophique et partiale de l’horrible événement de Larbaa Nait Irathen. Dans un pays qui se respecte moindrement c’est AU MOINS le ministre de l’intérieur qui doit sauter et rendre des comptes au peuple compte tenu de l’atrocité du crime commis et qui relève de sa responsabilité quoi qu’on en dise. Cependant, notre justice étant ce qu’elle est, contentons nous de ce peu en espérant des jours meilleurs. Après tout les services ont réussi à ramener le « gendarme déserteur » Mohamed Benhalima qui est à l’origine de toutes les catastrophe que subit l’Algérie. Tahia Brizidane, comme il a chanté lui.

  4. @Ya Dendani@ vous m’accusez de quoi? de kabylophobie?
    Parce que je dénonce les actions du MAK?
    Zut alors, vous ressemblez comme deux gouttes d’eau à vos amis et alliés sionistes…eux aussi utilisent les mêmes stratagèmes Ils disent que critiquer leurs entité sioniste, colonisatrice, leur état d’apartheid , leurs exactions …c’est de l’anti-sémitisme…je comprends mieux les liens et les déplacements fréquent de votre président auto-proclamé à Jerusalem et le fameux passeport en hébreux
    Je combat les idées de ton MAK, mec, comme j’ai combattu celui des islamistes …
    La Kabylie ne t’appartient ni à toi, ni à ta bande de miliciens du MAK : vous ne représentez pas les Kabyles ni la région de Kabylie
    Cela m’a voulu, ici même, des menaces de morts, on m’a menacé de m’égorger , et pas qu’une fois, par un tes amis terroriste , rien que ça, car je suis pour une Algérie uni et indivisible
    Je sais comment vos procédés pauvre mec, comme les sionistes ou les islamistes avant vous…vous accusez les autres de racisme…
    Le vrai raciste , le vrai nazillon, le vrai fasciste c’est celui qui veut faire croire à l’existence d’un sang , d’une race kabyle

  5. @zakaria
    Premièrement je ne t’accuse pas de kabylophobie, je t’accuse de continuer t’attiser la haine par des propos insensés et tirés par les cheveux. Tu fonctionnes à plein tube comme le souhaitait et le visait la magouille des fomenteurs de cet horrible crime, qui sont reliés aux RG. Mais toi et tes semblables, comme avec des œillères bien mises vous accusez rien de moins que des milices du MAK !
    Le MAK a brûlé sa propre région avec des accélérants chimiques, tué des gens et ravagé tout avec des flammes de plus de 30 m à plusieurs endroits, avec plus de 25 feux enclenchés à 0:45 en pleine nuit, comme démarrés par télécommande.
    Tu dis sans retenue : Les vidéos qui ont été posté sur les réseaux sociaux par les badaud , les voisins et amis des barbares contredisent tes thèses mensongères Mr Zemmar…c’est des pieds nickelés c’est « militants du MAK »…ils ont été piégé par leurs propre entourage…on les voit se comporter comme des barbares.
    As-tu une preuve que je suis membre du MAK ? Je trouve que tu l’affirmes avec beaucoup de zèle et d’emportements émotionnels, ce qui t’éloigne de la pensée réfléchie et rationnelle.
    Arrêtez de diaboliser tous et un chacun parce qu’il ne partage pas vos propos. Engagez-vous dans le débat serein et apaisé , chacun est libre de son opinion. Ceux que tu traites impunément de pieds nickelés, si ça se trouve, il y a parmi eux de plus érudits que toi et de plus ouverts d’esprit.
    C’est beau la diabolisation, ce pays ne fonctionne que par ce remède pour cacher ou dissimuler son incompétence, ses faillites, ses échecs répétés depuis soissata, sa hideuse arriération par l’instrumentalisation de la religion, cette scolastique des ténèbres qui fait passer l’aval d’un vaccin contre la Covid par l’agrément de l’association des oulamas de l’obscurantisme, non par le Collège des médecins ou un organisme scientifique attitré, qui convoque ses imams caimans des mosquées pour souffler encore plus sur les braises de la discorde.
    Le chemin de cette funeste idéologie est en train de paver les voies larges de l’éclatement du pays. La diabolisation de tout ce qui ressemble à un angström d’opposition est la recette idoine pour faire sauter les verrous unitaires de la fraternité, de la solidarité, de l’entraide et de la compassion.
    Je ne partage aucunement la doctrine du MAK, par contre j’affirme que l’avènement de ce mouvement politique n’est que le résultat de la haine et de l’ostracisme subis par la Kabylie durant des décennies et accentué par la mise à mort impunie de 128 jeunes arrachés à la vie par des balles explosives, qui pour rappel, sont mêmes interdites en temps de guerre.
    Qu’en est-il advenu des assassins de ta Ripouxblik de malfrats et de flibustiers ? Walou… la vie continue pour eux, pendant que les pères et mères, frères et sœurs pleurent encore les leurs assassinés. L’impunité est une règle d’or au royaume de la Gandourie des grands révolutionnaires comme Abdelkader El Mali, Tebtebboune et consorts.
    Tiens, en passant, t’étais où en 2001, quand la gendarmerie a commis ce génocide, Meussieux zakaria Paris75 ?
    Peut-être que tu portais encore des culottes courtes…

  6. Le DRS a infiltrer les RG, les RG de la wilaya de Tizi sont des elements du MAK car le MAK a ete’ cree’ par le DRS comme Rabrab et sa fortune d’ailleurs.

    Le DRS de Toufi/Nezar a permis a Rebrab et Haddad le cancre a devenir les hommes les plus riche de l’Algerie sans aucune connaissance, ou produits a plus value. Le DRS a cree le MAK pour l’aider a combattre ses vrais ennemis qui sont les citoyens Algerien revendiquant une democratie reel et un etat civil pas militaire. Le DRS a place’ plusieurs de elements du MAK dans des postes strategique a la Sonatrach, autres entreprise national et administration. Le DRS donne des taux de reussite dans tous les examens tres elevee’ a la moyenne national pour cree un desequilibre de cadres a l’echelle national, etc… Tous ceux qui ont travailler et travaillent dans se plan machievelique de destrcuction de l’Algerie doivent etre execute’ ou pendu.