21.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

COVID-19. 1 026 patients gravement atteints hospitalisés chaque jour dans les wilayas de l’est algérien

Il n’y a pas que les hôpitaux de la capitale Alger ou de Blida qui subissent de plein fouet les conséquences désastreuses de la troisième vague de l’épidémie de COVID-19. A l’est du pays, une énorme pression s’abat quotidiennement sur les hôpitaux de plusieurs régions abritant des bassins de vie importants. 

Le dernier rapport de l’Institut National de la Santé Publique (INSP), l’organisme scientifique officiel relevant du ministère de la Santé et chargé de mener des enquêtes sanitaires sur le terrain pour déterminer l’ampleur d’une quelconque épidémie menaçant la santé publique, nous apprend ainsi que depuis le 12 juillet dernier une moyenne quotidienne de 1026 patients gravement atteints par la COVID-19 sont hospitalisés dans les hôpitaux publics des wilayas de l’est du pays. Le 13 juin dernier, cette moyenne quotidienne des patients hospitalisés était de 680. Cela signifie qu’en à peine un mois, le nombre des personnes hospitalisées pour les formes les plus graves de la COVID-19 a pratiquement doublé dans les wilayas de l’est du pays.

Le rapport de l’INSP a souligné à ce propos qu’en comparant les deux périodes allant du 13 juin au 12 juillet et du 13 mai au 12 juin, l’Est algérien enregistre une importante augmentation des cas hospitalisés qui est estimée à 51,0 %.  Pour le mois de juillet, pendant la semaine du 06 au 12 juillet, le taux d’augmentation des patients hospitalisés pour une infection à la COVID-19  est estimé à +21,01 % pour les wilayas de l’est algérien. Durant cette période, l’est du pays a enregistré  des moyennes quotidiennes d’hospitalisations de 1 233,3 pour la même semaine et de 1 019,2 pour la semaine du 29 juin au 05 juillet.

L’INSP indique enfin que  trois wilayas de la région Est enregistrent une hausse des hospitalisations liées à l’épidémie de la COVID-19 supérieure à 40,0 %, pendant la dernière semaine d’étude, à savoir du 6 jusqu’au 12 juillet dernier. Ce sont, selon un ordre croissant, Oum El Bouaghi avec une hausse de 40,05 % des moyennes d’hospitalisations, suivie de Tebessa ( 46,8 % ) et Jijel ( 58,9 % ). A l’inverse, deux wilayas, à savoir M’Sila et Khenchela, ont enregistré un recul du nombre d’hospitalisés pour Covid-19, estimé à 7,8 % et à 3,3 %.

 

dernières nouvelles
Actualités