23.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Confidentiel. Le Wali de Mascara a bloqué les projets de plus de 120 agriculteurs pour « offrir » plus de 3000 hectares au milliardaire déchu Abdelmalek Sahraoui

Le Wali de Mascara, Abdelkhalek Seyouda, l’ancien wali d’Alger en 2019 après la disgrâce d’Abdelkader Zoukh à la suite de son implication dans plusieurs scandales de corruption et de malversations financières, est au coeur d’un scandale inédit qui porte un énorme préjudice au développement de la production agricole nationale alors que le pays est étouffé par une grave crise financière. 

En effet, Algérie Part a pu confirmer au cours de ses investigations que depuis janvier 2020, le Wali Abdelkhalek Seyouda a bloqué arbitrairement les projets et investissements de plus de 120 agriculteurs qui devaient bénéficier de l’attribution de près de 3000 hectares de concessions agricoles. Depuis janvier 2020, ces 120 agriculteurs étaient habilités pour obtenir des concessions agricoles de différentes superficies allant de 30 jusqu’à 100 hectares.

Mais à la grande surprise de tous ces agriculteurs, le Wali Abdelkhalek Seyouda a remis en cause le bien-fondé de toutes ces attributions en les gelant sans fournir la moindre explication. En vérité, le Wali de Mascara envisageait d’attribuer tous ces 3000 hectares au milliardaire et oligarque Abdelmalek Sahraoui qui avait fortune depuis l’ère Bouteflika dans l’exploitation agricole à travers plusieurs du pays. Originaire lui-même de Mascara, Abdelmalek Sahraoui était au moment des faits l’un des personnages les plus influents grâce à ses connexions nombreuses au sein des services de sécurité et du sérail algérien.

Ancien député FLN de la wilaya de Mascara, Abdelmalek Sahraoui était considéré comme un véritable « Pacha » dans la région grâce à sa fortune dont les actifs étaient estimés à l’équivalent d’un milliard de dollars. Cet oligarque fut, d’ailleurs, l’un des rares derniers oligarques qui a  protégé et “immunisé” contre les poursuites judiciaires enclenchées par la guerre contre la corruption ayant débuté en Algérie depuis le Hirak du 22 février 2019 alors qu’il avait recouru depuis 2010 comme l’ont démontré nos nombreuses révélations appuyées par des documents exclusifs à des pratiques commerciales machiavéliques et illicites afin de renforcer son immense fortune évaluée à plus d’un milliard de dollars en raison de ses nombreux actifs financiers et immobiliers.

Abdelmalek Sahraoui s’est enrichi grâce à des lignes de crédits évaluées à plusieurs milliards de Da, des concessions agricoles qui lui ont permis d’exploiter des milliers d’hectares à Mascara, Saida, El-Bayadh ou Adrar, ou des facilités déconcertantes qui lui ont permis de fonder la première chaîne privée de stations-service. Il s’agit effectivement de Petroser qui a raflé des parts de marchés importants à NAFTAL, la société nationale de distribution des carburants et filiale de Sonatrach, notamment dans les wilayas de l’ouest du pays. Petroser est l’entreprise la plus prospère du groupe privé dirigé par Abdelmalek Sahraoui et ses frères appelé le groupe Promo Invest.

Mais depuis le 25 avril 2021, Abdelmalek Sahraoui est tombé en disgrâce à la suite de son arrestation et son incarcération à la prison de Koléai après avoir été auditionné par des enquêteurs de la brigade de recherches de Bab Jedid de la gendarmerie nationale à propos de plusieurs de ses acquisitions illicites de fonciers agricoles, comme il a été explicitement dénoncé et rapporté dans les enquêtes d’Algérie Part.

La fin tragique de cet oligarque véreux a contraint l’actuel Wali de Mascara de revoir ses calculs. Les projets d’Abdelkhalek Seyouda de favoriser Abdelmalek Sahraoui moyennant une « ristourne » tombent à l’eau. Mais jusqu’à aujourd’hui encore, l’attribution et distribution de ces 3000 hectares de foncier agricoles sont gelées. Le Wali de Mascara espère étouffer ce scandale en laissant passer la tempête.

 

dernières nouvelles
Actualités

5 تعليقات

  1. C’est une, des unes et mille conneries auxquelles s’adonnent les amateurs auto-proclamés responsables par le clan des parrains. Pour un oui ou u non, ils menacent de renvoyer le peuple à l’école fondamentale coranique pendant qu’ils squattent en exclusivité, lycées français en Algérie et universités françaises en France pour leurs progéniture !
    Mais se plaindre auprès de qui de ces injustices ?

    https://www.liberte-algerie.com/editorial/la-grande-hypocrisie-6003

  2. Vous Avez dit Algerie …Democratique et…Populaire n’est ce pas…? Maintenant on apprend que les feodaux se taillent des fiefs de 3000 hectares en spoliant des centaines de petits agriculteurs… La dictature algérienne a des pratiques feodales. C’est un exemple de plus. Ils sont nombreux.Dont le celebre Club des Pins et ses plages exclusivement réservées aux parasites du régime surtout en uniforme.
    On peut citer aussi ces camps de vacances sur les plus belles plages sur la route de Bejaïa reservés aux flics et à leur marmaille.

  3. couillon d’axis7, ton bouffi sex, à lui seul détient tout le HMAROC et a la haute main sur tous les trafics dans lesquels il s’est avéré être le champion : hasch, chantages, manigances, prostitution livrant ses propres sujets aux étrangers et surtout aux enturbannés du M.O en remerciement de leurs oboles offertes à pédale 6 pour accroitre sa mainmise sur ton HMAROC.

    Toi tu connais Bejaïa ? Voyons voyons, tu n’arrêtes pas de dire que l’Algérie est un pays en ruine et là tu dis que la seule Bejaïa a de belles plages et je ne parle même pas des centaines d’autres villes algériennes.

    Le HMAROC a du vent. Les villes soit disant touristiques sont nulles et réservées aux touristes. Les sujets de bouffi sex sont invités à aller ailleurs dans les marécages. Marrakech si vantée n’est rien. Tous vous parlez de Jamaa lfna, qui n’est qu’un repaire de putes, de voleurs et d’épiciers en sorcellerie. Agadir est en ruine, seuls les hôtels appartenant aux étrangers sont entretenus car recevant des touristes. Qu’est-ce qu’il y a encore CASA est un gourbi à ciel ouvert. Rabat le siège de votre bouffi sex idem sauf bien évidemment son palais. Fes, allons-y, il n’y a que des pauvres gens qui piétinent des peaux dans des bacs de couleur gagnant des roupies de sansonnets à la sueur de leur front, c’est le cas de le dire.

    Et dans toutes ces villes, je jure que j’ai lésé (avec un B) des filles à tire larigot y compris des vierges.

    C’est ça ton no-pays mon pauvre axis7. Parles donc pour ton HMAROC et ne vient pas nous bassiner avec tes conneries à deux dirhams hmarocains.

  4. Axis c’est l’exemple type des Marochien hypocrites qui vivent chez nous au nombre de 800 000…. En Algérie ils te la jouent frères khawas khawas…une fois hors de l’Algérie ils insultent le pays…Vous comprenez maintenant pourquoi il faut expulser tous ces parasites ?
    Qu’attend Tebboune ???

    Tout le monde connaît leur hypocrisie légendaire et leur attachement aveugle et soumis à un gros lard bouffi et ignare multimilliardaire qui s’est accaparé toutes les richesses de son pays et qui vit avec le doigt d’Israël dans le fion…

    Quand est-ce qu’on va finir le boulot et dégager ces geux chez eux ??