15.9 C
Alger
lundi, mars 4, 2024

Confidentiel. Des manoeuvres affairistes dangereuses menacent le forage pétrolier en Algérie

Sonatrach encore et toujours. Dans la plus grande des opacités, la direction générale de la compagnie des hydrocarbures est en train de déployer des manoeuvres affairistes très dangereuses qui menacent de déstabiliser les opérations de forage pétrolier, le coeur même de l’activité de la production pétrolière en Algérie. Les investigations d’Algérie Part ont permis d’identifier ces manoeuvres qui suscitent les inquiétudes de plusieurs cadres dirigeants révoltés par l’affairisme du PDG Toufik Hakkar et son entourage.  Explications. 

Un appel d’offre de pré-qualification de nouveaux fournisseurs de tubes est toujours cours à Sonatrach. 77 usines et 29 fournisseurs étrangers ont participé cet appel d’offres. Parmi ces opérateurs, nous retrouvons 25 usines et 6 fournisseurs qui  offrent les connections Premium en plus des produits conformes aux standards de l’American Petroleum Institute (API), l’organisme de normalisation le plus prestigieux dans le monde. Considéré comme une référence mondiale, les lignes directrices techniques émises par l’API sont relativement complexes et exigeantes. Les lignes directrices sont élaborées non pas par des institutions indépendantes, mais par des spécialistes des entreprises industrielles dans l’association. D’autres lignes directrices traitent de la conception des machines, des navires de transport du pétrole, de la maintenance des équipements et la mise en œuvre des dispositifs de sécurité.

Il faut savoir que la connection Premium est une technologie appliquée pour la jointure de tubes en acier pour la production de gaz dans les puits. Elle diffère en complexité du filetage standard API car elle est utilisée pour l’extraction de gaz à très haute pression. La SONATRACH a homologué 7 connections Premium pour diverses utilisations. La première phase de cette pré-qualification a conclu que le fournisseur de tube Russe TMK, qui est ouvertement soutenu par Toufik Hakkar comme il a été démontré à plusieurs reprises par les investigations d’Algérie Part, et pour lequel celui-ci a déjà exercé par le passé de fortes pressions, n’a pas été retenu pour plusieurs raisons financières et techniques.

Moins d’un mois après la nouvelle de son élimination, et dans le but de réintroduire le fournisseur TMK, à l’encontre de toute procédure régissant les affaires du secteur des hydrocarbures, le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a ordonné, avec laide de son Directeur Production Taleb Messaoud, d’organiser un Workshop dans le plus grand secret. Ce Workshope a été organisé dans une petite unité de Sonatrach située dans le périmètre Tin Foyé Tabankort (TFT) au sud d’Ouargla.

Algérie Part a pu confirmer au cours de ses investigations que les spécialistes et responsables du forage au sein de Sonatrach n’ont pas participé à Workshop alors qu’ils sont les premiers concernés par les activités liées aux projets d’acquisition de ces futurs tubes pétroliers. Le PDG de Sonatrach a chargé l’une de ses connaissances intimes, un certain M. Gherbi, directeur des achats et de la logistique à Sonatrach, un copain d’université de Toufik Hakkar,  de chapeauter les activités de ce Workshop en compagnie du directeur des Opérations de la division Exploration et Production du groupe, Madjid Berrahel, ainsi que Messikar Réda, le plus influent conseiller de la division production du groupe. Un personnage sulfureux qui n’occupe officiellement aucun poste opérationnel, mais qui a été chargé par le PDG de Sonatrach de présider les travaux techniques de ce Workshop lequel a pour prétexte d’évaluer de nouveaux fournisseurs de Connections Premium.

Toufik Hakkar a dépêché uniquement ses hommes de confiance en prenant le soin d’écarter les spéciaistes du matériel de forage dans le seul but d’instrumentaliser l’étude de la Connection Premium pour permettre au fournisseur TMK de se réintroduire dans le marché algérien après avoir été exclu une première fois à cause des multiples irrégularités passées sous silence dans un processus technique et commercial dénoncé vigoureusement par les révélations précédentes d’Algérie Part. 

Le PDG de Sonatrach a donc établi un nouveau stratagème rusé pour remettre en selle l’opérateur russe TMK  alors que celui-ci a été récemment éliminé des marchés de la fourniture des produits tubulaires, y compris les produits tubulaires standards les plus basiques.

Force est également de constater que ce Workshop est organisé dans la région de TFT qui n’utilise pas les connections Premiums, principalement utilisées à Hassi Messaoud et à Hassi Rmeil, et aucun ingénieur, spécialiste du produit de tubes ou de l’utilisation de connections Premium n’a été convié.

Avec ce Workshop, Toufik Hakkar tente d’effacer les dernières expertises qui se sont prononcées auparavant sur la question des connections Premium. Ces expertises ont été menées avec le plus grand sérieux par le Comité EP (Exploration et Production) du 30 Avril 2019. Comité qui a rassemblé 32 spécialistes de tous les départements, en particulier les responsables du forage de Hassi Messaoud et de Hassi R’mel.

Le rapport signé par les 32 spécialistes du Comité EP avait abouti à la conclusion suivante:
“Il a été convenu en commun accord avec les membres du Comité EP, le maintien de l’utilisation uniquement des filetages existants, HSC, New Van, Vam Top, CS Hydrill, et HGDS TS90 qui ont donné entière satisfaction au niveau des puits. Cette démarche s’inscrit dans l’optique d’harmonisation des installations en vue de réduire les couts et réduire les stocks.” La conclusion est claire et précise. Elle est basée sur les observations suivantes:

– L’introduction de connections Premiums additionnelles augmenterait exponentiellement la complexité de stockage, de la logistique nécessaire à l’utilisation de matériaux tubulaires pour la production. Ce choix provoquerait le ralentissement conséquent de la production et, dans le même sillage, l’augmentation du stock des hydrocarbures.

– Le coût additionnel engendré pour re-fileter et commander de nouveaux équipements et outils de forage et de production, et le coût additionnel en logistique et en stockage sera exorbitant.

– L’utilisation de multiples filetages dans une même colonne de production, et l’utilisation de connecteurs entre filetages homologués et des filetages nouveaux dans la colonne, fragilise la colonne et présente un risque de fuite nouveau et important au niveau de nos gisements d’hydrocarbures.

En clair, les connections Premiums ne sont pas adaptés aux besoins du forage des gisements des hydrocarbures répartis sur l’ensemble du sud algérien. Ces expertises ont suggéré à ce que le forage de nos gisements se poursuit avec les mêmes équipements acquis par Sonatrach auprès de ses fournisseurs traditionnels.

Ainsi, l’organisation de ce Workshop par le PDG de Sonatrach n’a aucun fondement et aucune raison d’être. Toufik Hakkar va à l’encontre de toutes les procédures internes à la division Exploration et Production de Sonatrach. Le même haut responsable veut ainsi remettre en cause les décisions du Comité EP et ce afin de favoriser ses propres intérêts privés proches de ceux du fournisseurs Russe TMK.

Ce Workshop discret vise seulement à court-circuiter la procédure de pré-qualification de nouveaux fournisseurs de tubes et a réintroduire dans le marché algérien le fournisseur Russe éliminé.

Ces manoeuvres indélicates interviennent au moment où la production pétrolière algérienne est en baisse vertigineuse et la SONATRACH est en deçà de ses quotas de production. C’est dire que ces manoeuvres purement affairistes peuvent avoir des conséquences graves et désastreuses sur le niveau de production pétrolière du pays.

Pour satisfaire ses propres intérêts privés, le premier responsable de Sonatrach est prêt à contourner les expertises les plus savantes des spécialistes du forage du groupe. Cette attitude pourra engendrer des coûts additionnels exorbitants à Sonatrach et exposera les foreurs du groupe à des risques élevés d’incidents industriels et techniques qui mettront en péril leur intégrité physique.

 

dernières nouvelles
Actualités

6 تعليقات

  1. ….Sonatrach ! comme toujours !…..la fixation sur Sonatrach en voie de dékabylisation!…. hélas pour beaucoup !pour ceux qui ont durant plus de cinq decennies ont fait d’elle une entreprise au service de leur seule tribu ! ou seuls leurs cousins ont droit d y travailler ! ….. alors que le chomage bat son plein au Sud , les cousins ramènent des analphabètes de leurs patelins pour des postes de plongeurs dans les restaurants et foyers des sociétés pétrolières au sud !….aujourd’hui Dieu a mis fin à cette domination vicieuse et malsaine !… la dékabylisation de Sonatrach le poumon du pays et donc du pouvoir économique, financier et même politique touche à sa fin !…ceux qui croyaient qu’ils étaient là pour l’eternité ne disent ils pas dans leurs slogans hirakiens  » Lebled bledna ounedirou raina ?  » ils ont tellement cru qu’ils sont les maîtres de ce pays acause de sprismes défpormés que leur envoie leurs miroirs croyant en leur position qu ils croyaient immuable ! Mais Dieu veille et n’aime pas l’injustice ! et voilà que les cousins payent et vont payer chèrement leurs hogra !!…