21.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Au ministère de la Santé, l’équivalent de 840 millions de dollars dédiés aux cancéreux et patients nécessiteux ont été accumulés sans jamais être dépensés

C’est un véritable gâchis. Le ministère de la Santé en Algérie disposait d’un budget conséquent et colossal pour venir en aide aux personnes souffrant ou atteintes de cancer ainsi qu’aux patients nécessiteux qui ne peuvent pas s’offrir les moyens de financer les traitements les plus onéreux. Des sommes colossales ont été accumulées dans les caisses du ministère de la Santé pour accomplir cette noble mission. Malheureusement, cet argent n’a pratiquement jamais été dépensé. Et nous parlent d’une somme très considérable estimée à l’équivalent de 840 millions de dollars ! 

En effet, le ministère de la Santé gère officiellement deux comptes d’affectation spéciale qui sont le compte n°302-096 « Fonds des urgences médicales » et le compte n°302-138  « Fonds de lutte anti-cancer » . Ces deux comptes ont totalisé des budgets estimés par un audit public qui a passé au peigne fin la trésorerie du ministère de la Santé à pas moins de 155,378 Mrds de DA, soit l’équivalent de 840 millions de dollars. Jusqu’à la fin de l’année 2018, le taux de consommation de ces budgets n’a pas atteint les 2 % ! Oui, cela signifie que 98 % de cet argent public dédié au soutien des malades cancéreux et des patients les plus nécessiteux ayant besoin d’interventions médicales onéreuses n’a jamais été dépensé !

Et pourtant, des milliers de cancéreux algériens souffrent le martyr pour pouvoir accéder à des traitements ou médicaments très couteux et inaccessibles aux bourses les plus modestes en Algérie. Certains de ces cancéreux notamment ceux originaires des wilayas les plus lointaines du pays sont contraints de dormir dans des Hammams ou des hôtels insalubres faute de places dans les structures de santé publiques où ils sont pris en charge pour des séances de chimiothérapie.

Selon des estimations du registre national du cancer, l’Algérie dénombrera à partir de 2025, plus de 60 000 nouveaux cas contre 42 000 en 2018. Les courbes retraçant la survenue, chaque année, des nouveaux cas de cancer demeurent considérablement ascendantes et risquent même d’exploser dans les prochaines années. En 2019, un budget de 63 milliards de Da a été alloué aux établissements de santé, pour l’acquisition des médicaments destinés au traitement du cancer, soit « un taux de 59% du total des acquisitions de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH) en 2018 ». Mais de nombreux cancéreux ne bénéficient pas de la gratuité de ces traitements à cause d’un accès inéquitable aux soins intensifs et l’incapacité des 17 centres de lutte contre le cancer répartis à travers l’ensemble territoire national.

L’argent caché dans des fonds gérés en toute opacité par le ministère de la Santé aurait pu améliorer cette situation en offrant des aides concrètes et précieuses aux cancéreux les plus fragiles et les plus démunis.

 

 

 

dernières nouvelles
Actualités

2 تعليقات

  1. Pour Iman PMU de la mosquée de Finsbury Park c est vendredi amuse toi bien
    https://www.youtube.com/watch?v=i4zAUo8dycg

    j ai des preuves , Tes commentaires ont être pris par des captures d écran . ce sont des preuves pleinement recevables tout a été transmis a mon avocat qui est spécialiste en droit de la presse. Va voir google c est quoi : Avocat en droit de la presse .

    je reste toujours digne et fière d être une femme, je reste et je resterai. je suis a 100/ 1OO de ce que j ai dit ,je le confirme et le reconfirme un courrier A.P. et mon Avocat.. j ai beaucoup de patience.🙏