27.9 C
Alger
samedi, juin 15, 2024

Algérie : un citoyen arrêté et condamné sévèrement par la justice parce qu’il est… « chrétien » !

Les autorités algériennes doivent annuler la condamnation de Foudhil Bahloul, converti au christianisme, qui a été déclaré coupable au titre d’une loi utilisée pour réprimer les minorités religieuses et restreindre le droit à la liberté de religion et de conviction, a déclaré Amnesty International en amont de l’audience d’appel du 27 octobre.

Un tribunal à Aïn Defla, ville qui se situe à l’ouest d’Alger, la capitale du pays, a le 21 juillet condamné Foudhil Bahloul à six mois d’emprisonnement en raison d’un virement de 200 euros sur son compte bancaire, qui a été considéré comme un don non autorisé au titre d’une loi discriminatoire régissant les cultes autres que le culte musulman.

« Les autorités algériennes doivent immédiatement annuler la condamnation de Foudhil Bahloul et abandonner toutes les charges retenues contre lui. Cet homme n’aurait de toute façon jamais dû être poursuivi en justice. Cette loi discriminatoire est utilisée pour réprimer les personnes qui ne sont pas musulmanes, ce qui constitue une attaque contre les libertés fondamentales, a déclaré Amna Guellali, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

« Au lieu de s’en prendre aux fidèles de religions autres que l’islam, les autorités algériennes devraient s’efforcer de protéger le droit à la liberté de pensée, de conscience, de religion et de conviction, qui comprend la liberté de manifester sa foi. »

Le 17 avril, des gendarmes ont arrêté Foudhil Bahloul et trois de ses amis à Aïn Defla, puis fouillé son domicile et saisi des livres et des documents liés à la foi chrétienne.

Foudhil Bahloul a dit à Amnesty International que les fonctionnaires lui avaient demandé s’il avait reçu de l’argent pour ses convictions religieuses, si cet argent provenait de l’étranger et s’il avait un compte en banque. Ils l’ont ensuite interrogé au sujet des 200 euros que Foudhil Bahloul a dit avoir reçu d’un ami en Allemagne à titre d’aide financière parce qu’il était sans emploi.

Foudhil Bahloul a été jugé en l’absence d’un·e avocat·e et les témoins n’ont pas été autorisés à témoigner devant le tribunal.

Amnesty International a pris connaissance du jugement, qui est basé sur les déclarations qu’a faites Foudhil Bahloul le jour de son arrestation, et dans lesquelles il reconnaît avoir reçu de l’argent envoyé par une personne vivant en Allemagne. Le verdict indique que Foudhil Bahloul a propagé des idées pernicieuses auprès de la jeunesse sans emploi, et qu’il a déstabilisé leur foi en l’islam en distribuant des livres. Il a été condamné à six mois d’emprisonnement et à une amende de 100 000 dinars algériens (environ 730 USD).

« Les autorités devraient cesser de harceler et d’arrêter les personnes qui appartiennent à des minorités religieuses, et laisser les gens pratiquer leur foi comme ils l’entendent », a déclaré Amna Guellali.

Informations complémentaires

En mars 2021, un tribunal à Oran a condamné en appel un pasteur et un de ses amis, chrétien également, pour « prosélytisme ». Ils ont été condamnés à un an d’emprisonnement et à une peine d’amende au titre de l’article 11 du décret-loi n° 03-06. Les autorités ont également fermé la librairie qui appartenait au pasteur.

Le 4 juin, un tribunal à Oran a ordonné la fermeture de trois églises parce qu’elles ne respectaient pas les dispositions restrictives de la législation relatives aux associations.

En 2017, Amnesty International a rassemblé des informations montrant que les autorités judiciaires ont poursuivi au moins 280 personnes appartenant à la minorité religieuse ahmadie, notamment pour « collecte de dons sans autorisation », au titre de la loi n° 06-03.

 

dernières nouvelles
Actualités

8 تعليقات

  1. Les musulmans donnent des leçons dans les pays européens ! Mais où l’islam est religion d’Etat ce sont des dictatures où tu ne peux pas librement pratiquer un culte différent !!!
    D’ailleurs, le rêve de la plupart des musulmans, c’est d’eliminer tous les autres cultes afin qu’il n’y ait qu’une seule religion pour un Monde Idéal sous Allah !

  2. Je tiens à remercier Monsieur Abdou SEMMAR de son courrier qui a été adressé a mon Avocat : concernant Kheireddine Mostefaoui dit L ‘iman le perturbe. Ses messages sont faits d’injures et cyber harcèlement qui est une infraction pénale.

    Un grand merci à mon Avocat pour son travail. sincèrement , Je ne peux pas oublier mes frères:

    YA. DENDANI,BOUSSAD,AMARA,LOCO,ET BALOU ET D AUTRES ….MERCI BEAUCOUP

    Mais, il ne faut pas confondre la liberté de pensée avec la liberté de publier tout ce que l’on pense, au risque de porter atteinte aux autres.

    On n’a pas le droit de calomnier ou d’injurier des gens sans raison .La liberté d’expression OUI. Mais dans le respect de l’autre, chacun de nous à cette liberté, le droit, mais aussi l’obligation de partager son opinion pour aider au bien commun,. Il est légitime d’user de cette liberté mais sans offenser.

    la liberté d’expression ne donne pas le droit d insulter les gens, sachez qu’il y a des lois en Europe, nul ne peut
    s’échapper, ou ignorer les lois.

    Tanemirt ,Merci.thanks, go raibh maith agat.

  3. @morgane
    Quelle bonne nouvelle ! Donc l’imam PMU va se faire secouer le cocotier conséquence de ses dérives langagières, propos dégradants et insultes à outrance. Je salue cette initiative qui sonne comme avertissement à tous ceux qui prêchent la haine et véhiculent les discours racistes les plus abjectes : ils ne peuvent plus voguer dans l’impunité.
    Bonne continuation à toi Morgane, la paix et la sérénité avec ta famille.
    Tanemirt d talwilt tamoqrant i kem akwed tawachult-im.

  4. Ce n’est plus le Moyen Âge, c’est l’Age des Ténèbres ! Et puis ils sont fiers d’exprimer haut et fort que leur textes Constipationnels protègent la liberté de culte et de conscience. Que des mots vides, des mots creux avec lesquels ce pouvoir mafieux , obscurantiste et arrière a plongé la société algérienne par un mécanisme d’exacerbation et de fascination du Pire.
    Emprisonner une personne pour ses convictions religieuses autres que le dogme officiel et obligatoire par ukase et dérives totalitaires inquisitionnelles, ne fait que confirmer l’état psychotique délabré de tous ceux qui participent à une telle tragédie sociétale, à une époque où le monde développé s’aventure vers les lointains horizons du cosmos, dans la maîtrise des sciences et de la nanotechnologie, à ces avancées et développement scientifique qui se fait sans nous et qui ne concerne ni ne préoccupe aucune autorité en Anjiri qu’elle soit Nouvile ou Ancienne kif-kif, le pli est pris depuis longtemps déjà.
    Pendant que les sociétés avancent, en Anjiri nouvile tout comme l’Ancienne, on barbote encore dans la démystification du sexe des anges, des péripéties mythologiques de Gog et Magog, de Haroun et Marout, étaient-ils des Jedi annoncés ou simplement la configuration d’astéroïdes menaçants ?
    Pensons un seul instant, si un citoyen européen, américain ou autre avait été arrêté et condamné à la prison pour délit religieux, inversement à cette infamie, d’avoir pratiqué une religion autre que la chrétienne, par comparaison ici, l’islam, qu’est-ce qu’on aurait entendu ? Sans oublier les fêtwas des ayatollahs de tous bords et autres imams hypocrites et malfaisants.
    Réduire un pays à pourchasser des chrétiens, des Ibadites, des Ahmadis, fermer des églises ou autres lieux de cultes avec toutes sortes de prétextes fallacieux, démontre à l’évidence qu’un tel pays à non seulement échoué dans son développement et sa structuration, mais qu’ils s’enfonce sans répit dans les profondeurs des ténèbres, de l’arriération et du racisme abject.

  5. Avant, je décerne un « UN GRAND BRAVO A MORGANE » !!!!!!!!!!!!!!!!! qui en bouche un coin à plus d’un sur ce site,
    ils se reconnaîtront j’en suis sûr ! La valeur ne se mesure pas au kms d’insultes, mal élevés !

    Il faudrait qu’Amnesty International se saisisse aussi de l’affaire « Djabelkheir » islamologue, trainé dans la boue par des étudiants en théologie et des avocats intégristes et mis en détention d’intimidation. La Hoggra qui fait la pluie et le beau temps en Algérie est composée du régime militaire appuyé par des intégristes, préposés à la justice du téléphone, sans foi ni loi !

  6. Info à prendre avec des pincettes !! Tellement Zemmar nous a habitués à ses « ENQUETES » et « INVESTIGATIONS » bidons!
    Quand à ceux qui demandent l’intervention des forces étrangères et Amnesty internationale, je leur dis de revoir leur plan et de regarder dans le rétroviseur, ils comprendront qu’ont elles fait des pays comme la Libye, Syrie, Soudan, Irak…etc
    Mais si vous vivez à l’étranger et que vous n’avez aucun lien avec l’Algérie, alors oubliez ce pays et essayez de vous intégrer dans la société qui vous paye pour diverser votre venin sur l’Algérie