21.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Affaire Nezzar en Suisse : une ONG algérienne affirme qu’elle travaille « pour que les autres responsables de la tragédie de notre pays connaissent le même sort »

L’ONG Riposte Internationale, une ONG algérienne basée à Paris et qui oeuvre pour la promotion des Droits de l’Homme et la protection des libertés fondamentales, a annoncé dans un communiqué adressé à la Rédaction d’Algérie Part qu’elle envisage de lancer des poursuites judiciaires à l’encontre des hauts responsables du régime algérien impliqué dans les exactions de la décennie noire, à savoir les années 90 marqués par la guerre civile ayant détruit profondément l’Algérie. 

« Le Bureau exécutif de Riposte internationale vient d’apprendre que l’un des pontes du régime, le général Khaled NEZZAR est assigné devant le tribunal pénal fédéral Suisse pour crime contre l’humanité. Le Bureau travaille pour que les autres responsables de la tragédie de notre pays connaissent le même sort. L’enregistrement téléphonique du fils de NEZZAR montre bien qu’un projet d’attentats contre des opposants était en préparation, c’est là une preuve supplémentaire de la cruauté des renégats qui ont confisqué l’Etat Algérien à leur profit », a expliqué ainsi l’ONG Riposte Internationale.

Cette ONG s’est fait connaître depuis 2020 par ses multiples actions menées au niveau du  Bureau du Haut-Commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme, basé à Genève. Cette ONG créée par des activistes algériens établis en France est particulièrement active dans la lutte pour la libération des détenus politiques algériens. Elle est également très engagée en faveur des revendications démocratiques du Hirak et organise régulièrement des rassemblements de protestation à Paris ou à Genève pour dénoncer les dérives autoritaires ainsi que liberticides du régime algérien.

Il est à signaler enfin que le général Khaled Nezzar pourrait être jugé bientôt en Suisse. La justice suisse lui reproche d’être complice de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Le 8 février dernier, le Ministère public de la Confédération, à savoir le Parquet du tribunal Fédéral Suisse, reproche en effet au général algérien Khaled Nezzar des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. En cause, des exactions commises entre le 14 janvier 1992 et le 31 janvier 1994, lors de la guerre civile algérienne.

Une décision formelle de clôture de l’instruction, suivie d’un acte d’accusation, est attendue très prochainement. «C’est la dernière occasion pour les victimes algériennes d’obtenir justice. Personne n’a jamais été poursuivi en Algérie, et encore moins jugé pour les crimes commis durant la guerre civile», a révélé à ce propos Philip Grant, directeur de TRIAL, l’ONG suisse qui est à l’origine des poursuites judiciaires enclenchées à l’encontre du général Khaled Nezzar.

 

dernières nouvelles
Actualités

2 تعليقات

  1. Longue vie à Bouteflika et son frére de combat Boumedienne , les pères du pays depuis sa création en 1962, qui ont instauré les solides bases de l’Algérie , en éliminant les traitres ( comme Chaabani Boudiaf et autres) et en donnant le plein pouvoir aux glorieux militaires patriotes (comme Belkhir et Nezzar) , et longue vie aussi aux 6 millions 532 312 des chouhadas.
    TEBBOUNE et CHENGRIHA ont pris le flambeau des 2 pères de L’ALGERIE .