23.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

7 morts lors du naufrage d’une embarcation des Harragas algériens au large d’Arzew : encore un drame étouffé par l’indifférence générale

Encore un drame étouffé par l’indifférence générale qui paralyse les autorités algériennes face à l’horreur des disparitions tragiques des harragas algériens. Mardi dernier, une embarcation de Harragas algériens a fait naufrage au large d’Arzew dans la wilaya d’Oran faisant au moins 7 morts. 

Oui, sept morts et huit survivants, dont une femme enceinte qui a échappé miraculeusement à une mort horrible. Tel est le bilan macabre du naufrage d’une embarcation en fibre de verre équipée d’un moteur de 115 CV au large d’Arzew. L’information a été donnée d’abord, mardi dernier, par Francisco José Clemente Martin, le militant associatif et défenseur des droits des migrants qui publie quotidiennement des informations détaillées et précises sur le nombre des Harragas algériens arrivés en Espagne ou exposés à tous les risques pour atteindre les côtes espagnoles à bord d’embarcations de fortune. Pour rappel, Franciso José Clemente travaille directement avec l’ONG Centre International pour l’Identification de Migrants Disparus (CIPIMD) qui se trouve à Malaga en Andalousie (Espagne) et qui se mobilise au quotidien pour appuyer les recherches des secours en mer dans l’espoir de sauver des migrants algériens d’une mort tragique lorsqu’ils tentent d’atteindre les plages espagnoles.

Le naufrage de cette embarcation de fortune a été ensuite confirmé par de nombreuses sources locales habitant Arzew notamment des pêcheurs de Mers El-Hadjadj qui ont participé directement aux opérations de repêchage d’au moins 4 corps des victimes mortes en pleine mer après avoir tenté désespérément de quitter définitivement leur pays.

Ce drame malheureusement n’a suscité aucune réaction de la part des autorités algériennes. Ni Wali, ni ministre, ni parlementaire ni sénateur, personne, absolument personne au sein des institutions officielles de l’Etat algérien n’a daigné se solidariser avec les familles des victimes, partager leur douleur ou leur tendre la main pour adoucir leur deuil. Une indifférence généralisée qui frise le mépris et qui témoigne de l’absence de toute considération pour la vie et la dignité des infortunés citoyens algériens condamnés à mourir anonymement, horriblement en haute mer où leurs cadavres flottent plusieurs jours avant d’être repêchés par des pêcheurs ou des secouristes bouleversés à chaque fois par ces découvertes macabres.

Soulignons enfin que ces victimes viennent allonger la longue liste des morts déplorés depuis le début de cette sinistre année 2021. Plus de 500 harragas algériens ont été déclarés morts depuis le début de l’année 2021 en Méditerranée lors de leur traversée aventurière pour rallier les côtes espagnoles en fuyant précipitamment leur pays… l’Algérie.

C’est, effectivement, un chiffre qui fait froid dans le dos. Au moins 500 migrants algériens sont morts depuis le début de cette sinistre année 2021 au cours de laquelle la harga a battu des records inédits. Par ailleurs, plus de 15 mille Harragas algériens ont débarqué sur les côtes espagnoles depuis le début de 2021. Des morts, toujours des morts, et des destins tragiques qui en disent long sur les souffrances minant profondément la société algérienne.

dernières nouvelles
Actualités

3 تعليقات

  1. Savez que l’Algérie ,le Maroc et la Tunisie, viennent de lancer le plus grand télescope au monde, 1er ) pour montrer au monde entier que nos universités sont les meilleures au monde. 2e) on es capable de contrôler les haragas .3 ème ) que nos dirigeants sont très bien d’ailleurs c’est eux qui pilotent le télescope pour vous montrer qu’ils sont très intelligents et qu’ils savent tout faire , donc je dis a nos peuples arrêtaient SVP de les dénigrer, ne les décourager pas , vous allez êtres les plus heureux aux monde en plus ils vous ouverts des comptes dans les banques de Fafa qu’est-ce que vous voulez de plus.

  2. En Algérie, on n’a pas le temps de s’occuper des « Harragas », produits de la male-vie et de la répression !
    Il ne reste que du temps pour faire ses balluchons et extirper les butins, avant un tsunami programmé !
    La gestion au long court n’est plus qu’une vue de l’esprit par les temps qui courent !

  3. Le professeur tabounia après avoir contruit les meilleurs hôpitaux au monde, après avoir de l’Algérie la plus grande puissance au monde et tout ça d’un clin d’œil , l’année 2021 est une année de plein espoir , alors 2022 sera la meilleure , bien il va nous dire quand ça va bien je compte comme tout le monde et quand ça va mal je compte comme les arabes, c’est a dire l’an chrétien quand ça va bien et si ça va pas il va nous dire l’année n’est pas finie puisque l’an arabe n’est pas comme l’an chrétien.