26.9 C
Alger
dimanche, juin 23, 2024

Urgent. Amira Bouraoui retenue dans les locaux de la direction générale de la Police des Frontières à Tunis

L’opposante algérienne Amira Bouraoui se trouve en ce moment même en détention dans les locaux de la direction générale de la Police des Frontières à Tunis, a pu confirmer Algérie Part auprès de plusieurs sources concordantes. La célèbre militante algérienne, l’une des figures emblématiques de l’opposition démocratique contre le pouvoir algérien depuis notamment son engagement dans les rangs du mouvement Barakat en 2014, a été refoulée par les services de sécurité de l’aéroport international de Tunis-Carthage alors qu’elle s’apprêtait à prendre un vol vers la France le vendredi 3 février dernier. Elle a été ensuite placée en détention par les autorités judiciaires tunisiennes pour entrée illégale sur le territoire tunisien sous le prétexte qu’elle fait l’objet d’une interdiction de quitter le territoire algérien (ISTN).

Après avoir bénéficié de la liberté conditionnelle en attendant la programmation de son procès devant un tribunal tunisois, Amira Bouraoui a pu quitter son lieu de détention. Son soulagement fut de très courte durée puisque dés sa sortie de sa première audience judiciaire, Amira Bouraoui a été tout bonnement enlevée par des agents en civil qui l’ont embarqué manu militari vers une destination méconnue. Finalement, l’opposante algérienne a été transférée vers les locaux direction générale de la Police des Frontières à Tunis où elle est soumise à une procédure d’extradition vers l’Algérie. Il est à noter que l’opposante Amira Bouraoui est titulaire de la nationalité française et au moment de prendre l’avion vers la France, elle avait présenté aux services de l’aéroport international de Tunis-Carthage son passeport français.

dernières nouvelles
Actualités