25.9 C
Alger
samedi, juin 22, 2024

Une start-up fondée par un chercheur algérien en Suisse a levé plus de 20 millions de dollars pour une nouvelle thérapie contre les insuffisances cardiaques

La start-up suisse Haya Therapeutics dont l’un des co-fondateurs est le chercheur algérien Samir Ounzain vient de réussir à obtenir un financement américain de plus de 20 millions de dollars pour financer des travaux scientifiques considérés comme prometteurs et révolutionnaires concernant une thérapie génique de la fibrose cardiaque. 

La partie non codante des protéines de l’ADN (appelée naïvement ADN indésirable) présente un intérêt croissant pour la recherche. C’est là que les fondateurs dont l’algérien  Samir Ounzain de Haya Therapeutics ont découvert un long ARN non codant (Wisper) qui contrôle la fibrose cardiaque.

Plusieurs fonds d’investissement américains ont répondu favorablement à la demande de levée de fonds initiée par la start-up Haya Therapeutics. Parmi ces fonds d’investissement, nous retrouvons Broadview Ventures qui a pour mission d’accélérer le développement de technologies prometteuses pour le diagnostic et le traitement des maladies cardiovasculaires et neurovasculaires grâce à des investissements ciblés. Il y a également Apollo Health Ventures, BERNINA BioInvest, 4See Ventures, Schroder Adveq et Viva BioInnovator.

Avec ces financements, Haya Therapeutics espère développer une forme de thérapie génique qui bloque l’action de cet ARN. Lauréat du MassChallenge, ce projet de recherche scientifique a été d’ores et déjà sélectionné par le nouvel incubateur du Biopôle à Lausanne en Suisse. Haya ambitionne de passer des résultats précliniques aux humains pour apporter une thérapie sans égal sur le marché alors que la fibrose cardiaque est l’une des principales causes de décès.

Il faut savoir qu’une personne sur cinq développe en effet une maladie cardiaque, soit un coût de 108 milliards de dollars pour le système de santé depuis 2012 et une augmentation prévue de 127% aux Etats-Unis à l’horizon 2030 à cause du vieillissement. Or aucune thérapie ne ciblait jusqu’à présent la fibrose cardiaque qui est la principale cause des défaillances cardiaques.

Il est à souligner que  Samir Ounzain est un chercheur algéro-britannique en biochimie, biologie moléculaire et cardiologie moléculaire. Ses travaux sur l’insuffisance cardiaque et la fibrose myocardique ont permis de faire une avancée majeure dans le traitement de cette maladie qui fait des millions de morts chaque année.

Né à Koléa, en Algérie en 1983, Samir Ounzain est parti au Royaume-Uni en 1986 en compagnie de son père afin de terminer son doctorat. Il a ensuite habité au Royaume-Uni, plus précisément à Bradford, Leeds, Leicester, Essex et Londres et ce, jusqu’à l’âge de 28 ans, date à laquelle il a  déménagé à Lausanne en Suisse.

Samir Ounzain a étudié à l’Université de Leeds pour compléter un B.Sc. en biochimie avec la biologie moléculaire. Il est passé ensuite au Département des sciences cardiovasculaires de l’Université de Leicester, dans le laboratoire de Sir Nilesh Samani, pour compléter un doctorat en cardiologie moléculaire. Il a ensuite déménagé pour suivre une formation postdoctorale à Great Ormond Street Institute of Child Health à l’UCL (University College London). En 2011, il a rejoint l’Unité de Cardiologie Expérimentale de l’Ecole de Médecine de l’Université de Lausanne (CHUV) pour poursuivre des recherches postdoctorales et établir un programme de recherche caractérisant les rôles des ARN non codants dans le développement cardiaque et les maladies.

 

 

dernières nouvelles
Actualités

15 تعليقات

  1. Il faut surtout le prévenir de ne pas s’afficher avec les Hirakistes s’il venait à rentrer en Algérie, il peut se faire coffrer !
    Nos scientifiques on les préfère chez les autres. C’est ce qu’ont décrété nos Bac -6 pour maintenir la cohésion des masses populaires à des niveaux ardoises !

  2. Avec des generaux génocidaires qui sont des analphabètes, stupides, imbéciles et qui utilisent les armes de l’armée Algérienne qui appartient au peuple pour vivres en parasites sur le dos du peuple et de l’Algerie. Pour maintenir leurs prises sur le peuple, les généraux génocidaires Algériens utilisent une caste de clerc comme président, premier ministre, ministres, Wali, Chef de daira, directeurs des ministères, etc sont tous maximum bac +3 et surtous de l’École Nationale d’Administration (ENA). Les généraux génocidaires parasites et leurs clercs ne doivent pas avoir autours d’eux des esprits libres, ouverts, éclairés et surtout pas de scientifique et chercheurs, ça montre leurs stupidité et leurs imbécilités.

    Aussi, pour le chercheur Algérien en Suisse démontre pourquoi les USA sont et restent les plus innovants car ils savent investir, mieux que les Européens et surtout pas les français racistes et colonialistes qui sont devenus les derniers de la classe en Europe.

  3. À ne rien comprendre, tout un article pour ça ? Pour un chercheur formé en Angleterre. Un co-fond une start-up et sa potentielle thérapie révolutionnaire contre les insuffisances cardiaque. Vous nous présentez ça avec tellement d’enthousiasme, comme si c’est quelque chose d’extraordinaire, comme si c’est ça qui va libérer nos freres palestiniens ! Aumoins, aulieu de perdre son temps avec ces choses inutiles en biomédicale, il avait créé une association de soutien aux causes justes, dont la plus juste d’entre elles. On en serait tellement fier de lui…

  4. A personne,
    Toi tu as créé quoi ya kelboun.
    Tes frères Palestiniens, si tu veux je te paye le billet d’avion et je te rajoute un bon pécule et va te battre avec eux, puisque c’est tes frères Paletstichiens qui sont importants plus que les Algeriens.
    Voilà ils ont signé comme toujours le cessez-le-feu, et ils vont continuer à vivre comme si de rien n’était, et leurs diasporas continuera à écumer les casinos et s’offrir des putes de luxe avec les petro- dollars Algeriens alors que nos vrais frères crèvent la gueule ouverte.
    Alors pour moi nikou yematkoum vous les tahans cachiristes et vos frères Paletstichiens et Sahraouis. Ces gens là n’ont jamais et ne seront jamais de la vie mes frères car ils vivent sur notre dos au dépend de nos frères et vous utilisent comme des Pantins depuis toujours.
    Que penses-tu des enseignantes qui sont nos vrais sœurs, violés par des barbares au nom d’une religion dévoyé?
    Que penses-tu des citoyens âgés matraqué par des chiens ?
    Ou bien cela ce n’est pas grave ?
    Où bien on est devenu paletstichiens sans le savoir ?
    Depuis 62 on défend des causes que même les concernés ne défendent plus, alors d’après vous nous sommes plus paletstichiens et plus Sahraouis qu’eux même ?
    Payer des séjours dans des hopitaux occidentaux à des sahraouis alors que mes vrais frères ne peuvent même plus se payer leurs insuline pour survivre est un génocide.
    Alors allez crever avec vos frères mais mon Algérie à moi ne sera jamais la vôtre. Et tant que j’ai un souffle de vie je vous combattrai par tous les moyens et je ne serai pas le seul à le faire.

  5. Qui supporte facilement l’exil, risque d’oublier sa propre patrie, pour devenir en fin de compte un déraciné, l’exil forcé pour de bonnes études, davantage de compétences, des perspectives de carrière : tout cela est plus accessible dans les pays développés, alors que chez nous c’est un vaste désert dominé par des charognards. Pauvre de nous et pauvre Algérie.

  6. Moi, je compte monter une écurie de mules de course et je compte commencer par toi, puisque t’es le premier à réagir! Ça va être révolutionnaire. Je dis bien des mules et non des ânes car les ânes savent lire, et surtout savent distinguer le second du premier degré, avant de débiter des âneries. Ayaghyul lakhla.
    Quant aux insultes pour ma mère. Moi, je n’insulte pas les mères des gens quels qu’ils soient.

  7. Personnellement, je suis aux côtés des opprimés et de tous les opprimés pas seulement « les miens » que le colon de l’époque et d’aujourd’hui a délimité selon convenances.
    Si je suis du côté du peuple algérien à me révolté, dois-je me réjouir du sort de celui des palestiniens ou de la RASD.
    Si mon pays est immense ce n’est que par la volonté du colon.
    S’il est si pauvre matériellement et humainement ce n’est pas que de la faute du colon et de nos harkas.
    Nous avons une grande part de responsabilité…
    Faire en sorte que notre combat se limite à notre pays, c’est creuser notre propre tombe .
    Se séparer des pays qui cautionnent les genocides , est de notre responsabilité.
    Comment accepter par les insultes racistes et les actes genocidaires le fait de se mettre aux côtés du Maroc, des émirats et toutes les entités sionistes à commencer par celle qui se nomme Algérie.
    Cautionner cela revient à attendre son tour et perdre sa souveraineté comme les pays cités en amont.
    Je suis et je le dis fièrement de ceux qui auraient défendu le juif quand il était exterminé et je suis celui qui souhaite l’extermination de ceux qui abandonnent à leurs sorts les opprimés d’aujourd’hui ou pire encore, celui qui applaudit et se réjouit du traitement qui leur est fait.
    Le temps, pour celui qui souffre est long mais il est toujours trop court pour celui qui se réjouit…
    Le châtiment pour celui qui cautionne est éternel car il commence déjà ici-bas par le remord.
    C’est un mal, qui ne se négocie nul part et qui ne s’achète encore moins.
    Je suis fier d’être algérien, palestinien, sahraoui , ouïgour ….
    Et cela est d’autant plus valable que dans ses populations, beaucoup ne sont pas musulmans.

  8. A Toutoune,
    Je l’ai déjà dis à plusieurs reprises, nous ne serons jamais d’accord sur tout.
    Mais pour toi il est urgent d’aider les autres,chose que je ne partage pas du tout. Sortons d’abord notre pays de l’ornière et après on aidera volontiers les autres. Mais faire passer des causes qui ne sont pas et ne seront jamais les nôtres avant l’Algérie ne fait absolument pas partie de mon logiciel. En gros comme le dit un proverbe Algerien, nous avons les fesses pleines de merde, et nous voulons d’abord nous occuper de l’hygiène des autres.
    Le Sahara et la Palestine ont coûté des dizaines de milliards de dollars à l’Algérie pour quel résultats ??
    Cette aide si elle avait été utilisée pour asseoir une crédibilité à l’Algérie avec de bons investissements et du développement, aujourd’hui on serait écouter dans le monde.
    Ce n’est pas le cas car depuis 62 on pisse dans un violon,et nous faire culpabiliser par rapport aux Palestiniens et Sahraouis, désolé cela ne marche et cela ne marchera plus, car cela ne sert que la junte en place.
    En un mot nous ne sommes pas en mesure déjà de régler nos propres problèmes, donc faisons en sorte de nous sortir de ce marasme et après nous serons toujours là pour aider les autres si on peut.
    Mais désolé de le dire entre un Algerien et un palestinien ou Sahraoui, quelque soit ces croyances et son idéologie, je soutiendrai toujours en premier l’Algérien. Un proverbe de chez moi dit j’aime mon frère même si on se bat tout les jours,mais’je.ne permettrait jamais à quelqu’un de le toucher.
    Bien à toi.

  9. Loco
    Merci pour ta réponse.
    Heureusement que l’on n’est pas d’accord sur tout mais avec toi, on peut discuter.
    Ton logiciel affirme que ton protectionnisme se veut une barrière contre le gaspillage des deniers de l’état mais, je me permets de te rappeler que nos deniers dans leurs ensembles sont à la solde de traîtres qui les dilapident . Par exemple en soutenant financièrement la Tunisie qui n’oublie jamais de nous lâcher dans les moments de vérités.
    Nous soutenons la Palestine que dans les paroles…
    Nous soutenons la RASD plus par intérêts qu’autre chose.
    Ça ne nous ruine pas, loin de là, puisque on se permet de voler sur leurs aides onusiennes.
    Être à l’écoute et aux côtés de ceux qui souffrent ne m’enlève rien dans le combat que je mène pour libérer les miens bien au contraire puisque ces derniers me reconnaissent alors dans mon combat.
    On n’existe à travers l’autre, un peu comme les revendications linguistiques que tu souhaites voir reconnues.
    Seuls les kabyles doivent être invités?
    Si oui, on en a encore pour un bout de temps.
    Pour finir, en quoi les harkas palestiniens ou de RASD enlèvent quelques choses à la légitimité de mon soutien.
    Moi, je m’associe aux victimes ( notamment enfants et femmes) qui vivent en toute impunité un « ho low cost » dont je ne serai jamais complice.
    Pourquoi ma lutte serait plus légitime que la leur?
    Être juste, c’est, en tout temps et toute circonstance, indépendamment des intérêts du moment au risque de devenir schizophrène, ultra nationaliste où que sais-je.
    Bien à toi .

  10. « Nous soutenons les Palestiniens que dans les paroles » dites vous ?

    Deux articles en un jour parlant que la fille de notre médiateur adoré a épousé un Palestinien, et sans compter les centaines d’autres dont on ne parle pas, ou pas encore, a qui on a donné les filles de la crème de la crème de notre société…grand mariage tout frais payés, avec toutes les facilités,… Ils viennent réfugiés ou étudiants (boursiers au dos du trésor publique, avec des montants de cadres supérieurs, comme un étudiant algérien ne peut imaginer lui qui ne touche qu’environ 1000da, 5€/mois!) et puis finissent vite embauchés, même présidents du Fln, finissent avec nationalité VRP à décider de notre destin, avec des logements haut standing, les fonctions les plus chics et les plus lucratives, en plus de jolis pactole de départ pour envisager la vie avec plus d’insouciance pendant que de jeunes algériens se jettent à la mer pour aller chercher un petit peu de verdure à paître sur l’autre rive s’ils y arrivent, entiers, avec toutes toutes leurs dents pour pouvoir profiter de la verdure…
    Donc, tout ça c’est rien ? On leur donne (aux Palestiniens et les libanais) nos meilleurs morceaux, notre meilleur beurre, l’argent du beurre, et nos meilleures crémières même avec garantie de reprise sans conditions si non satisfaits après un temps d’essayage non limité… Il nya qu’avoir le nombre de mariage contracté par les ressortissants de ces deux communautés d’intouchables, placées sur un pied distale, avec les filles à papa de la nomenclatura pour voire a quel point ils prennent leur pieds à nous mettre leurs pieds tellement ils savent qu’on aime ça…

    Mais, apparemment c’est pas suffisant.
    Tout ça c’est pas suffisant, c’est pas du concret, c’est juste des paroles pour vous… Alors donnons leurs plus. Mais, quoi ? On leur a donné jusqu’à nos fesses!
    Et Si ça ne tenait qu’à nos fesses, la Palestine serait libre déjà depuis longtemps. Alors, que donner de plus ? C’est ça notre drame.

  11. A Toutoune,
    Je respecte tes dires et tes pensées.
    Moi je suis un vrai bledard, qui ne peut malheureusement pas retourner au pays, sauf en illégal.
    J’ai vécu en Algérie et je connais le pays car j’y ai grandi, j’y ai fait si l’on peut dire mes petites études. J’ai vu des choses, je les ai vécu, je l’ai ai ressenti dans ma chair.
    Donc encore une fois je respecte, mais je ne partage nullement. Durant la décennie, personne, je dis bien personne n’a levé le petit doigt pour nous.
    Et au risque de te décevoir, les seuls frères que j’ai c’est les Algeriens, personne d’autre. Car tu verras qu’un jour les Palestiniens et les Sahraouis se retourneront contre l’Algérie, car l’histoire est têtue. On à voulu être les défenseurs de la planète entière mais nous avons juste oublier de penser à nous !!
    Bien à toi.

  12. Personne
    Ton discours consiste à faire de quelques exceptions des généralités, rien de plus.
    Personnellement, avec qui la caste de la junte friquotte ne m’intéresse pas plus que ça.
    Je les combats eux comme ceux qu’ils fréquentent sans jamais généraliser.
    Les marocains, tunisiens….. sont mes frères alors que je critique allègrement leurs dirigeants.

  13. Loco
    Majoritairement, tes « frères » algériens se retournent contre toi depuis 62.
    ( c’est d’ailleurs pour cela que tu ne peux mettre les pieds chez toi que de manière illégale).
    Mon frère à moi est juste avec tout le monde et en toute circonstance.
    Quand je tiens la porte à quelqu’un, je n’attends rien de lui mais plutôt de moi.
    C’est un principe de vie.
    Je ne remets pas en cause ma civilité en fonction du niveau de remerciement de l’autre ( ce serait faire trop d’honneur à l’ignorance).
    Je ne cherche pas à faire changer quiconque ou donner des leçons.
    On est différents là dessus mais c’est sûr, complémentaire.
    Cordialement

  14. Loco
    Majoritairement, tes « frères » algériens se retournent contre toi depuis 62.
    ( c’est d’ailleurs pour cela que tu ne peux mettre les pieds chez toi que de manière illégale).
    Mon frère à moi est juste avec tout le monde et en toute circonstance.
    Quand je tiens la porte à quelqu’un, je n’attends rien de lui mais plutôt de moi.
    C’est un principe de vie.
    Je ne remets pas en cause ma civilité en fonction du niveau de remerciement de l’autre ( ce serait faire trop d’honneur à l’ignorance).
    Je ne cherche pas à faire changer quiconque ou donner des leçons.
    On est différents là dessus mais c’est sûr, complémentaire.