23.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Rachid Nekkaz et deux de ses compagnons échappent à la mort lors d’un accident qui aurait été provoqué par des policiers

L’opposant algérien Rachid Nekkaz a survécu à un très grave accident de la circulation routière qui s’est produit hier mercredi 15 décembre à Oran alors que son véhicule était traqué, pisté et étroitement surveillé par une escorte policière, indique son avocat Maître Chohra Abdelkader dans un communiqué parvenu à notre Rédaction. 

Lorsque cet accident s’est produit hier mercredi vers 16 H 30, Rachid Nekkar était accompagné par deux de ses plus fidèles compagnons, son avocat justement et le coordinateur national de son mouvement politique qui n’a jamais été agréé, Fethi Djamel Gaïche. « C’était sur l’autoroute à 2 files dans la ville d’Oran. Une voiture a violemment percuté en sens inverse le véhicule 4X4 blanc de Rachid Nekkaz », a expliqué ainsi maître Chohra dans le même communiqué.

Les images de cet accident qui ont été diffusées sur Youtube dévoilent effectivement des dégâts matériels considérables et décrivent minutieusement la violence du choc entre les deux véhicules qui auraient pu mettre en péri la vie de Rachid Nekkaz et de ses compagnons.

« Les 3 passagers ont été conduits à l’hôpital public de la ville 45 minutes après le terrible choc », explique-t-on dans le même communiqué. Cette source ne formule pas clairement des accusations à l’encontre des forces de la Police et ne leur impute pas la responsabilité de cet accident. Mais les images communiquées par l’entourage de Rachid Nekkaz et la description faite de cet accident laissent entendre que le véhicule de l’opposant algérien tentait d’échapper à la traque policière dont il faisait l’objet.

Pour l’heure, la DGSN, à savoir la police algérienne, n’a pas apporté le moindre commentaire à cet accident dramatique. La DGSN n’a pas démenti également les informations rapportées par l’avocat de Rachid Nekkaz selon lesquelles depuis sa libération provisoire le 19 février 2021, l’opposant algérien est continuellement placé « en résidence surveillée illégale dans son village près de Chlef ». « Ses rares déplacements se font avec l’accord et l’escorte de la police et uniquement pour des raisons médicales ou judiciaires », indique enfin la même source pour expliquer les conditions liberticides dans lesquelles est condamné à vivre Rachid Nekkaz.

dernières nouvelles
Actualités

8 تعليقات

  1. De toute évidence, le pouvoir algérien a inventé l’autoroute où on peut rouler dans les deux sens et se prendre des collisions de face. Franchement, c’est marrant et original. Déjà qu’il avait construit l’autoroute Est Ouest en oubliant les aires de sorties et de repos dans le cahier des charges ( veridique ). Sans compter les nids de poules. Mais là on passe à un cran au dessus dans le comique.
    Sinon, on comprend mieux pourquoi Nekkaz ne parlait plus! En fait il était en taule chez lui.Où sont les intellectuels algériens pour dénoncer ce regime de RDA et de Corée du Nord?

  2. oui AXIS et c’est grâce à cette autoroute qu’on vous a éliminé de la coupe arabe ! commencez à digérer cette défaite! ce n’est que la première
    j’espère que le vaillant peuple du maroc va chasser ces mafieux soi disant roi et princes de chkoupi qui ont pillés et vendues les richesses du maroc aux sionistes et aux émiratis

  3. oui AXIS et c’est grâce à cette autoroute qu’on vous a éliminé de la coupe arabe ! commencez à digérer cette défaite! ce n’est que la première
    j’espère que le vaillant peuple du maroc va chasser ces mafieux soi disant roi et princes de chkoupi qui ont pillés et vendues les richesses du maroc aux sionistes et aux émiratis.