23.9 C
Alger
mercredi, juin 19, 2024

Les vols médicaux d’urgence transportant des soldats français déployés au Mali pourront traverser l’espace aérien de l’Algérie

C’est le début d’une « normalisation » des relations algéro-françaises. Après plusieurs semaines de vives tensions et de sévères disputes diplomatiques, l’Algérie et la France renouent avec le dialogue pour relancer la coopération bilatérale entre les deux pays. 

La visite de Jean-Yves Le Drian à Alger, qui n’avait pas été annoncée en amont, avait pour but de « tout mettre sur la table et d’ouvrir la voie à une reprise du dialogue », explique une source diplomatique française dans une déclaration à l’agence de presse Reuters.

« Aucun de nous ne peut se permettre de laisser perdurer cette situation dégradée. Il y a une volonté de relancer notre relation et de résoudre les problèmes qui lui nuisent », a dit encore cette source. « Une page a été tournée », assure également cette source diplomatique française d’après laquelle l’Algérie a fait part de sa volonté de de relancer la coopération avec la France dans plusieurs secteurs.

Et si Alger ne s’est pas engagé à permettre la reprise des vols militaires français, elle se montre, désormais, disposée à autoriser les vols médicaux d’urgence transportant des soldats français déployés au Mali traversent son espace aérien national, a confié à Reuters la même source diplomatique française.

Dans un communiqué relayé par le Quai d’Orsay, le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, qui s’est entretenu ce mercredi 8 décembre avec Abdelmadjid Tebboune et avec son homologue algérien, Ramtane Lamamra, a dit avoir « exprimé le souhait de travailler à lever les blocages et les malentendus qui peuvent exister » entre les deux pays.

« Nous sommes convenus de reprendre un certain nombre de coopérations », a poursuivi Jean-Yves Le Drian. « Cela se traduira par la reprise d’un dialogue opérationnel entre partenaires sur les questions humaines et sur les questions migratoires (…), par la reprise d’un dialogue opérationnel sur la lutte contre le terrorisme (…) », a expliqué enfin le Quai d’Orsay. Du côté algérien, aucune source officielle n’a voulu commenter ces nouvelles évolutions dans les relations franco-algériennes.

 

dernières nouvelles
Actualités

7 تعليقات

  1. l Algérie n est pas MARRAKECH ou à chaque coin de rue il y a les masculins féminins que le régime makhzani prostitue sans dignité ni respect en exploitant leur dénuement et leur misère.. l algérien est non seulement fier de l être mais rebelle et nationaliste intransigeant sur les principes de dignité; de respect et de considération .Boumédienne nous a appris ça paix à son âme et reconnaissance éternelle.

  2. @Axis7
    Il n’y a pas plus obscène que le royaume du hachich , de la prostitution en tout genre et du baise main.
    Ton pays a remplacé la Thaïlande : plus besoin pour les européens d’aller en Asie pour profiter de la chaire de tout âge et de tout genre. Je n’évoque même pas les bédouins du golf qui font un carnage chez toi à chacun de leur passage (regarde le film MUCHED LOVE)
    Ton pays reste le premier producteur exportateur mondial de hachich et est devenu la plaque tournante de la cocaine vers L’Europe
    Vous êtes le seul pays au monde ou vous êtes considérés comme des sujets de votre roitelet à qui vous continuez de baiser la main encore en 2021!
    Va plutôt te battre avec tes frères du Rif pour libérer ton pays du Makhzen moyenâgeux comme le font sieddek les algériens au quotidien dans leur pays.

  3. La France a toujours voulu que pour elle , l’Algérie est une prerekis et au lieu de le régler par effet mécanique elle fera mieux de le régler par effet organique , aujourd’hui les peuples sont réveillés et émancipé , mais la France continue à voire surtout les nords africains comme un peuple soumis à sa domination ,un peuple non développé qui doit vivre sous son conseil ,en somme des immatures ,sauf pour les sionistes qui se déclarent en profitant des privilèges en France d’êtres les supérieurs aux autres.