15.9 C
Alger
lundi, mars 4, 2024

Les réunions s’enchaînent à Alger mais pas encore le moindre programme concret concernant l’ouverture des frontières aériennes

Les Algériennes et Algériens sont bombardées par les Fake News depuis plus de 48 heures concernant la réouverture des frontières aériennes du pays.  A Alger, depuis lundi dernier, les réunions s’enchaînent au niveau de la direction générale d’Air Algérie, de la Direction de l’Aviation Civile et de la météorologie (DACM) et au centre de coordination opérationnelle (CCO) de l’aéroport international d’Alger. Et ces réunions ont uniquement planché sur diverses propositions de programmes de vols internationaux depuis et vers l’Algérie. 

Ces propositions sont toujours en cours d’étude et aucune décision officielle n’a été encore retenue, ont confié à Algérie Part plusieurs sources concordantes. Aucun programme de vols internationaux n’a été encore tracé et les modalités de ventes des billets d’avion ainsi que les  conditions d’accès ou de sortie du territoire national n’ont toujours pas été déterminées, soulignent également nos sources. Toutes les informations rapportées en ce moment concernant un supposé programmes de nouveaux vols d’Air Algérie sont de purs Fake News. Il n’y a absolument rien de nouveau concernant l’ouverture partielle des frontières algériennes, un dossier très compliqué géré dans une anarchie sans précédent au plus haut sommet de l’Etat algérien.

A la direction générale d’Air Algérie comme à la DACM, tous les interlocuteurs confient leur effarement car ils n’ont jamais vécu une telle situation aussi inédite où aucune orientation officielle n’a été encore décidée pour bien gérer cette réouverture partielle des frontières. A Air Algérie comme à la DACM, aucun haut responsable n’a la moindre information concrète ou officielle concernant le planning précis des futurs vols internationaux de et vers les aéroports d’Oran, Alger ou Constantine.

« Plusieurs propositions ont été formulées et transmises au gouvernement. C’est le Chef de l’Etat qui doit maintenant décider et nous donner un feu vert », expliquent à ce propos nos sources d’après lesquelles les compagnies étrangères comme Air France ont été effectivement informées « officieusement » qu’elles seront autorisées à déployer des vols commerciaux vers l’Algérie au mois de juin. Mais, pour l’heure, aucune autorisation écrite, officielle et en bonne et due forme n’a été délivrée à Air France ou une autre compagnie étrangère pour mettre en vente de nouveaux billets. Air France qui dispose d’ores et déjà de créneaux qui lui permettent de déployer des vols spéciaux pour relier Alger à Paris n’a aucune visibilité au-delà du 15 juin prochain et elle attend toujours les précisions de la DACM algérienne.

Des précisions qui tardent à venir parce que les autorités suprêmes de l’Etat algérien n’ont pas encore validé un scénario précis pour lancer officiellement cette réouverture partielle des frontières du pays.

dernières nouvelles
Actualités

8 تعليقات

  1. Toutoune : Vous qui êtes le publicitaire de la Turquie (Sultan) et de la Russie. vous avez dernièrement fait la promotion du fantastique  » Sputnik V  » ! Comment se fait-il que votre Russie n’inonde pas l’Algérie de son vaccin ?
    L’Algérie donne assez d’argent à la Russie pour son armement ! Elle n’importe rien à l’Algérie !

  2. Lo ji
    Toi qui es toujours plus stupide dans tes posts à me demander des comptes sur le délitement du pays, comment se fait il que tu t’adresses pas directement à tes maîtres?
    Et oui, je soutiens la Turquie, parce que j’habite une partie de l’année et je sais évaluer les différences.
    Autrement, ta question sur le Vaccin est encore plus stupide que toi ( c’est peut dire) et je ne suis pas le représentant de la marque et encore moins celui de la junte que tu soutiens en bon harki.
    Si Erdogan est un sultan, toi pas de doute tu es un con ( au mieux)

  3. Toutoune : Vous êtes rigolo !
    Je ne fais que constater vos contradictions !
    Concernant la Russie, je trouve anormal que la junte militaire ne fasse pas pression sur les achats d’Armes pour être plus fournie en vaccins !
    En principe entre pays, c’est du Donnant-donnant !

    Au travers du nombre de doses livrées, il semblerait que la Russie ne prenne pas vraiment en compte l’Algérie !

  4. À condition de voir l’Algérie comme un pays libre et souverain.
    Demande à tes maîtres si dominant et dominer ont la même définition.
    Si moi, je me contredis, toi, tu te ridiculises un peu plus à chaque post.
    Vivement shabat pour que tu m’oublies un peu…