21.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Les jeunes algériens n’ayant pas accompli leur service national sont exclus du dispositif de l’allocation chômage

La future allocation chômage annoncée en grande pompe par Tebboune ne va pas profiter à tous les jeunes algériens. Et pour cause, les jeunes algériens qui n’ont pas encore accompli leur service national au sein de l’Armée Nationale et Populaire (ANP) seront exclus du dispositif permettant le versement mensuel de cette allocation chômage. C’est du moins ce que nous apprend le Décret exécutif n° 22-70 du 9 Rajab 1443 correspondant au 10 février 2022 fixant les conditions, les modalités et le montant de l’allocation chômage ainsi que les engagements des bénéficiaires.

Ce décret a été publié dans le dernier numéro du Journal Officiel, à savoir le numéro 11 du 13 février dernier et rendu public hier jeudi 17 février avant d’être mystérieusement supprimé du site gouvernemental du Journal Officiel plus tard dans la soirée du jeudi sans aucune explication de la part du Secrétariat général du Gouvernement en charge de l’édition de ce document névralgique pour le fonctionnement de l’Etat algérien.

Ce décret explique en tout que pour  bénéficier de l’allocation chômage, le chômeur primo-demandeur d’emploi doit remplir plusieurs conditions. Il doit être naturellement de nationalité algérienne, mais aussi résident en Algérie, cela signifie que les membres de la communauté algérienne à l’étranger sont exclus de ce dispositif, être âgé entre 19 et 40 ans et le chômeur algérien doit  être inscrit comme chômeur primo-demandeur d’emploi auprès des services de l’agence nationale de l’emploi (ANEM) depuis au moins six (6) mois.

Jusque-là, ces conditions peuvent paraître logiques ou compréhensibles. Mais une autre condition risque de faire grincer des dents. Il s’agit de l’obligation de justifier sa situation vis-à-vis du service national. En clair, les chômeurs n’ayant pas accompli encore leur service national ne pourront pas toucher cette future allocation de 13 mille Da par mois.

Il faudra avoir accompli son service national ou être titulaire d’une dispense du service national en Algérie pour pouvoir prétendre à cette allocation chômage. Il faut savoir que seuls les Algériens âgés de 30 ans et plus sont exemptés du service national.  A noter que le service militaire en Algérie est obligatoire pour tous les Algériens âgés au moins de 19 ans et ne concerne que les hommes. La durée du service est de 12 mois.

Plusieurs milliers de jeunes chômeurs algériens n’ont pas encore régularisé leur situation vis-à-vis du service national obligatoire. Cette régularisation est toute une procédure qui nécessite du temps et l’accomplissement de plusieurs procédures administratives. Entre 2015 et 2018, 250.000 citoyens, âgés de 30 ans et plus au 31 décembre 2014, à savoir ceux nés en 1984 ou antérieurement, avaient pu bénéficier des mesures relatives à la régularisation de la situation vis-à-vis du service national, indiquent des statistiques communiquées par le ministère de la Défense Nationale.

L’obligation du service national va donc exclure de facto un nombre important de chômeurs algériens qui subissent une grande précarité sociale. Il est signaler en outre que cette allocation chômage est accordée aussi aux jeunes demandeurs d’emploi n’ayant pas bénéficié des dispositifs publics de soutien à la création et à l’extension d’activités, d’aide à l’insertion professionnelle et d’aide sociale ou les chômeurs mariés dont « le conjoint ne dispose d’aucun revenu quelle que soit sa nature », stipule le même décret paru dans le dernier Journal Officiel. La même source précise enfin cette allocation de chômage peut être accordée aux « détenus ayant purgé leur peine et ne disposant pas de revenu ».

 

dernières nouvelles
Actualités

2 تعليقات