16.9 C
Alger
lundi, mars 4, 2024

Le jour où Boualem Boualem est redevenu l’homme le plus puissant du régime algérien

Il est aujourd’hui incontestablement le personnage le plus influent et puissant du régime algérien. Et pourtant, au début du mois de septembre, ses détracteurs le donnaient pour un homme « mort », « fini », « détruit » et bientôt « éjecté » des centres de décision les plus névralgiques de l’Etat algérien. Un mois plus tard, à savoir au début du mois d’octobre dernier, Boualem Boualem, le conseiller le plus influent d’Abdelmadjid Tebboune, devient conseiller auprès du président de la République, chargé des affaires juridiques, des affaires judiciaires, des relations avec les institutions, des enquêtes et des habilitations avant de surprendre encore tous ses adversaires en s’élevant jusqu’au rang du « Directeur de cabinet de la Présidence de la République par intérim » en remplaçant un certain Nadir Larbaoui parti au Palais du Gouvernement pour devenir le nouveau Premier-ministre algérien.

Derrière ce changement, nous retrouvons l’aboutissement réussi de véritables manœuvres de reconquête du pouvoir lancées par Boualem Boualem avec une ruse inégalée. Après avoir perdu au cours du mois de septembre jusqu’à début octobre, plusieurs de ses hommes de main dans des institutions sensibles du pays comme la Direction Générale des Douanes, la Direction Générale de Sonatrach ou la division du renseignement technique des services secrets algériens, Boualem Boualem a tracé discrètement une stratégie machiavélique qui lui as permis de se replacer au plus haut sommet de l’Etat algérien en occupant, désormais, le poste de Directeur de Cabinet du Palais Présidentiel d’El-Mouradia.

Un poste qui bénéficie de larges et sensibles attributions depuis l’adoption du décret présidentiel n° 23-331 du 26 septembre 2023 lequel stipule dans son article 2, que les services de la Présidence, placés sous la haute autorité du président de la République, sont chargés, notamment, de suivre et de participer à la mise en œuvre du programme, des orientations et des décisions du Président et de lui en faire rapport. L’article 7 de ce même décret n° 23-331, définissant les missions du directeur de cabinet, inclut une disposition consacrée aux «investisseurs opérateurs économiques». Il est ainsi stipulé que le directeur de cabinet est notamment chargé de «suivre le traitement et l’analyse des requêtes des investisseurs opérateurs économiques et autres requêtes spéciales, en coordination avec les conseillers».

A ce titre, le chef de cabinet dispose, toujours selon l’article 7, d’une direction des requêtes, qui assure notamment les tâches de centralisation, réception, ventilation des requêtes et du suivi de l’état de leur exécution. Celle-ci tient un fichier des requêtes et établit des états statistiques mensuels. Boualem Boualem dirige ainsi aujourd’hui le services enquêtes d’habilitation de la Présidence, s’occupe de toutes les affaires judiciaires et juridiques les plus importantes du pays qui atterrissent sur le bureau du Chef de l’Etat et, en plus de tous ses pouvoirs étendus, il jouit maintenant des nouvelles attributions du directeur de cabinet d u Palais Présidentiel. C’est assurément le nouveau maître de toutes les opérations du pouvoir algérien.

Cette ascension intervient dans un contexte où tous les éléments étaient hostiles à Boualem Boualem : décrié par certains courants de l’institution militaire, déstabilisé par des offensives médiatiques violentes depuis 2021, sévèrement critiqué au sein des services de renseignement pour son emprise sur des dossiers relevant de l’autorité du Chef de l’Etat. Force est enfin de constater que Boualem Boualem a survécu à toutes les tempêtes pour devenir le poids lourd du régime Tebboune. Que l’on aime ou que l’on déteste, que l’on apprécie ou que l’on méprise, il faut avouer dans tous les cas qu’e Boualem Boualem est à l’origine d’un véritable coup de maître comme l’explique avec davantage de détails dans ce podcast vidéo, notre Directeur de Publication, Abdou Semmar :

tebboune #abdousemmar #alger #algériens #pouvoir_algérien #algérie #boualemboualem #elmouradia #électionprésidentielle #election2024 #larbaoui #intrigue #manoeuvres #politique #ambition #influence #emprise

dernières nouvelles
Actualités