20.9 C
Alger
jeudi, juin 13, 2024

Le drame des Harragas se poursuit encore au large de la Méditerranée : 8 migrants algériens portés disparus dont une femme accompagnée de son bébé

L’année 2021 a été certainement l’année la plus sinistre et lugubre pour les Harragas algériens et leurs familles. Des dizaines de migrants algériens ont péri au large des côtes espagnoles ou en tentant de fuir précipitamment leurs plages de leur pays natal dans l’espoir d’atteindre l’eldorado espagnol. Depuis le début de cette année 2021, de nombreuses embarcations ont chaviré, d’autres ont été portées disparues faisant à chaque fois aggraver le bilans des morts et des familles endeuillées. Et jusqu’à la fin de cette année 2021, la tragédie des Harragas continue d’ensanglanter la Méditerranée. 

Pour preuve, une embarcation transportant pas moins de 8 harragas algériens dont une femme accompagnée de son bébé est portée disparue depuis hier jeudi 16 décembre. Les secours espagnols ont été alertés par des ONG de défense des droits des migrants pour mobiliser des équipes d’intervention maritime dans l’espoir de retrouver le bateau de plaisance d’à peine 5,5 mètres ayant quitté les rivages de la wilaya d’Alger depuis le 15 décembre dernier. Les Harragas algériens ont tenté de rejoindre clandestinement les côtes des Iles Baléares, un archipel situé au large de la côte est de l’Espagne, en Méditerranée.

Pour le moment, ces Harragas n’ont donné aucun signe de vie et leurs familles craignent le pire pour leur sort qui demeure jusqu’à maintenant totalement méconnu.

Notons enfin que pas moins de 500 harragas algériens sont morts depuis le début de l’année 2021 en Méditerranée lors de leur traversée aventurière pour rallier les côtes espagnoles en fuyant précipitamment leur pays… l’Algérie.

C’est, effectivement, un chiffre qui fait froid dans le dos. Au moins 500 migrants algériens sont morts depuis le début de cette sinistre année 2021 au cours de laquelle la harga a battu des records inédits. Ce chiffre a été révélé lors d’un reportage diffusé par la célèbre chaîne de télévision franco-allemande Arte qui avait récemment consacré tout un focus bien fouillé sur ce fléau ravageur qui ébranle l’Algérie et reflète l’immense crise financière ou économique qui obscurcit dangereusement ses horizons.

Plus de 15 mille Harragas algériens ont débarqué sur les côtes espagnoles depuis le début de 2021, a rapporté également Arte dans son reportage réalisée au sud de l’Espagne où elle était partie à la rencontre de migrants algériens qui lui avaient confié le désespoir qui les animait en Algérie au point où ils ont décidé de parcourir la Méditerranée en prenant tous les risques les plus inconsidérés dans l’espoir de s’échapper du marasme collectif et général dans leur pays d’origine.

 

dernières nouvelles
Actualités