22.9 C
Alger
dimanche, juin 23, 2024

L’Algérie rouvre partiellement ses frontières à partir du 1er juin prochain mais sans préciser les modalités

Enfin une ouverture ! L’Algérie a décidé officiellement ce dimanche 16 mai de rouvrir partiellement ses frontières aériennes à partir du 1er juin prochain. La décision vient d’être prise officiellement lors d’un Conseil des Ministres qui a été tenu aujourd’hui dimanche à Alger sous la Présidence d’Abdelmadjid Tebboune. 

Cependant, les modalités qui devront régir et réglementer cette réouverture des frontières algériennes n’ont pas été encore été fixées. De prochaines décisions seront prises au cours de cette semaine par le gouvernement afin de donner une véritable visibilité à cette réouverture.

Néanmoins, il a été d’ores et déjà convenu au cours des travaux de ce Conseil des Ministres que le nombre vols internationaux sera plafonné à 5 vols par jours. Et ces vols seront déployés uniquement au niveau des aéroports d’Oran, Alger et Constantine.

Concernant l’obligation de présenter un test de dépistage PCR négatif de moins de 36 heures ainsi que le placement en isolement sanitaire pour les voyageurs présentant des symptômes suspects similaires à ceux de la COVID-19, le Conseil des Ministres de ce dimanche n’a encore apporté aucune précision. Les conditions et les modalités d’application de ces consignes sanitaires seront certainement précisées au cours de la semaine lors d’une nouvelle réunion que devra tenir le gouvernement pour peaufiner le dispositif régissant la réouverture officielle des frontières du pays.

dernières nouvelles
Actualités

7 تعليقات

  1. Ce qu’on peut remarquer sur le bureau de Tebboune (de ce que l’on peut voir sur la photo):
    1- Absence d’ordinateur (ni laptop ni desktop).
    2- Pas de tablette ou smartphone (dans sa poche ????).
    3- À l’extrême droite de l’image ce qui semble être un fax à papier thermique des annés 80 voir avant.
    4- Plein de dossiers en attente, ce qui illustre bien l’état de léthargie qui caractérise tous les secteurs. Ettes ettes mazal l’hal.
    Si on demandait à quelqu’un qui ne connaît pas Tebboune de deviner l’année de prise de cette photo il y a de fortes chances qu’il dise début des années 2000. Une « Algérie Nouvelle » ancien modèle, en quelque sorte.

  2. La conférence des pays traîtres est une aubaine.
    Ils ouvrent le pays pour cette humiliation.
    Pas de soucis, c’est le moment idoine pour leur montrer que l’on a rien à voir avec eux et que nous rejetterons toujours la dictature.
    Ils faut faire en sorte qu’ils se barres chez eux terrorisés par nos revendications et comprennent une fois pour toute qu’ils sont illégitimes et que nous n’avons pas peur.
    Nous sommes plus nombreux qu’eux.
    Le rapport de force est en notre faveur sans compter la légitimité de notre action.
    N’ayons pas peur!!!!!

  3. Cela permettra au moins à nos compatriotes bloqués à l’étranger de rentrer chez eux
    Même les frontières des USA sont fermé à 14 pays européens ( dont la France) et une centaine d’autres alors même qu’ils ont vacciné 50 % de leurs populations adultes.
    Même l’Australie, qui impose un test PCR au départ, à l’arrivée, un confinement payant à l’hôtel à ses propres ressortissants, limite les arrivées pour les adapter aux capacités de contrôles à l’arrivée, d’hébergement dans les hôtels « adaptés » et hospitalières du pays.

  4. A zakharia,
    Tu te crois intelligent pour venir nous raconter ce qui se dit dans les journaux ???
    Tous les matins tous les Algeriens lisent la presse comme tu le fais. Moi perso je lis la presse Basque, Espagnol, Française, Britannique, et bien d’autres.
    Mais la seule chose qui m’interpelle c’est ce qui se passe chez moi. Ce qui se passe à Tataouine ou à Pékin ne m’intéresse guère.
    Donc si tu veux tu peux nous parler du pays, mais des us cela n’intéresse pas grand monde.
    Mais je comprends que c’est difficile d’avoir le cul entre deux chaises.