20.9 C
Alger
jeudi, juin 13, 2024

L’Algérie absente du Top 10 des pays africains jugés les plus attractifs par les investisseurs du secteur privé

L’Algérie peine encore à convaincre et à séduire les investisseurs les plus dynamiques et ambitieux du continent africain. Preuve en est, notre pays est absent du TOP 10 des pays africains jugés les plus attractifs par les investisseurs les plus importants du secteur privé à l’échelle continentale. 

C’est effectivement ce que nous apprend l’enquête menée par le cabinet Deloitte Afrique et l’Africa CEO Forum, une société créée et détenue par Jeune Afrique Media Group qui coorganise avec l’IFC, filiale de la Banque mondiale, l’un des plus importants événements consacrés aux acteurs du secteur privé africain. Publié le 13 juin dernier, à l’occasion du plus grand rassemblement du secteur privé africain, cette enquête est un sondage exclusif qui a permis de récolter quelque 200 réponses de chefs d’entreprises d’Afrique anglophone et francophone concernant diverses thématiques liées au développement économique et à l’investissement sur le continent africain.

À la question, « en fonction des facteurs clés de localisation dans votre secteur, quels pays africains trouvez-vous actuellement les plus attractifs pour l’investissement ? », la majorité des investisseurs africains ont écarté l’Algérie de leur réponse. Notre pays ne figure pas ainsi parmi les pays les plus attractifs du continent du point de vue des entrepreneurs africains. Le premier pays ayant remporté la palme de l’attractivité est la la Côte d’Ivoire qui est suivie de près par le Ghana et le Nigeria. Le petit Bénin a intégré le classement des pays africains les plus attractifs. Dans le TOP 10 des pays les plus attractifs, nous retrouvons aussi le Maroc, l’Afrique du Sud, le Sénégal et Rwanda.

Notons enfin que cette même enquête nous apprend que 78 % des personnalités africaines interrogées se disent confiantes dans les perspectives économiques de leurs secteurs s’appuyant sur la résilience dont a fait preuve la plupart des économies africaines, mais aussi du rebond amorcé à la fin du 2ème trimestre 2021. C’est dire que le continent africain connaît un prometteur dynamisme économique.

 

 

dernières nouvelles
Actualités