30.9 C
Alger
dimanche, juin 16, 2024

Confrontée aux plus grands incendies de forêt en Algérie, El Tarf n’a même pas de service de chirurgie

La wilaya d’El Tarf, peuplée par plus de 450 mille habitants, a été confrontée aux incendies de forêt les plus gigantesques et les plus dangereux en Algérie et ce depuis le 15 août dernier. Cette wilaya de l’est algérien a été la plus fortement touchée et la plus endeuillée par le bilan macabre de ces incendies de forêt. Pour l’heure, au moins 36 personnes ont perdu la vie et ont été calcinées par ces incendies qui ont ravagé plus de 15 mille hectares de végétations dans cette wilaya. Ce bilan s’explique, selon nos investigations, par les faiblesses criantes et déficiences étonnantes du système de santé local qui est privé des équipements les plus élémentaires pour la prise en charge des patients victimes de brûlures. 

En effet, l’hôpital El Hadi Bendjedid d’El Tarf, le principal hôpital de cette wilaya de l’extrême est algérien, est privé d’un service de chirurgie car ce dernier fermé depuis plus d’une année en raison d’un incendie qui l’a détruit entièrement le 18 juillet 2021. Et depuis l’année dernière, les autorités publiques n’ont pas pu le rénover pour assurer sa réouverture privant ainsi toute la wilaya d’El Tard des soins chirurgicaux les plus urgents et indispensables pour les cas graves hospitalités. Cette incroyable carence a énormément pesé dans l’aggravation des bilans des victimes des incendies de forêt puisque de nombreux brûlés n’ont pas pu être secourus à El Tarf et leur évacuation vers d’autres hôpitaux situés dans d’autres wilayas a retardé énormément leur prise en charge médicale.

Des personnes grièvement blessés ont rendu ainsi l’âme faute d’une réelle et réactive riposte médicale aux dégâts provoqués par les feux de forêt ayant touché de plein fouet la wilaya d’El Tarf.

Il est à rappeler que le Premier ministre, Aïmene Benbderrahmane, s’était rendu à El Tarf sur instruction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, pour enquérir des dégâts causés par ces incendies. Mais le Premier-ministre a évité soigneusement de se rendre au principal hôpital d’El Tarf. Il a préféré se rendre au chevet des blessés à l’hôpital Bouzid-Amar d’El-Kala, où il a affirmé que « la société civile sera mise à contribution pour recenser les personnes affectées par les feux et assuré que l’indemnisation des sinistrés des feux de forêts « débutera dès la semaine prochaine ».

Les services de la Protection civile ont enregistré jusqu’au 18 août dernier 118 foyers d’incendies dans 21 wilayas de l’Est du pays principalement à El-Tarf, Souk Ahras, Sétif, Guelma et Skikda. Les incendies de forêt ont concerné également les wilayas de Constantine, Bejaïa, Mila, Tipasa, Chlef, Aïn Defla, Tizi Ouzou, Batna, Annaba, Oum El Bouaghi, Bordj Bou Arreridj, Jijel, Médéa, Aïn Temouchent, Bouira et Jijel. Mais aucune de ces wilayas n’a déploré autant de morts que la wilaya d’El Tarf.

dernières nouvelles
Actualités