25.9 C
Alger
lundi, juillet 22, 2024

Citoyenneté Européenne : les Algériens préfèrent toujours la nationalité française

Les résidents algériens sur le territoire de l’Union Européenne préfèrent largement la nationalité française pour bénéficier d’une naturalisation qui leur permet d’être considéré comme des citoyens européens à part entière. D’après les derniers chiffres et données révélés par l’EFE, l’agence de presse espagnole, en 2019, 82 % des Algériens ayant obtenu la citoyenneté européenne ont été naturalisés en France. 

En effet, en 2019, pas moins de 18 mille algériens ont pu obtenir la citoyenneté européenne. 82 % de ces ressortissants algériens sont devenus français grâce à la naturalisation. Les Algériens recourent donc à la nationalité française pour devenir des citoyens européens. Ces chiffres confirment l’intensité des relations qui lient les migrants algériens à la France.

Les ressortissants Algériens sont sur le podium concernant le nombre des personnes ayant obtenu la nationalité française. Ils sont effectivement en deuxième position derrière les ressortissants marocains. La France a en effet octroyé en 2018 sa nationalité essentiellement à des ressortissants marocains (14 %), algériens (13,5 %) et tunisiens (6,1 %).

En revanche, les Marocains sont en tête dans toute l’Europe s’agissant de l’obtention de la citoyenneté européenne. Les ressortissants marocains sont arrivés les premiers en 2019 pour le nombre de personnes ayant obtenu la citoyenneté européenne, avec 66 800, suivis des Albanais (41 700) et des Britanniques (29 800), rapporte toujours l’agence espagnole EFE. 84 % des Marocains ont obtenu la citoyenneté européenne en Espagne, France et Italie.

 

dernières nouvelles
Actualités

9 تعليقات

  1. La France c’est la main étrangère. La France c’est le diable. La France c’est la corruption. La France c’est les guerres. La France c’est le racisme. La France c’est le sous développement. La France c’est Sodome et Gomorrhe, et pourtant il y’a des millions d’Algériens qui ne quitteraient cette France pour rien au Monde.
    Je ne comprends vraiment pas pourquoi nos compatriotes sont devenus masochistes pour supporter l’insupportable ?
    Heureux sont, ceux qui sont partis sans voir ce qu’est devenu l’Algérie et les Algériens.
    Heureusement qu’il existe encore des régions en Europe ou on peut échapper à cela et se sentir libre et ne pas avoir à supporter la bigoterie, la religion et surtout les harkis New générations qui se croient investit d’une mission hautement importante, celle de faire de l’Algérie le pays musulman et Arabe, que ce pauvre pays n’a jamais été.
    Renier son histoire c’est un saut dans l’inconnu et le précipice, et le résultat est là. Certains sont sûrs d’être des arabes musulmans et qu’ils sont les élus de Dieu, et d’autres savent qu’ils ne sont et ne seront jamais arabes et ne seront jamais musulmans, du moment que l’islam tolérant Algérien et passé par perte et profit.
    Alors ceux qui croient qu’un jour l’Algérie sera l’Algérie que l’on à connu se trompent et se bercent d’illusions.
    l’Algérie malheureusement est sur une pente vertigineuse et plus personne ne pourra arrêter l’histoire. Quant vous avez un Ali benhadj qui fait des prêches quasi quotidien sur youtube en fustigeant à tout va , quand vous avez des millions de personnes qui scandent à l’unisson Karim Tabou Allah Akbar. Il n’y’a plus aucune cohérence et aucune unité nationale ne sera possible et sans unité la déliquescence et l’éclatement du pays sera irréversible. Mais c’est vrai l’islam et religion d’état et nous sommes tous arabes par procuration, donc ce qui attend l’Algérie ne va pas être beau à voir. Un peuple déchiré, peut on même appeler cela peuple tellement les divergences sont criantes et très profondes.?
    Il n’y’a a qu’à voir sur ce site les différences elles sont parlantes., Et les opinions sont irréconciliables, donc malheureusement ce pays part en vrille et personne n’y peut rien.
    De grâce éviter de répondre avec des insultes je suis un homme libre et j’ai le droit d’exprimer mes sentiments, vous pouvez ne pas être d’accord et vous aurez raison, mais l’avenir dira.

  2. Au lieu de te poser la question sur le fait que des binationaux ne veulent pas quitter la France demande toi pourquoi de vrai « batriotes tout de vert kaki vêtus ont baissé leurs froques devant khalti França…
    C’est ça la question et accessoirement comment certaines mouches à m … leurs trouvent encore certaines vertus ?

  3. « 82 % de ces ressortissants algériens sont devenus français grâce à la naturalisation ». Tout d’abord, je les félicite, et je respecte leur choix. Chaque personne est libre de suivre son chemin. Aussi, ce chiffre est un indicatif clair que l’Algérie des martyrs de l’indépendance va mal. Très mal même. C’est un signe qui ne trompe pas. Ils cherchent ailleurs ce qu’ils n’ont pas chez eux : La liberté citoyenne, source de prospérité et du bon vivre ensemble en toute quiétude.
    Pleure O mon pays bien aimé !

  4. @amara
    C’est le proverbe tant cité par les anciens… phonétiquement « li ma yalha9ch la3neb y9ol 3lih hamad » nous ne rencontrerons probablement pas le même affront que celui intralibyien car très tribal. En revanche l’insurrection peut venir de là où ne l’attend guere voir où elle est même insoupçonnée.
    L’histoire nous instruit de fort belle manière concernant les révolutions…@loco
    Ne penses tu pas faire un amalgame manifeste ? Revois ta copie tout en revisitant le sens et l’essence de L’ISLAM. Hélas de nos jours beaucoup sont incultes et font prospérer le négationnisme au détriment de la noblesse. A bon entendeur, muslim et honoré de l’être car il se défini par l’université.

  5. A Hugs,
    Du moment que vous, vous êtes érudit c’est l’essentiel.
    Quant à l’amalgame, lequel ? que l’islam totalitaire que vous prôner n’est pas l’islam Algérien?
    Très content pour vous que vous soyez fier d’être musulman et je respecte votre engagement, cela s’appelle de la tolérance !
    Quant à l’intolérance elle ne fait pas pas partie de la noblesse c’est sûr.
    Quant à revoir ma copie, qui êtes vous pour venir m’imposer quoi que ce soit ?
    Quant à se définir  » par l’université » tant que ce n’est pas Harvard ou Yale, ça va nous sommes sauvé.