30.9 C
Alger
dimanche, juin 16, 2024

Cherté de la vie : hausse vertigineuse des prix de la viande de poulet et des œufs en Algérie

L’inflation poursuit sa progression affolante en Algérie. Mais certains produits affichent des prix qui augmentent dans des proportions vertigineuses. C’est le cas de la viande de poulet et des œufs, des produits de large consommation dont les prix ont beaucoup augmenté procurant des sueurs froides aux consommateurs algériens depuis notamment le mois de juillet 2022.  

En effet, selon l’Indice des prix à la consommation (IPC) de l’Office National des Statistiques (ONS), un organisme gouvernemental algérien chargé de la collecte des données retraçant l’évolution socio-économique du pays, les hausses des prix qui portent l’inflation en Algérie caractérisent essentiellement la viande de poulet (+13,0%) et les
œufs (+11,2%). Ces deux produits subissent ainsi des tensions importantes sur le marché algérien.

« Il y a lieu de noter que ce dernier produit inscrit une augmentation de prix importante de 39,1% au même mois de l’année précédente », note encore à ce sujet l’IPC de l’ONS pour mettre en exergue l’importance de cette tendance haussière qui frappe de plein fouet la viande de poulet et les œufs.

Il est à signaler que la cherté de la vie continue de s’aggraver en Algérie et la hausse des prix touche l’ensemble des produits alimentaires les plus prisés par les algériens. L’ONS confirme à ce propos qu' »en juillet 2022 et par rapport à juillet 2021, la croissance des prix des biens alimentaires est de 13,4%, avec 11,9% pour les produits agricoles frais et 14,8% pour les produits alimentaires industriels ». Par ailleurs, la poussée inflationniste a poursuivi encore sa percée en Algérie et rien ne semble pouvoir la ralentir. Preuve en est, les dernières données recueillies par l’IPC de l’ONS nous apprennent qu’au « mois de juillet 2022 et par rapport au même mois de l’année 2021, la croissance des prix à la
consommation est de 9,4%. Le rythme d’inflation annuel (août 2021 à juillet 2022 / août 2020 à juillet 2021) est de +9,4% ».

Signalons enfin que l’indice des prix à la consommation (IPC) est l’instrument de mesure de l’inflation. Il permet d’estimer, entre deux périodes données, la variation moyenne des prix des produits consommés par les ménages. Il est basé sur l’observation d’un panier fixe de biens et services, actualisé chaque mois, chaque trimestre et chaque année.

dernières nouvelles
Actualités