26.9 C
Alger
dimanche, juin 23, 2024

Adekar : au moins 8 militaires morts dans l’explosion d’un stock d’armes ravagé par les flammes des incendies

L’Armée Nationale et Populaire (ANP) est violemment ébranlée par les ravages des incendies et feux de forêt qui dessinent des paysages apocalyptiques dans plusieurs wilayas à travers le nord du pays notamment en Kabylie. C’est justement dans les forêts d’Adekar dans la wilaya de Béjaia qu’un véritable drame a causé la mort à au moins 8 jeunes soldats algériens. 

Un détachement de l’ANP était régulièrement positionné au niveau du lieu-dit Lazib El Hadj à quelques encablures du village de Ikhetaben. Encerclé par les flammes des incendies qui ont brûlé le massif forestier de cette région montagneuse, ce détachement de l’ANP a tenté de résister vainement pour préserver ce site militaire. Malheureusement, les flammes ont fini par consumer un stock d’armes provoquant ainsi une dangereuse déflagration qui a anéanti plusieurs soldats.

Un premier bilan de 5 morts a été établi avant que le nombre des décès n’augmentent jusqu’à 8 victimes. Et ce bilan aurait pu être beaucoup plus lourd si les villageois n’avaient pas intervenu rapidement pour prêter main-forte aux jeunes soldats survivants. Ces derniers ont pu être évacués grâce à la mobilisation des habitants du village d’Ikhetaben. Ils ont été sauvés in extrémis abandonnant derrière eux leurs campements de fortune entièrement détruits par les incendies.

Selon plusieurs sources locales, de nombreux autres militaires sont morts dans des conditions encore plus dramatiques au niveau de plusieurs autres zones dans le massif forestier de Tizi-Ouzou. Les chiffres officiels communiqués jusqu’à cette heure-ci par le ministère de la Défense Nationale ne reflètent pas réellement l’ampleur des dégâts humains et matériels au sein des rangs de l’Armée algérienne.

 

dernières nouvelles
Actualités