30.9 C
Alger
dimanche, juin 16, 2024

Exclusif. Encore un général algérien en prison : gros scandale au cœur des services secrets algériens algériens

Encore un général algérien en prison, en un énorme scandale qui secoue les institutions militaires et sécuritaires les plus sensibles de notre pays. Le général Smail Afadjene, le premier responsable de la direction générale du renseignement technique (DGRT), une institution hautement sensible pour la sécurité nationale et l’une des très discrètes branches des services secrets algériens en charge notamment de la surveillance des transmissions, écoutes et des communications civiles et militaires, limogé au mois de septembre 2023 dans des circonstances troublantes, vient d’être arrêté et incarcéré à la prison militaire de Blida, a pu confirmer Algérie Part au cours de ses investigations.

Selon les informations recoupées par nos soins, le général Smail Afadjene a été placé en détention mardi 5 décembre dernier. Son domicile a été également perquisitionné par des enquêteurs de la Direction Centrale de la Sécurité Militaire (DCSA) sur ordre de la Justice militaire qui a ouvert une enquête judiciaire approfondie sur des graves soupçons de pratiques… d’espionnage et de surveillance téléphonique illégale. Au domicile du général Smail Afadjene, assurent nos sources, les enquêteurs ont découvert des supports contenant les contenus des conversations téléphoniques de plusieurs hauts responsables de très haut rang de l’Etat-Major de l’Armée algérienne qui auraient été espionnés par l’ancien patron de la DGRT hors de tout cadre légal. Il s’agit d’un nouveau scandale qui ne manquera pas de faire couler beaucoup d’encre dans les jours à venir car il englobe des enjeux politiques inavoués liés à des rapports de force complexes au sein du pouvoir algérien.

Il est à souligner enfin que le général Smaïl Afadjene occupait avant 2019 poste de directeur régional du renseignement technique (DRT) au niveau de la 5ème région militaire (Constantine).Il était l’un des symboles du rajeunissement des cadres dirigeants des services de sécurité de l’Armée. Il était également l’un des rares officiers supérieurs des services secrets algériens qui avait survécu à toutes les purges menées au lendemain de la mort brutale de l’ex-Chef d’Etat-Major de l’Armée algérienne, Ahmed Gaid Salah, fin décembre 2019. Dans ce podcast vidéo, notre directeur de Publication, Abdou Semmar, apporte un important et précieux éclairage à propos de ce troublant dossier :

algériens #tebboune #algeriepart #abdousemmar #pouvoir_algérien #alger #algérie #elmouradia #armées #defense #chengriha #militaires #sécurité #généraux #servicesecrets #renseignement #revelations #exclusif #investigations

dernières nouvelles
Actualités