23.9 C
Alger
mercredi, juin 19, 2024

L’Algérie s’implique officiellement dans la campagne électorale française pour soutenir Macron contre Marine Le Pen

L’Algérie s’est engagée officiellement à apporter son soutien à Emmanuel Macron, le président français sortant, qui affrontera le dimanche 24 avril 2022 Marine Le Pen lors du deuxième tour des élections présidentielles française. Ce soutien franc et assumé par l’Algérie s’organise essentiellement autour de la Grande Mosquée de Paris, principal instrument du lobbying algérien en France. 

En effet, la Fédération de la Grande Mosquée de Paris a appelé officiellement à voter pour Emmanuel Macron le 24 avril prochain au 2ème tour de l’élection présidentielle. « Des forces malveillantes s’expriment aujourd’hui et appellent au bannissement des musulmans », a écrit à ce sujet le recteur de la grande mosquée de Paris (GMP). Comment réagir face à cette malveillance qui banalise et s’installe dans les esprits ? Par le vote dans la continuité de la République », a déclaré le recteur de la GMP (proche de l’Algérie), Chems-eddine Hafiz, dans un premier communiqué. « Halte aux tergiversations. Halte à la désinformation. Votons Emmanuel Macron », a-t-il ajouté. « Votons pour que l’esprit du juste milieu l’emporte sur les extrêmes ». Le recteur juge, en outre, que « l’abstention et le vote blanc renforceront l’extrême droite ». Il avait déjà signé une tribune dans Le Monde en février dernier, appelant les musulmans de France a s’inscrire sur les listes électorales en vue de la présidentielle.

« La France vit un moment décisif et il en va ainsi de ses citoyens musulmans. Leur destin comme celui de toute la communauté nationale, se joue dans les urnes à l’occasion du deuxième tour de l’élection présidentielle « , a ajouté Chems-eddine Hafiz dans une vidéo publiée par le compte Twitter de la Grande mosquée.

Et pour organiser l’adhésion de la communauté algérienne ou musulmane de France autour de ce soutien apporté à Emmanuel Macron, la Grande Mosquée de Paris organise demain mardi le 19 avril un IFTAR de soutien « à la réélection de monsieur le Président de la République Emmanuel Macron ». Cette démarche est une affirmation officielle de l’engagement définitif des autorités algériennes auprès du président français sortant.

Il est à signaler que les plus grands besoins de la Grande Mosquée de Paris sont pris en charge financièrement par l’Etat algérien.  Pour l’année 2020, la subvention de l’Etat algérien a été de 1.270.058 Euros, alors qu’elle était de 1.680.706,41 Euros en 2019. La Grande Mosquée de Paris est, certes, juridiquement indépendante et appartient à la Société des habous et lieux saints de l’islam, une association française de type loi 1901, propriétaire du terrain et de l’édifice religieux musulman. Mais l’ambassade d’Algérie en France exerce sur elle une influence importante et un contrôle strict de son fonctionnement est assuré par les services consulaires algériens.

 

 

dernières nouvelles
Actualités