19.9 C
Alger
vendredi, juin 21, 2024

Confidentiel. Malaise au sein des stewards et hôtesses d’Air Algérie à cause d’un népotisme flagrant

Les 1200 stewards et hôtesses d’Air Algérie ressentent un énorme malaise en raison du comportement indélicat empreint d’un népotisme ouvertement assumé et développé par les responsables de la direction de programmation et de la direction en charge du Personnel Naviguant Commercial (PNC) de la compagnie, a pu confirmer Algérie Part auprès de plusieurs sources concordantes. 

L’affectation des stewards et hôtesses de l’air obéit à des considérations purement mercantiles à Air Algérie. Madame Zoubiri, la première responsable direction de la programmation des stewards et hôtesses privilégie ouvertement les personnes qui lui offrent des cadeaux et lui proposent des services pécuniaires, déplorent nos sources qui ont dénoncé auprès de leur hiérarchie ce comportement immoral lequel porte préjudice au bon fonctionnement de la compagnie.

L’affectation des stewards et hôtesses à des vols très prisés comme eux qui relient Alger à Montréal, Pékin, Paris, Bruxelles, Genève, Francfort ou Londres, est caractérisée ainsi par une gestion basée sur le favoritisme. Ce qui irrite énormément le personnel d’Air Algérie qui ne cesse de monter au créneau pour crier au scandale.

Malheureusement, toutes les protestations formulées ne trouvent aucune oreille attentive au sein de la direction générale d’Air Algérie. Selon nos sources, madame Zoubiri était très proche de l’ex-PDG d’Air Algérie, Bekhouche Alleche. Elle était auparavant établie en Espagne où elle travaillait comme déléguée d’Air Algérie. Elle jouit ainsi d’une intrigante influence qui fait d’elle une véritable dirigeante « intouchable » en dépit des critiques dont elle fait régulièrement l’objet. Pis encore, celles et ceux qui s’opposent à ces pratiques finissent par être éjectés des lignes les plus prestigieuses de la compagnies et se retrouvent ainsi marginalisés et forcés d’accepter de travailler sur des vols de seconde zone qui ne permettent pas aux stewards et hôtesses de l’air d’améliorer suffisamment leurs revenus avec des primes conséquentes.

 

dernières nouvelles
Actualités