20.9 C
Alger
jeudi, juillet 25, 2024

Top 10 des pays africains les plus influents au monde : l’Algérie recule au profit du Maroc et de l’Egypte

L’Algérie est en train de reculer dans la précieuse bataille de promotion des images et réputation des pays. Notre pays est effectivement en train de perdre de l’influence sur la scène internationale par rapport à d’autres pays africains et arabes.  C’est ce que nous pouvons conclure de la dernière étude réalisée par le cabinet britannique Brand Finance spécialisé dans l’analyse des valeurs des marques dans son rapport Soft Power Index. L’étude publiée annuellement se base sur une enquête d’opinion auprès des résidents de plus de 100 pays représentant tous les continents et régions du monde et l’avis des décideurs de gouvernements, institutions internationales, entreprises et ONG.

Et cette étude nous apprend que l’Egypte est le pays qui a le soft power africain le plus influent au monde. La même étude constate que les pays africains gagnent en influence. Les 4 pays aux soft power les plus influents du continent ont progressé ces trois dernières années, même si jusque-là, aucune nation africaine n’a intégré le top 20 mondial des pays les plus influents.

Forte de son histoire millénaire, de sa stabilité politique recouverte en dépit de l’instauration d’un régime très autoritaire depuis 2014, de son rayonnement culturel et attirant des millions de touristes par an, l’Egypte s’est imposée naturellement comme le pays africain le plus influent. Nous retrouvons à la deuxième position, l’Afrique du Sud dont l’influence internationale est due  « en particulier aux secteurs des médias et de la communication, de l’éducation et des sciences, ainsi que celui des affaires », souligne l’étude du cabinet britannique Brand Finance.  Le Maroc, de son côté, s’est positionné à la 3e place grâce à d’importants efforts diplomatiques.

En dépit de ses problèmes sécuritaires et politiques, le Nigeria, le géant africain, s’est hissé à la 4e place des pays africains les plus influents dans le monde grâce aux progrès des secteurs des industries créatives et culturelles, notamment à la musique et au cinéma.

L’impact de ces deux sous-secteurs au Nigeria avait déjà été mis en avant par l’African Trade Report 2022 produit par Afreximbank. « L’industrie cinématographique nigériane, Nollywood, reconnue comme le deuxième plus grand producteur de films au monde, exporte des milliers de films chaque année et fait la promotion du riche patrimoine culturel africain dans le monde entier », avait relevé cette étude.

l’Algérie figure bel et bien dans le top 10 pays africains les plus influents au monde et possède ainsi un soft power puissant. Mais elle est devancée par plusieurs pays africains qui ont progressé alors que notre pays ne cesse de régresser. A l’échelle mondiale, l’Algérie a été classée 75ème sur 100 pays, et occupe la 7ème place à l’échelle continentale.

L’Algérie est devancée ainsi par l’Egypte (1er du top 10 africain et 31ème à l’échelle mondiale), le Maroc ( 3ème du top 10 africain et 46ème mondial) et même le petit Rwanda arrivé au 7e rang africain grâce à sa campagne de Nation Branding « Visit Rwanda », son partenariat avec le Paris Saint-Germain et une communication publique maitrisée transformant ce petit pays africain ravagé par un génocide en 1994 en un pays séducteur et sympathique.

Les autres pays africains de ce Top 10 sont l’Afrique du Sud (2ème du top 10 et 34ème mondial), le Nigeria (4ème du top 10 africain et 69ème mondial), Maurice (5ème du top 10 africain et 71ème mondial), le Rwanda (6ème du top 10 africain et 74ème mondial), le Ghana (9ème du top 10 africain et 86ème mondial) et Madagascar (10ème du top 10 africain et ème mondial).

Pour rappel, créé par l’américain Joseph Nye, le concept du soft power peut se définir comme la capacité d’un État à influencer et à orienter les relations internationales en sa faveur par un ensemble de moyens, autres que la force ou toute autre contrainte. La notion est devenue l’un des principaux instruments de mesure de l’influence des pays, à tel point que parfois les deux notions se confondent. Le nation branding est une spécialité de communication publique qui consiste à promouvoir le cadre national et à le décliner comme une marque en empruntant les ressorts du marketing. Le phénomène s’est particulièrement développé à la fin des années 2000 et au début des années 2010 avec l’apparition d’agences dédiées au marketing territorial et l’augmentation des budgets alloués à ces campagnes par les collectivités. Le concept est principalement développé dans les mondes professionnel et académique anglo-saxons, en particulier la Grande-Bretagne avec la « Great campaign » ou la Nouvelle-Zélande avec la « New Zealand story ».

 

 

 

 

dernières nouvelles
Actualités