25.9 C
Alger
dimanche, juin 23, 2024

Pourquoi le nettoyage au sein d’Air Algérie ne doit pas s’arrêter là

Le limogeage du PDG d’Air Algérie, Bakouche Allèche, n’est pas un soulagement. Et pour cause, Air Algérie a besoin d’une vaste et grande opération de nettoyage afin d’entamer un véritable assainissement qui est pus que jamais nécessaire pour sa survie face à la pire crise financière de son existence. 

A Air Algérie, les limogeages décidés par la Présidence algérienne ont permis à plusieurs langues de se délier. Et plusieurs voix s’élèvent pour exiger haut et fort que cette opération de nettoyage ne doit, surtout, pas s’arrêter là. Le nettoyage doit s’étendre à plusieurs directions et responsables qui ont causé des pertes colossales à la compagnie aérienne nationale.

Après le scandale d’importation par la compagnie nationale Air Algérie de fournitures liée à l’activité de Catering en pleine crise financière marquée par des pertes colossales en devises, des sources internes à Air Algérie ont sollicité des enquêtes sur les activités du chef de la Division Maintenance et réparation des Aéronefs (DMRA) et son staff notamment l’actuel sous-directeur.

Plusieurs ingénieurs au sein de la DMRA d’Air Algérie ont dénoncé des pratiques financières illicites concernant l’entretien et la maintenance des installations aéroportuaires d’Air Algérie. Des sources internes à la DMRA ont déploré dans des témoignages recueillis par Air Algérie des achats en devises sans aucune utilité avérée à l’image des tours numériques achetées pour l’atelier mécanique générale sans avoir le personnel en mesure de les faire marcher.

Nos sources expliquent aussi que la compagnie Air Algérie a subi des pertes entraînées par des investissements inutiles dans le département pneumatiques et fluides suite à l’achat par l’ancien sous-directeur en complicité avec le chef de département d’une station hydrostatique depuis presque trois (03) ans et qui est restée toujours stockée dans le hangar des moteurs… sous emballage.

Selon nos sources, cette acquisition a coûté plus de 50000€. Des pratiques financières occultes ont été également déplorées autour de l’achat en devises à l’étranger de plusieurs équipements  pour l’atelier oxygène où se déroulent les tests des masques accordés au Personnel Naviguant Technique (PNT), à savoir les pilotes et commandants de bord,  depuis 5 ans et qui restent toujours inactifs.  Par ailleurs, nos sources font part aussi de plusieurs irrégularités dans la gestion du département Pneumatique. Nos sources appellent à l’ouverture d’une enquête sur l’acquisition du banc de test hydraulique et d’un banc de tests des IDG à coup des dizaines de milliers d’euros.

De nombreux autres projets et acquisitions doivent être passés à la loupe. La liste des irrégularités est longue, très longue. Le malaise est énorme au sein de la division maintenance DMRA. De nombreuses voix s’élèvent pour ouvrir « des enquêtes approfondies afin de limiter les pertes causées » par plusieurs hauts responsables d’Air Algérie.

 

dernières nouvelles
Actualités

11 تعليقات

  1. @Axis7, déficits alors qu’ils sont en situation de monopole contrairement à la RAM ou Tunis Air! sans monopole ils ne pourraient pas avoir de tels effectifs. Le réseau international est à 80% vers la France, cette compagnie est financé par les tarifs extorqués aux émigrés.
    Ils sont tellement nuls que lorsqu’on se connecte sur le site l’aéroport de départ/arrivée pré sélectionné est Roissy ou Orly, même pas capables de mettre Alger! cest tout dire

  2. Le but de la compagnie n’est pas de gagner de l’argent, mais bien de caser tous les fils/filles à papa, dans les agences à l étranger, qui ne servent à rien, à l heure de l’Internet.
    Toucher 4000 € /mois + appart + voiture, tranquillou, sans diplôme, et sans être indispensable. La belle vie, en République Algérienne démocratique et populaire

  3. Oulalalala….Ça pue les mouches à khra marochiennes sur ce fil de discussion….Les mouches à khra et les makistes aigris comme on ne peut pas imaginer…Ges derniers vomissent leur aigreur depuis le canada et paris qui sont leurs fiefs…

    Quand aux mouches à khra marochiennes, on les connaît pour se réjouir de tous les articles bidons de Si Abdou Messmar…

    Quoi qu’il en soit, constance dans nos valeurs :

    Vive l’Algérie !
    Vive le Polisario!
    Vive la Palestine !
    Vive les frontières ouest fermées à vie!

    Le makhnezistan va bientôt imploser…question de quelques mois…C’est pour cela que les marochiens se déchaînent sur les sites algériens…

  4. Juste faire une liste des employes Air Algerie a l’etranger payer en devise comme expat et despatche’ a partir « d’Air algerie  » et une autres liste des employes d’Air Algerie qui travaillent en Algerie et puis mettre a cote’ de la liste une case d’afilliations avec les parasites-decideurs du systeme en Algerie, et vous allez comprendre pourquoi il est impossible pour un DG ou ministres, de faire le netoyage dans le staff! plus de 80% sont des enfants et des membres de la familles de parasites armee’ ou non a commencer par Bouteflika jusqu’ au dernier maire de Dar El-Baida!

    Le DG et le ministre ne sont ici que des fusibles qui ne peuvent rien faire etant donner que le systeme est un systeme de parasite qui ne sait pas ce que c’est travailler, reflechir et avoir de la concurence politique, economique, etc.

  5. quel que soit le sujet, toujours les mêmes qui font une fixette sur le Maroc ou le Polisario. On parlait d’Air Algérie, pigé???
    Comme la quasi-totalité des algériens je me contrefous du polisario, que ceux qui le souhaitent aillent les rejoindre ça nous fera des vacances!
    ou sinon il reste la psychâtrie quand on a une névrose obsessionnelle…………