23.9 C
Alger
mercredi, juin 12, 2024

Pétrole brut : la consommation nationale représente depuis 2021 presque le double des exportations de l’Algérie vers l’étranger

C’est un véritable bouleversement économique que l’Algérie est en train de vivre depuis 2021 : la consommation nationale du pétrole brut représente, désormais, presque le double des exportations pétrolières de l’Algérie vers l’étranger. C’est du moins ce que nous avons pu confirmer au cours de ses investigations en obtenant des documents internes de la direction générale de Sonatrach qui résument le bilan de toutes les activités de la compagnie nationale des hydrocarbures en 2021. 

En 2021, la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach a commercialisé pas moins de 40,9 Millions Tonnes. 23,5 Millions tonnes de pétrole brut produit par la Sonatrach ont été livrés aux raffineries du Nord, à savoir celles de Skikda, Alger et Arzew alors que seulement 17,6 Millions tonnes livrés aux ports pétroliers pour exportation directe. Cela signifie clairement que les volumes de pétrole brut exportés par l’Algérie représentent depuis 2021 presque 50 % des volumes du pétrole brut dédiés à la consommation nationale.

A ce rythme, l’Algérie verra ses capacités d’exportation diminués drastiquement au cours des prochaines années et sa production nationale suffira à peine pour satisfaire la demande nationale. D’ici 2030, l’Algérie ne pourra pratiquement plus exporter une seule goûte de pétrole brut. Ce qui marquera la fin d’une ère, celle de l’Algérie pays exportateur de l’or noir, un statut qui garantissait pendant des décennies l’aisance économique et financière de notre pays.

Il est à signaler qu’en 2021, le pétrole brut n’a représenté que 23 % de la production nationale primaire d’hydrocarbures en Algérie qui s’est établie, en 2021, à 185,2 Millions tonnes équivalent pétrole (TEP). L’Algérie est devenue plus que jamais un pays essentiellement gazier puisque le gaz naturel représente, désormais, pas moins de 67 % de l’ensemble de la production nationale des hydrocarbures.

Très peu de nouveaux champs pétroliers sont découverts en Algérie. Preuve en est, en 2021, la Sonatrach a réalisé 13 nouvelles découvertes, en effort propre, permettant
la mise en évidence d’un volume d’hydrocarbures en place prouvé et probable de 70,4 Millions de TEP, dont 86% d’huile et 14% de gaz. A la lumière de ces données, on peut conclure que le pétrole va devenir enfin une denrée de plus en plus rare en Algérie.

dernières nouvelles
Actualités