26.9 C
Alger
dimanche, juin 16, 2024

Nouvelle opération de manipulation contre le Hirak : Une fausse « lettre » de plusieurs personnalités de l’opposition pour une supposée audience avec Tebboune

Une nouvelle opération de manipulation des masses a été lancée pour semer la zizanie dans les rangs du Hirak. Ce jeudi 25 mars, sur les réseaux sociaux, plusieurs communautés virtuelles aux tendances suspectes,  pour ne pas dire affiliées aux divers appareils sécuritaires du régime algérien, ont propagé massivement une lettre dans laquelle des personnalités de l’opposition très respectées par le Hirak réclament une supposée audience au Président Abdelmadjid Tebboune dans le but de discuter avec lui sur les problèmes structurels qui minent de l’intérieur la justice algérienne. 

Cette lettre fait croire ainsi aux Algériens que des figures emblématiques du Hirak comme les avocats Abdelghani Badi, Mustapha Bouchachi, Zoubida Assoul, l’opposant Amira Bouraoui, l’écrivain et intellectuel Fodil Boumala ou le constitutionnaliste Rédha Daghbar ont réclamé une « audience » avec Abdelmadjid Tebboune pour s’entretenir avec lui au sujet des thématiques prioritaires que devront aborder prochainement les élections législatives anticipées du 12 juin prochain qui donneront naissance à un nouveau Parlement.

Plus le mensonge est gros, plus il passe. En effet, cette lettre est une pure Fake-News. C’est de la pure affabulation car aucune lettre n’a été écrite par ces personnalités activant et militant dans les rangs du Hirak. Abdelghani Badi, Fodil Boumala ou Mustapha Bouchachi et toutes les autres personnalités dont le nom a figuré dans cette lettre ont démenti catégoriquement avoir signé un quelconque document dans lequel des opposants demandent une audience à Abdelmadjid Tebboune. Cette Fake-news malicieuse a tenté de semer le doute dans l’esprit des hirakistes pour aggraver les divisions qui minent en ce moment le Hirak. Jouant sur la corde sensible de la sacro-sainte unité du Hirak, le pouvoir algérien espérait à travers cette manipulation piéger les hirakistes pour leur faire croire que les figures politiques les plus emblématiques qui sont à leurs côtes ont décidé… de changer de camp en reconnaissant la légitimité de Tebboune et en dialoguant ouvertement avec le pouvoir. Le piège n’a pas fonctionné. Et cette manipulation n’a suscité aucun engouement particulier.

dernières nouvelles
Actualités

5 تعليقات

  1. La contre révolution menée par chafik mesbah avec l’appui de toufik et nezar tourne au ridicule, après les épisodes de abou dahdah, déchéance de nationalité, extradition des opposant à la junte… voilà cette lettre qui va souder encore plus les rangs du Hirak, mobiliser plus dans les marches et inspirer les slogans demain vendredi !