22.9 C
Alger
mercredi, juin 7, 2023

L’Union Nationale des ordres des avocats dénonce les violences dont sont victimes les magistrats en grève

Array

Les violences policières perpétrées ce dimanche matin à l’encontre des juges et magistrats en grève au sein même de la Cour de Justice d’Oran ont révolté l’union nationale des ordres des avocats qui vient de dénoncer officiellement ces agissements qu’il qualifie de « gravissime atteinte à la souveraineté de l’autorité judiciaire ». 

Dans un communiqué parvenu à Algérie Part, l’Union nationale des Ordres des avocats considéré également cette répression inédite comme un « comportement inacceptable » que rien ne peut « justifier ». Les avocats algériens reconnaissent également que la grève entamée par la magistrats pour la deuxième semaine successive a provoqué la « paralysie » de la justice algérienne portant ainsi un énorme préjudice aux justiciables algériens notamment en ce qui concerne leurs libertés et droits civiques.

La corporation des avocats lance enfin un appel à la « responsabilité » et les parties engagées dans ce conflit, à savoir les magistrats grévistes et le ministère de la Justice, à faire preuve de sagesse dans ce contexte délicat et sensible que traverse l’Algérie. Les avocats algériens estiment en dernier lieu qu’il faut trouver des solutions garantissant la « dignité des magistrats » et le bon fonctionnement de la justice dans le respect des lois de la République algérienne.

 

dernières nouvelles
Actualités