22.9 C
Alger
vendredi, juin 21, 2024

L’Etat algérien baisse de moitié les budgets dédiés au soutien au logement en 2022

En 2022, l’Etat algérien a pris une décision radicale. Il a sacrifié la moitié des dépenses publiques consacrées au soutien à l’accès au logement et l’habitat. En effet, l’année prochaine, les autorités algériennes vont dépenser seulement 247 milliards de Da, soit l’équivalent de 1,7 milliard de dollars, pour financer les programmes de soutien à l’accès au logement. En 2021, ce budget était de 424 milliards de Da, soit l’équivalent de 3 milliards de dollars. 

Cette baisse drastique coïncide avec la crise financière inédite qui frappe de plein fouet le pays. Cette chute budgétaire démontre que l’Etat algérien a commencé à se retirer de la production d’habitat pour céder sa place aux promoteurs privés et les banques. En clair, l’Etat algérien ne peut plus continuer à mobiliser des ressources financières conséquentes pour soutenir le logement social ou le réalisait directement au moyen de ses propres promoteurs que sont, notamment, les Offices de Promotion et de Gestion Immobilière (OPGI).

Cette nouvelle politique de l’Etat algérien signifie également que le logement ne sera plus considéré comme un bien social mais un produit purement économique qu’il faudra financier indépendamment des deniers publics. Des crédits bancaires ou les revenus propres des ménages, voila deux financements que l’Etat algérien semble privilégier, désormais, pour construire des logements dans le pays.

Il est à noter que selon des expertises internes réalisées par le ministère de l’Habitat, l’Algérie doit construire au moins 300 000 logements par an pour satisfaire l’immense demande en nouveaux logements et rééquilibrer l’offre de plus en plus faible avec une demande de plus en plus élevé en raison de la croissance démographique de la population algérienne.

Or, pour construire ces 300 mille logements par an, l’Etat ne peut plus assumer à lui-seul cette immense charge financière en raison de ses déficits successifs. Excepté des aides ciblées, l’Etat algérien ne peut plus assumer l’intégralité des dépenses de la politique du développement du logement. Et si rien n’est fait pour vulgariser de nouvelles solutions de financement, une crise de logement encore plus grave et compliquée va éclater dans les trois ou quatre prochaines années.

Il faut savoir que l’Algérie a réalisé de 2003 jusqu’à 2017 plus de  2,2 millions de logements soit à peine 165000 logements par an. De leur côté, les autos constructeurs, à savoir les particuliers et les promoteurs privés, ont réalisé plus de 1,4 millions de nouveaux logements. Ces performances ont été jugées faibles par rapport à la demande de plus en plus forte exprimée par les foyers algériens.

 

dernières nouvelles
Actualités

1 تعليق

  1. So What? Il faut arrêter de raser gratis. Lescsubventions sont devenus un fléau et une gangrene!!! Elles ne profitent qu’aux nantis, aux spéculateurs et à certains oligarques! Il faut appliquer le juste prix pour tout les services, produits,… (soit le coût de production + les marges selon le business model + ouvrir à la concurrence). Appliquer des prix croissant selon le niveau de consommation pour l’energie, l’eau,.
    . En parallèle aider de facon directe les plus défavorisés et utiliser la fiscalite comme effet de levier de justice mais aussi de croissance. Il faut arrêter ces subventions qui ont aussi contribué à la corruption et enrichir des mafieux!!!! Arreter aussi le massacre des aides au logement tel que le model est appliqué aujourd' »hui et qui a profité aux divers traffics, idem pour kecsecteurvde la santé qui a été tiré vers le bas force du « tout gratuit » etvdescsalaires minables qui ont favorisé la fuite des talents. Stop, stop, stop, il faut un électrochoc une politique courageuse pour revenir aux fondamentaux économiques, de qualités et de services,… et valoriser la culture du travail. Ras le bol des politiques médiocres, paresseuses, mafieuses et d’épicier alors soyons courageux et ambitieux !!!! Si incapable laisser la place aux compétences et aux patriotes!!!