22.9 C
Alger
jeudi, juin 20, 2024

Les inquiétantes dérives de la répression musclée des services de sécurité à Ouargla

Une répression brutale, pour ne pas dire sauvage, s’est abattue depuis plusieurs jours sur Ouargla et plusieurs autres localités situées au sud du pays. Les forces anti-émeutes ont recouru à une force disproportionnée, voire excessivement musclée, pour disperser des chômeurs qui ont manifesté contre la précarité et la misère sociale. 

Cette répression massive a été orchestrée depuis le début de cette crise sociale qui a enflammé les régions du sud  du pays. Et les victimes sont nombreuses, très nombreuses au sein des manifestants. Malheureusement, aucun média algérien n’a osé parler de ces blessés, de ces manifestants amochés par les coups et tirs des forces de sécurité. Et pourtant, les témoignages des sources oculaires ou des victimes brutalisées par les forces anti-émeutes font froid dans le dos.

A Ouargla, les jeunes manifestants d’Ouargla ont inondé les réseaux sociaux avec des photos répugnantes qui témoignent de la violence extrême à laquelle ont recouru les services de sécurité pour réprimer les chômeurs. A l’hôpital d’Ouargla, des dizaines de manifestants grièvement blessés ont été recensés. Mais personne ne veut leur donner une tribune pour qu’ils puissent exprimer leur malheur, leur souffrance et raconter les sévices qui leur ont été infligés.

Des victimes aux visages tuméfiés, des corps défigurés par des impacts violents des balles en caoutchouc ou des figures balafrées, tailladées, gravement amochées à la suite de leur arrestation manu militari suivie par un interrogatoire musclé dans les commissariats et les sièges de la sûreté urbaine de la ville d’Ouargla. Ces images ont été occultées par les médias algériens. Et les autorités algériennes ont refusé de faire le moindre commentaire face à ces violences alarmantes.

Et pourtant, les témoignages récoltés ou communiqués par de nombreuses sources locales décrivent clairement des actes de torture qui ont été perpétrés par des membres des services de sécurité à l’encontre des chômeurs manifestants à Ouargla. A Ouargla, l’histoire du jeune Salah Zegdou a profondément choqué la population locale. Ce jeune manifestant a été déposé jeudi soir à l’hôpital de cette ville infortunée d’Ouargla après avoir été tabassé, brutalisé et sauvagement roué de coups pendant plusieurs heures dans un commissariat de la DGSN. A l’hôpital d’Ouargla, ces proches et parents ont pris des photos de ce jeune brisé par la torture de ces bourreaux. Le corps ensanglanté, le visage déformé, des plaies qui parcourent toute sa peau, le jeune Salah a été abandonné tel un animal martyrisé par ses maîtres à des médecins qui ont fait de leur mieux pour panser ses blessures et calmer ses souffrances.

Ces scènes, ces images ont alimenté la frustration générale des jeunes de la région d’Ouargla. Ces violences ont aggravé la colère populaire dans cette région instable et élargi le fossé qui séparait depuis longtemps les autorités de la population. Ces dérives ont encore jeté de l’huile sur le feu. Et la stabilité de toute l’Algérie pourrait en pâtir dans les jours à venir.

 

dernières nouvelles
Actualités

9 تعليقات

  1. Mais arrêter de vous branler sur le voisin de l’ouest
    C’est vous qui êtes à l’ouest ..à soutenir a bout de bras cette vermine qui emprisonnent et empoisonnent la vie des pauvres citoyens.
    Le voisin de l’ouest s’en sort très bien tous seul
    Et c’est loin d’être le cas chez vous.
    Pauvres ignorants ignares à jamais.

  2. @Tous les esclaves consentant appartenant au Grand Homosexuel et maitre des esclaves du Maroc,

    Ont a besoin d’un maitre des esclaves pour nous gouverner ici en Algerie, mais Homosexuel comme le grand homosexuel du Maroc, c’est un trops comme pillule, meme pour des esclaves! Oui vive la republique libre des citoyens qui s’autogouvernent dans toutes l’Algerie. Les esclaves appartenant au Grand homosexuel du Maroc et leurs maitre sont jaloux des citoyens libres, hommes et femmes libres en Algerie qui veulent un peut plus de liberte’

  3. @Atlaslion l’esclave appartenant au Grand Homosexuel et maitre des esclaves du Maroc,

    Oh! Esclave tu as raison, nous du Groupe Armee Kabyle ont a besoin d’armes pour nous liberer des oppresseurs Arabes. Le Grand Homosexuel et maitre des esclaves du Maroc qui se dit descendant des Arabes peut nous aider a nous liberer des Arabes colonisateurs. Ont a besoin de bombes atomiques mais des bombes sale, j’espere que le Grand Homosexuel et maitres des esclaves sait ce que sait. Les bombes atomique pour les donner ensuite a nos freres du Rif, du Sahara du Rio d’Oro et de taza, enfin de l’Atlas ou tu est un chien qui se prend pour un lion. Ton Grand Homosexuel et maitre des esclaves du Maroc a fait son erreur fatale, et ca sera sa derniere!

  4. @balou@
    Va raconter tes histoires d’esclaves soumis au Baron incontesté du cannabis, roitelet condamnés comme un délinquant de blanchisseur d’argent sale avec sa banque Attijarawafbank : un blâme, rien que cela et 500.000 € d’amende
    Et puis la misère au royaume de la prostitution et du cannabis, elle saute aux yeux avec ses mineurs qui survivent dans la rue, ses dizaines de femmes avec leurs bébé à chaque coin de rue qui font la manche ( je l’ai vécu à Marrakech et à Tanger en 2019)
    A Tanger, lors d’une visite en groupe dans la vieille ville, un groupe de gamins nous a poursuivi pendant une heure dans le souk pour nous vendre des babioles…

    https://www.tsa-algerie.com/maroc-le-sort-dun-vendeur-de-cacahuetes-emeut-la-toile-video/

  5. Zak a merde
    Tu parle souvent d’ouverture des archives
    Alors va voir ta mère et demande lui de t’ouvrir ses archives… et tu pourra constater le nombre de litres de spermes qu’elle conservée jalousement de l’époque coloniale pour vous protéger en bonnes tapettes que vous êtes.
    Quand au voisin de l’ouest..en attendant il fait
    Beaucoup mieux que les tiens… il a une usine de fabrication de voitures .. il a du cannabis c’est vrai
    Et vous avez de la cocaïne..
    Vous êtes des petites merdes sans envergures
    Alors vous essayez de noyer le poisson en tapant sur votre voisin parce que vous êtes jaloux de lui
    Et vos sanguinaires font la même chose que vous
    Vous avez été à la bonne école ( celle des fils de pûtes)

  6. @balou@ marochien , esclave du baron incontesté du cannabis et de la cocaïne …
    Ce n’est pas les autorités algérienne qui le disent mais les rapports annuelles de l’ONUDC , du département américain de la drogue
    Et les journaux du makhnez les publient chaque année…gallek amir el mouminine …Amir el haschaschine
    Il n’ya aucun rapport de l’ONUDC, ni de département américain des drogues , ni de l’UE ni des martiens. qui accusent l’Algérie d’être un pays de transit de la cocaïne …le Royaume si `
    L’usine Dacia est du pipi de chat…l’usine appartient à Renault, pas au Roi et elle a obtenu une exonération total d’impôt
    Sache pauvre esclave que les ouvriers et ouvrières marocains travaillent pour le tier du salaire de l’ouvrier DACIA Roumain
    Les Roumains fuient leurs pays à cause des salaires de misères et des conditions de travail
    Une usine pour les esclaves de momo6 mais les gains pour Renault

    Le Maroc, plaque tournante pour la cocaïne latino-américainehttps://www.bladi.net › maroc-cocaine-latino-americain…
    8 sept. 2020 — Le Maroc est devenu une plaque tournante, une zone de transit pour la cocaïne latino-américaine destinée à l’Europe.