23.9 C
Alger
mercredi, juin 19, 2024

Législatives en Algérie : Mohamed Charfi confirme la victoire du FLN dans une élection qui a réuni à peine 4,6 millions de votants !

Le Président de l’Autorité Nationale Indépendante des Elections (ANIE), Mohamed Charfi, a confirmé ce mardi 15 juin en fin de journée la victoire du FLN, le parti historique, lors des élections législatives anticipées du 12 juin dernier. Le FLN, parti honni et rejeté depuis 2019 tout au long des marches populaires du Hirak, a récolté pas moins de 105 sièges du futur Parlement algérien. 

Cependant, la victoire du FLN a été totalement éclipsée par le nombre ridiculement bas des votants. En effet, à peine 5,62 millions électrices et électeurs algériens se sont rendus aux urnes le samedi 12 juin dernier pour exprimer donner leurs voix à des candidats à ces élections législatives décidément très impopulaires. Sur ces 5,62 millions de votants, l’ANIE a recensé pas moins de 1,16 million de votants qui ont voté blanc et ces bulletins ont été ainsi annulés par l’ANIE.

Au final, à peine 4,6 millions de votes ont été recensés comme valides par l’ANIE. C’est un seuil extrêmement bas qui remet plus que jamais en cause la légitimité de la future Assemblée Populaire Nationale (APN). Les 407 futurs députés ne représenteront qu’une infirme minorité de la population algérienne puisqu’ils ont été élus avec uniquement 4,6 millions de votants alors que le corps électoral algérien compte plus de  24,3 millions d’électrices et électeurs.

Les chiffres « officiels » communiqués par l’ANIE ce mardi démontrent ainsi que le taux de participation nationale n’a pas dépassé les 23,03 %. Il s’agit d’un taux de participation inférieur à celui observé lors du référendum constitutionnel organisé le 1er novembre 2020 qui était de l’ordre de… 23,7%. Il est à noter enfin que si l’on comptabilise les 1,16 million de votes blancs ou annulés, le véritable taux de participation à l’échelle nationale ne dépasse même pas les 19,1 %. Plus que jamais, le parlement de la « Nouvelle Algérie » sera le parlement d’une petite minorité.

 

 

dernières nouvelles
Actualités

8 تعليقات

  1. Avec le pouvoir algérien, le FLN( ex parti unique) est toujours désigné en tête. Du coup il reste un parti unique de fait. Parler d’élection dans une dictature n’a pas de sens. Plus la manoeuvre est grossière, plus c’est signé le pouvoir algérien. Il est tellement bête qu’il ne se rend pas compte qu’il est bête. Même quand il truque le taux de participation il se fait prendre le doigt plein de merde en flagrant délit.

  2. A sac à khra,
    Félicitations pour ton anjiri nouvelle.
    Félicitations pour ta dimokhratie nouvelle.
    Tes dirigeants méritent le prix Nobel de la mascarade, et tu insultes le Maroc, qui est dans une autre dimension.
    Désolé pour vous cachiristes, le Maroc ne joue pas dans l’inter quartier, il est trois ou quatre divisions au dessus.
    Au Maroc la Tomate et la patate sont à 0’15 ou 0,20 cts d’euros, quant à ton pays,,je te laisse le soin de regarder.
    Donc si il y’a un peuple qui crèves la faim ce n’est certainement pas les Marocains.
    Eux ils ont un roi et il le respecte, et toi tu as quoi ?
    Un président alcoolique, une armée dirigée par des incontinents,et tu es fier ????

  3. chers internautes: laissons le Maroc,les questions arabo-kabyles et le reste et occupons nous des vrais problemes qui secouent l ‘Algerie,soyons responsables et evitons les fausses discussions gerees par les chiens du DRS.
    pcq ce site wella sematttt et envahi par ces pions de la issaba qui font a chaque diversion pour detourner les Algeriens des vrais problemes qui hantent leurs vies quotidiennes. a bon entendeur ,salut………………………

  4. @ Tahar,
    Merci pour vos conseils !!!
    Mais aujourd’hui ce qui importe a beaucoup de Kabyles, c’est justement les questions arabo-kabyles.
    Donc on ne va pas repartir pour 60 ans de khawa khawa alors que nous n’avons rien mais alors rien à voir avec les Arabes. Une fois cette question réglée, tous les problèmes se résoudront d’eux même. Et le chacun chez soi est la seule solution.

  5. @Zakaria
    Le regime Algerien est un regime controlle par des Marocains depuis 1962! tes khorotos sur les Marocains ne trompent personne. Tu veus noyer le poisson dans l’eau. Tu dois etre toi meme d’origine Marocaine. La plupart des gens qui controllent le pays sont de descendance arabo-marocaine. Quelques uns come le sanguinaire Zerhouni , le FLNiste Saidani, sont Tunisien. Les Ould Kaddour, mafieu de Sonatrok , Chebib Khelil et autres apparatchiks du system sont tous Marocains de descendance Arabe.
    Alors fous nous la paix avec tes histoires du Makhzen Marocain; ses ramifications sont au pouvoir en Algerie.