22.9 C
Alger
samedi, juin 22, 2024

Le postier qui a remis le ministre Brahim Boumzar à sa place suspendu de ses fonctions

Le postier Zaoui Abderrahmane, l’homme qui a suscité un énorme buzz sur les réseaux sociaux en infligeant dans une vidéo devenue virale sur Facebook et Youtube une véritable leçon de patriotisme et de professionnalisme, a été suspendu de ses fonctions par la direction générale d’Algérie Poste. 

Né le 05/03/1967, Zaoui Abderrahmane travaillait à Algérie Poste depuis le 26 février 1990. Il occupait les fonctions de chargé de clients au niveau du bureau de Poste se trouvant dans le même immeuble que le Centre National des Chèques Postaux (CNCP), situé à l’avenue du 1er novembre à Alger. Intègre et sincère dans son travail, Zaoui Abderrahmane était très apprécié par ses collègues en raison de ses multiples qualités morales, a pu confirmer Algérie Part auprès de plusieurs sources au sein d’Algérie Poste.

Mais aux yeux de sa tutelle, Zaoui Abderrahmane a commis un crime grave, un crime de lèse-majesté : il a osé remettre à sa place un ministre du gouvernement algérien en lui délivrant une véritable leçon sur le management nécessaire à une grande institution comme Algérie Poste. C’est effectivement Zaoui Abderrahmane qui a suscité un énorme buzz sur les réseaux sociaux dans cette fameuse vidéo dans laquelle on assiste à l’échange surréaliste entre le ministre de la Poste et des Télécommunications Brahim Boumzar et un simple fonctionnaire d’un Bureau de Poste qui lui explique les principes élémentaires de la bonne gouvernance qui manque cruellement au plus haut sommet de l’Etat algérien.

L’intervention judicieuse et brillante de Zaoui Abderrahmane a suscité un énorme engouement populaire levant ainsi le voile sur les dessous de cette grève surprise et anarchique qui paralyse de nombreux bureaux de Poste depuis maintenant 6 jours. Mais ce buzz n’a pas été du goût du ministre Brahim Boumzar qui a, décidément, fait pression sur la direction générale d’Algérie Poste pour suspendre de ses fonctions ce postier courageux salué sur la toile algérienne. Zaoui Abderrahmane a reçu hier dimanche 17 avril une notification de la part de la Direction de l’unité postale de la wilaya Alger relevant de la direction générale d’Algérie Poste lui signifiant sa suspension de son poste de travail en attendant sa comparution devant un Conseil de discipline dans un délai de deux mois.

Zaoui Abderrahmane a été accusé « d’incitation à l’anarchie dans le but de déstabiliser l’entreprise ». « Je m’y attendais. Je viens de quitter le travail pour rentrer à la maison. Mes collègues m’ont appelé pour m’informer qu’ils ont reçu l’ordre ou la décision de ma suspension”, a-t-il déclaré dans une vidéo posté par ses soins sur Facebook pour expliquer les raisons de son licenciement lié à l’échange qu’il a eu avec le ministre et qui a été filmé et largement diffusé sur les réseaux sociaux.

“Pourquoi ai-je été suspendu? Parce que j’ai dit la vérité. Parce que nous avons voulu préserver la dignité du postier qui est devenu un mendiant alors qu’il travaille dans la plus grande entreprise nationale”, a-t-il dénoncé enfin dans cette vidéo qui a été massivement partagée sur les réseaux sociaux par des internautes algériens lesquels n’ont pas manqué de témoigné à ce postier infortuné toute leur solidarité.

dernières nouvelles
Actualités

6 تعليقات

  1. Il a de la chance pour le moment ce jeune postier,pour le moment c’est tout

    Car bientôt il sera emmener à 3abla pour être violé.
    L’ Algérie nouvelle qui se prépare, ne sera peuplée que par les dey, les zakharia, et les Abdelmessakhra, c’est à dire des rampants, et au plus des vivants à quatres pattes.
    Silmiya oui, mais à un moment il faut leurs botter les fesses et lemzewer, et chengrifouha en premier.
    Nos parents ont fait la guerre pour avoir la paix, doit on aujourd’hui courber l’échine devant des mafieux ???

  2. Je bosse pour la plus grande entreprise d’Algérie dit-il
    Tu vis avec l’argent de l’état mon cher postier…les milliards de DA de la poste appartiennent au peuple pas à la poste qui ne produit rien..nada, wallou…la Poste distribue l’argent de la planche à billet ni plus ni moins…
    Vous avez le monopole de distribuer les salaires de pauvres gens et vous en profitez
    Demain, la concurrence est ouverte et vous serez bouffé par des concurrents plus performants

  3. Je ne trouve aucune excuses a sa suspension. En tant que travailleur greviste il a discuter dans son bureau de poste, d’une maniere civiliser et digne avec un representant du gouvernement, un ministre des postes et telecom. Vraiment les parasites qui squattent les hautes fonctions du gouvernement et de l’etats Algerien a partir du « chefs de l’etats » sont plus a blamer que les maitres des esclaves. Dire que l’Algerie a la definition de Republique Democratique et Populaire alors que des personnes illegitimes depuis 1962 vivent en parasites avec la force des armes sur le dos du peuple.

  4. Merci à ce postier, digne représentant du service public d’avoir remis à sa place ce harki.
    Il faut que chacun d’entre nous en fasse autant à notre niveau.
    @Zoukakhra75
    « Tu vis avec l’argent de l’état mon cher postier… »
    Lui fait son travail correctement et dénonce justement les dérives du service public.
    Toi, que fait tu à part ouvrir ta grande gueule en bonne mouche à merde du système?
    Race de cafards maudite.
    Harkas d de père en fils et vous ouvrez encore vos fesses.
    Tfou ahlikoum!