28.9 C
Alger
samedi, juin 15, 2024

Le FMI désavoue Tebboune et reconnaît les conséquences fâcheuses de sa réduction des projets d’investissements décidée en 2020

L’Algérie ne va bénéficier de la croissance exceptionnelle des prix des hydrocarbures sur les marchés mondiaux à cause des mauvais choix d’Abdelmadjid Tebboune en 2020. C’est le Fonds Monétaire International (FMI) l’une des institutions financières les plus importantes au niveau mondial qui a pour mission d’encourager la stabilité financière, la coopération économique, de produire des statistiques et études et de prêter des fonds en contrepartie de réformes aux pays en crise, qui le dit ouvertement dans les conclusions préliminaires de la mission de consultations de 2021 menée par des experts du FMI au titre de l’article IV en Algérie.

Il faut savoir effectivement qu’une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par Geneviève Verdier s’est entretenue par visioconférence avec les autorités algériennes du 13 septembre au 3 octobre 2021 dans le cadre des consultations de 2021 au titre de l’Article IV des Statuts du FMI.

Ces statuts permettent au FMI d’exercer généralement son suivi en se rendant une fois par an dans les pays membres. Durant ces missions, les services du FMI s’entretiennent avec des responsables du gouvernement et de la banque centrale sur les risques pesant sur la stabilité intérieure et mondiale, ainsi que sur les mesures et les réformes à entreprendre pour y faire face. Les entretiens portent principalement sur le taux de change et les politiques monétaire, budgétaire, et financière, ainsi que sur les réformes structurelles essentielles sur le plan macroéconomique. En général, les services du FMI rencontrent aussi d’autres parties prenantes, dont des membres du corps législatif et des représentants des milieux d’affaires, des syndicats et de la société civile. Ces entretiens approfondis avec des interlocuteurs très variés permettent de mieux évaluer les politiques économiques et les perspectives de chaque pays.

Pour l’Algérie, le 4 octobre dernier, le FMI publie les conclusions préliminaires de cette mission des experts. Et dans ces conclusions, nous retrouvons clairement un désaveu de la politique économique menée par Abdelmadjid Tebboune qui est à l’origine de nombreuses bêtises causant aujourd’hui des pertes financières considérables à l’économie algérienne. En effet, la mission des experts du FMI a constaté que  la croissance en Algérie « devrait s’essouffler à moyen terme du fait de l’érosion probable de la capacité de production dans le secteur des hydrocarbures dans un contexte de réduction des projets d’investissements décidée en 2020, et des politiques actuelles qui limiteraient le crédit au secteur privé ».

En clair, les décisions prises par Tebboune gelant en 2020 des investissements productifs importants notamment dans le secteur des hydrocarbures vont plomber dangereusement les recettes des exportations algériennes et les rentrées en devises pour le pays. Ce qui est, d’ailleurs, est en train de se produire en ce moment avec une envolée exceptionnelle des prix du baril de pétrole mais sans aucun retour positif pour l’Algérie parce que le pays ne peut pas exporter au-delà de 400 mille barils de pétrole par jour faute d’une production nationale digne de ce nom capable de produire plus de 1 million de barils de pétrole par jour.

En gelant les investissements qui permettent de renforcer la production des gisements pétroliers et le renouvellement des réserves avec la mise en exploitation de nouveaux puits, l’Algérie s’est tirée tout simplement une balle dans le pied puisqu’elle a paralysé totalement son appareil productif ce qui la prive actuellement d’une véritable capacité d’exportation.

L’Algérie perd ainsi des milliards de dollars qu’elle aurait pu gagner en ce moment si elle avait bien gérer ses investissements productifs et la maintenance de ses puits pétroliers ou gisements gaziers en 2019 et en 2020.

Il est à signaler enfin que les cours du pétrole ont continué ce vendredi 15 octobre leur ascension à la faveur des perspectives radieuses pour la demande, portant le baril de pétrole à un nouveau sommet en trois ans. Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre gagnait 0,98% par rapport à la clôture de jeudi, à 84,82 dollars à Londres. Le Brent a atteint peu avant 9H00 GMT 85,10 dollars, une première depuis le 10 octobre 2018.

 

dernières nouvelles
Actualités

10 تعليقات

  1. Décidément, avant c’était juste une catégorie
    de la population algérienne qui ne croyait plus en eux, mais maintenant c’est le monde entier qui ne manque pas chaque jour qui passe de leurs rappeler
    Leurs mensonges et contradictions perpétuelles
    de plus en plus gros et qui ne passent plus.

  2. Ya si…? Le FMI c’est la dictature en plus il n’accepte pas l’indépendance. Reli la rapport et tu comprendras en plus la BM trouve que l’Algérie est mieux lotis que les…dictateurs du FMI en l’occurrence le club de Paris en consorts. Les harkis d’aujourd’hui et de toujours. Ya kh’ssara

  3. Benhmida : Le FMI emet des avis et intervient lorsqu’un pays n’a pu d’autres recours !
    Tu confonds avec ta Junte !
    Il faut dire que sur le point Economie, ce ne sont pas les Champions du monde !
    Il y a un vieil adage !
    # la première panacée d’une nation mal gérée est l’inflation de la monnaie, la deuxième, c’est la guerre ! Les deux apportent une prospérité temporaire ; les deux entraînent une ruine permanente ! #
    C’est sur cette voie que la Junte entraîne l’Algérie !

  4. A@ Loji…
    Tu n’as rien dans la tete….
    Pourqoui tu parles de FMI alors que Benhmida vient juste te t’expliquer qui est derriere cette fameuse Association de bandit criminels???

    Alors Pourqoui tu n’ecoutes pas ton Maitre???
    Parceque tu n’as rien dans la tete comme Mon petit Lapin et la putte de Morgane ♥ l’abbeille Tueuse..

    Vous n’entendez pas la voix de son Maitre.
    Vous preferez la voix du Chitane le Sioniste comme les autres CONS.

  5. Le FMI et les autres conseillers, » supposes Etres Conseilles » veulent construire un Cul de Sac pour l’Algerie……
    Tebboune a pris conscience de ca depuis longtime et cela veut dire vous pouvez toujours aboyer comme des chiens mais on, nous Algetiens, surmontera nos problems 😄 et nous reussirons a faire face InchaAllah a toutes les difficulties montees par nos Ennemis dont vous faites partie.

  6. You guys.
    I wana to let you know how much I respect everything from you but do not hate us at this point otherwise
    In this case please go fuck away from us.
    We need a place in this world 🌎 but without you.
    We are working very hard to make sure we have enough time for our children to give them a beautiful place where to live….
    And this place has a name….
    Algeria and that it